Avec DigitYser, le futur du digital se dessine à Bruxelles

Internet des objets, big data, intelligence artificielle, réalités virtuelle et augmentée, blockchain… Les ambitions ne manquent pas dans les technologies du digital. Dans ce domaine, ENGIE souhaite aussi jouer un rôle de pionnier et le mener à bien. Un nouveau lieu de rencontres et d’émulation a ouvert ses portes à Bruxelles, avec le soutien d’ENGIE. Nom de code : DigitYser.

ENGIE digitalisering digitalisation jbc sli

Le lieu espère devenir ‘the place to be’ en matière d’économie numérique : 2.000 mètres carrés d’espace entièrement dédiés aux technologies du futur. DigitYser accueillera une vingtaine de start-up en résidence, organise déjà des formations, des hakatons, des rencontres. Objectif : accélérer et tester de nouvelles idées, de nouvelles solutions, de nouveaux produits autour des thématiques du big data, de l’intelligence artificielle, des réalités augmentée et virtuelle, de l’Internet des objets ou encore de la blockchain.

Faciliter les échanges

Habituellement, ce genre de lieu se concentre sur une seule technologie. DigitYser innove en mixant plusieurs communautés autour du digital. Un partenariat public-privé auquel ENGIE s’est tout naturellement associé . « La digitalisation fait partie de notre métier », souligne Philippe Van Troeye, CEO d’ENGIE Benelux. « Elle révolutionne nos produits, nos services et nos façons d’opérer. DigitYser permettra une fertilisation croisée entre les start-up qui y sont installées, les communautés qui s’y rencontreront et nos équipes. » Des échanges facilités, aussi, par la proximité géographique entre DigitYser et le siège d’ENGIE dans le quartier de la gare du Nord.

L’innovation, la co-création, l’open innovation sont des facteurs clés de succès pour prendre le virage de la digitalisation et de la révolution énergétique dont ENGIE souhaite être l’un des principaux acteurs. DigitYser permet tout cela.

Des projets porteurs

Ce n’est pas la première fois qu’ENGIE s’engage sur le terrain de la transformation digitale. Voici un peu plus d’un an, le Groupe avait déjà créé la Digital Factory. Grâce à elle, plusieurs partenariats avec de jeunes entreprises ont pu être noués dans le domaine du big data et des objets intelligents. En Belgique, ENGIE M2M exploite la technologie Sigfox, un réseau global exclusivement dédié à l’Internet des objets via des communications à bas débit. Des solutions comme boxx, le cerveau digital de la maison, ou encore Smatch, qui permet le chargement intelligent des véhicules électriques, sont d’autres illustrations de l’importance accordée à la digitalisation comme pilier de la stratégie d’ENGIE. Pour que chacun puisse « vivre mieux l’énergie ».

Vous avez une idée qui pourrait révolutionner les technologies du digital ? Poussez la porte de DigitYser. Tous les jours, un espace de rencontre entièrement gratuit est accessible aux starters dans l’atrium central. Vous pourrez y obtenir les conseils d’un comptable, d’un juriste ou d’un expert de 1819, la structure régionale qui aide les jeunes entrepreneurs à se lancer. Et qui sait, peut-être un jour intègrerez-vous DigitYser et participerez-vous à la digitalisation d’ENGIE.

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn