ENGIE Fabricom prend le tram à Anvers

La première ligne de tram qui relie le centre d’Anvers au nord de la ville a été inaugurée ce samedi 3 juin. ENGIE Fabricom joue un rôle majeur dans cet important chantier de la Noorderlijn qui vient d’entamer sa deuxième phase.

ENGIE Fabricom duurzame mobiliteit mobilité durable jbc sli
ENGIE Fabricom duurzame mobiliteit mobilité durable jbc sli
ENGIE Fabricom duurzame mobiliteit mobilité durable jbc sli
ENGIE Fabricom duurzame mobiliteit mobilité durable jbc sli
ENGIE Fabricom duurzame mobiliteit mobilité durable jbc sli

Depuis mars 2016, la ville d’Anvers a entamé l’un de ses chantiers les plus conséquents : la Noorderlijn. Prévu jusqu’à la mi-2019, il vise à relier, de manière plus fluide, le nord d’Anvers au centre-ville. La première phase vient de s’achever et, dans le même temps, la première ligne de tram a été inaugurée ce 3 juin 2017.

À terme, la Noorderlijn sera un plus pour la mobilité à Anvers. Outre le réseau de tram, les avenues seront redessinées : le trafic deviendra souterrain notamment le long de l’Opéra et l’espace en surface deviendra piétonnier. Les espaces publics seront aussi réaménagés. Certaines avenues, places et quartiers seront connectés par un accès simplifié pour les piétons et les cyclistes. Une nouvelle mobilité à laquelle participe activement ENGIE Fabricom par l’intermédiaire du consortium TramContractors dont la filiale d’ENGIE fait partie et à qui De Lijn, la ville d’Anvers et la Vlaams Agentschap Wegen en Verkeer ont confié les travaux.

Un projet en bonne voie

Qu’il s’agisse de transport routier, ferroviaire et même maritime ou aérien, ENGIE Fabricom entend ouvrir la voie vers une mobilité plus durable. Notamment en proposant des solutions pour l’optimisation des infrastructures des réseaux de transport, réduire les émissions de gaz à effet de serre, améliorer la sécurité routière et fluidifier le trafic.

Ainsi, à Anvers, ENGIE Fabricom a mobilisé ses compétences multitechniques sur les grands travaux d’infrastructure : l’aménagement temporaire du tracé du tram sur le Frankrijklei, la nouvelle infrastructure aérienne (caténaire) entre le cinéma Kinepolis et la Noorderlaan, la rénovation du pont de Londres, le renouvellement des feux d’éclairage public et de circulation pour l’ensemble du projet, les installations techniques du nouveau parking souterrain et le tunnel sous la place de l’Opéra, y compris les systèmes de contrôle de la circulation, les systèmes de détection et d’extinction d’incendie, etc. Dire que le projet est en bonne voie est un euphémisme…

La fin des travaux est prévue en juillet 2019. Les avenues, coupées depuis quelques jours, seront rouvertes fin décembre 2018.

Plus d’infos sur le projet et l’avancement des travaux sur www.noorderlijn.be.

ENGIE_BETTER_MOBILITY_TODAY_COLOR_RGB

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn