Contrat de performance énergétique : ENGIE garantit le montant des économies

La sobriété énergétique s’impose aujourd’hui. La gestion énergétique des bâtiments est un réel défi environnemental et financier pour les propriétaires publics et privés. Pour améliorer le confort des occupants et réduire les consommations d’énergie, ENGIE, via sa filiale ENGIE Cofely, propose à ses clients des contrats de performance énergétique, au point d’être reconnue comme la référence en la matière.

ENGIE Cofely energieprestatiecontract contrat de performance énergétique jbc sli

Qu’est-ce qu’un contrat de performance énergétique ?

Un contrat de performance énergétique (CPE) est un engagement pris par une société de services énergétiques (ESCO), en l’occurrence ENGIE Cofely, en vue de réduire les consommations énergétiques d’un bâtiment. La particularité de ce type de contrat ? Une obligation de résultats de la part d’ENGIE Cofely qui paie des pénalités en cas de sous-performance et qui reçoit des bonus en cas de sur-performance.

Comment ça marche ?

ENGIE Cofely met à disposition de son client son know-how, son expertise technique, ses solutions de financement et sa longue expérience dans l’optimisation des consommations énergétiques. Elle prend en charge le projet de A à Z :

  • analyse des consommations,
  • conception des solutions adaptées afin d’améliorer les performances énergétiques du bâtiment,
  • réalisation des travaux d’amélioration,
  • maintenance des installations afin de garantir la performance énergétique fixée au départ.

30% d’économies d’énergie

Pour le centre psychiatrique de Rekem, par exemple, le premier CPE du secteur public en Flandre, ENGIE Cofely s’est engagée à réduire la facture énergétique de son client de 30%. Au total, cela représente une économie annuelle de 978 tonnes de CO2.

3.350 tonnes de CO2 en moins chaque année

Dans le cadre du projet RenoWatt, en province de Liège, 3.350 tonnes de CO2 seront économisées chaque année, grâce à l’intervention d’ENGIE Cofely dans 27 écoles, le centre hospitalier régional de Huy, des infrastructures sportives et piscines, ainsi que divers bâtiments administratifs.

Au programme ? Des travaux d’amélioration des performances des équipements (chauffage, ventilation, électricité, éclairage et énergies renouvelables), mais aussi du bâti (travaux d’isolation, de vitrage et de toiture), ainsi que la maintenance des installations pendant 10 ans minimum.

Il s’agit de contrats d’une ampleur sans précédent en Wallonie. Sur les 51 sites concernés, ENGIE Cofely s’est engagée à une réduction dépassant parfois le tiers de la facture énergétique du client, selon la spécificité des bâtiments.

Des solutions de financement sur mesure

Dans de nombreux CPE, les travaux réalisés sont financés par le prestataire de services (c’est-à-dire ENGIE Cofely) qui se rémunère sur les économies d’énergie. C’est le cas dans le centre psychiatrique de Rekem, le centre récréatif De Nekker ou dans divers bâtiments de la province d’Anvers. Pour les CPE de la province de Liège, les investissements sont consentis par l’hôpital de Huy, les communes et la province, via RenoWatt, un projet soutenu par le Groupement de Redéploiement économique, la Région wallonne et l’Union européenne.

Une opération win-win

« Travailler avec nos clients, de manière active, à une meilleure gestion de l’énergie constitue notre cœur de métier », explique Stan de Pierpont, Managing Director d’ENGIE Cofely. « Nous sommes heureux de constater que les contrats de performance énergétique ont le vent en poupe. Pour nos clients, ils représentent une réelle opportunité de réaliser des économies d’énergie, sans avoir à investir le moindre euro. Pour ENGIE Cofely, c’est l’occasion de confirmer son positionnement en tant qu’acteur de référence de la transition énergétique. »

 

ENGIE Cofely contrat de performance énergétique jbc ar

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn