4 solutions pour rendre sa ville intelligente

La « ville intelligente », ou « smart city », se profile comme une réponse incontournable aux défis du futur notamment en matière d’environnement, d’énergie, de mobilité. Plusieurs solutions peuvent d’ores et déjà être mises en place par les villes mais aussi les entreprises. Ces 14 et 15 février, ENGIE était présent au Salon des Mandataires pour présenter ses solutions aux responsables des communes, provinces, intercommunales et autres organismes d’intérêt public wallons.

city-view

Des villes plus intelligentes, plus agréables à vivre, plus respirables. Des bâtiments équipés de solutions énergétiques innovantes qui assurent sécurité et efficacité. Faire évoluer la ville vers des solutions aux grands problèmes de société est l’objectif de la « smart city ». Mais il ne s’agit plus de rêver, il faut être pragmatique. Alors que mettre en place ?

1. Le contrat de performance énergétique : De larges économies d’énergie à la clé pour les bâtiments

De nombreux bâtiments et immeubles dans les villes consomment trop d’énergie. Or pour que la ville devienne énergétiquement intelligente, il est essentiel d’y remédier. Pour cela, le contrat de performance énergétique (CPE) peut offrir une solution.

En quoi consiste le CPE ?

Le CPE est un contrat de longue durée au cours duquel des mesures en matière d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables sont listées et mises en place (isolation, panneaux solaires, remplacement de chaudière, de châssis, suivi de l’énergie, etc .). Le CPE offre en outre une garantie contractuelle : les économies d’énergie prévues seront réalisées et maintenues durant toute la durée du contrat. Des économies d’énergie qui peuvent aller de 20% à 25%, voire davantage !

La ville de Geel joue la carte CPE

Depuis le 1erjanvier 2019, la ville de Geel, en Campine, s’est engagée dans un CPE de 12 ans pour 10 de ses bâtiments publics. Celui-ci lui permettra d’économiser 45% de sa consommation d’électricité et 18% de sa consommation de gaz naturel, soit 320 tonnes de CO2. L’analyse a permis d’identifier différents types de travaux à mettre en œuvre : installation de 2 unités de cogénération, isolation, installation de lampes LED, de panneaux solaires sur 7 bâtiments, de systèmes de contrôle, etc.

2. L’éclairage intelligent

Augmenter le confort et la sécurité

L’éclairage est un champ d’action important pour réduire efficacement et intelligemment les dépenses énergétiques.

C’est quoi un éclairage intelligent ?

Le remplacement d’anciennes installations par des LED est le premier pas dans un projet de «relighting» intelligent. Mais on peut aller plus loin encore. Avec, par exemple, des technologies smart comme des détecteurs de mouvements ou encore l’intensité des points d’éclairage qui peut être adaptée selon l’heure, le type d’usager de la route ou encore la météo et la luminosité ambiante.

Des LED magiques à Wavre

Dans le quartier VillagExpo à Wavre, les vieux poteaux d’éclairage (125 W) ont été remplacés par un éclairage LED intelligent (36 W) capable d’identifier l’usager au sol. Selon qu’il s’agit d’un piéton, d’un vélo, d’une moto ou d’une voiture, le premier réverbère le détecte, adapte la luminosité nécessaire et un signal se transmet de poteau en poteau, de sorte qu’une «bulle» de lumière suit l’usager dans sa progression. Chaque poteau dépassé diminue progressivement son intensité avant de s’éteindre automatiquement. 282 points d’éclairage intelligents ont été installés pour une économie d’énergie de 86% ! L’investissement sera amorti en 8 ans.

 

3. Les infrastructures pour véhicules électriques

Des stations-services solaires

Plus de 10 000 voitures électriques circulent en Belgique. Et l’on dénombre environ 3 000 bornes de recharge publiques, un nombre en constante évolution. Les villes, les communes et les entreprises peuvent accompagner cette transformation de la mobilité. En développant, par exemple, le réseau des points de charge.

Des bornes mais pas seulement…

Outre les bornes de charge classiques, il existe également des solutions de « smart charging » (qui permettent de charger 80% de la batterie en 30 minutes). Toutes peuvent s’intégrer dans un système de gestion des bâtiments. Mais le catalogue des installations de charge disponibles ne s’arrête pas là. Aujourd’hui, il existe également des «stations-service solaires» pour véhicules électriques. Un nouveau pas vers la mobilité du futur pour les villes intelligentes.

La première Solar Fast Charging Station à Vilvorde

Cette station-service solaire se présente sous la forme d’un carport dont le toit est constitué de panneaux solaires. Pas besoin de lourds travaux de terrassement pour intégrer le carport, n’importe quel parking peut accueillir facilement et rapidement une Solar Fast Charging Station. L’infrastructure de recharge rapide est entièrement intégrée au carport qui peut accueillir deux voitures en même temps. La solution peut être achetée ou acquise sous forme de leasing.

4. La gestion facilitaire

Garantir le bon fonctionnement et l’efficacité énergétique des équipements techniques, rendre les bâtiments intelligents et respectueux de l’environnement, procurer sécurité et confort aux occupants, c’est l’objectif du Facility management intégré accessible aux futures smart cities.

Efficacité énergétique, hard et soft services

La gestion facilitaire aide à rendre les villes et les bâtiments plus intelligents. Par exemple en implémentant des solutions innovantes de monitoring énergétique comme, par exemple, OptimiZ. Ou par l’entretien des installations techniques, la mise en place de centres de données, une meilleure gestion des déchets, des flottes automobiles. Ou encore une offre tout en un d’énergie solaire avec la conception, la construction, l’entretien, l’exploitation et l’administration de l’installation. Avec à la clé des économies pour la ville ou l’entreprise qui externalise ses services facilitaires de l’ordre de 15% à 20%.

Knokke-Heist, intelligente et avant-gardiste

Knokke est devenue depuis 2016 une ville plus intelligente. Une soixantaine de capteurs répartis dans la ville sont ainsi en mesure d’offrir une vue globale du trafic, d’optimiser le ramassage des déchets, de monitorer le bruit, la qualité de l’air et le niveau des eaux et des égouts de la ville côtière. Dix capteurs renforcent la sécurisation de l’accès aux locaux techniques de la commune, comme par exemple le château d’eau, les espaces de stockage, les cabines de plage réservées aux sauveteurs, etc.

À Liège, l’électricité de l’université produite sur les parkings

Sur les parkings du campus de l’ULiège, plus de 1 750 panneaux solaires ont été installés sur des carports. Les bâtiments de l’université ne se prêtaient pas à la pose de panneaux photovoltaïques. Cette solution a permis leur pose de manière optimale pour une production annuelle équivalente à celle de 100 ménages. Utiliser l’espace des parkings pour couvrir ses besoins en énergie est une manière intelligente d’optimiser ses parkings. À Mabru, le marché matinal de Bruxelles, 8 000 panneaux photovoltaïques sur une surface de 12 000 m², formeront d’ailleurs bientôt le toit d’un carport pour camions, une première en Belgique.

L’esprit «smart» élargit le champ des possibles. Pouvoirs publics, entreprises, monde académique et citoyens, tous ensemble il est possible de bâtir dès aujourd’hui la ville intelligente de demain.

Pour plus d’informations sur nos solutions, n’hésitez pas à consulter notre brochure « ENGIE, partenaire des villes et communes – Construire ensemble la ville de demain ».

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn