ENGIE participe à la nouvelle jeunesse du tunnel Léopold II

À un peu plus de 30 ans, le tunnel Léopold II, le plus long et le plus complexe tunnel bruxellois, montre des signes de vieillesse. Étanchéité, voirie, électromécanique doivent être rénovées sans tarder. Le coup d’envoi a été donné début mai. Une rénovation à laquelle ENGIE Fabricom participe également et qui contribue à un progrès harmonieux dans notre capitale.

ENGIE stad van morgen ville de demain jbc sli

Quarante mille Bruxellois et navetteurs circulent chaque jour dans chaque sens dans « le Léopold II ». Mais les 2,5 km de ce tunnel qui fait la jonction entre la Basilique de Koekelberg et la Petite Ceinture bruxelloises ont bien souffert depuis leur construction en 1986. L’urgence est là, un ravalement complet s’impose pour assurer la sécurité des usagers.

800 km de câbles, plus de 200 caméras

L’annonce a été faite ce 24 janvier par les autorités de la Région de Bruxelles-Capitale : les travaux de rénovation débuteront au mois de mai 2018. Ils ont été confiés au consortium Circul 2020 dont fait partie ENGIE Fabricom, l’une des entités de Services d’ENGIE. Elle sera épaulée tout au long du chantier par Besix et Jan De Nul qui gèreront l’aspect génie civil.

Pour donner une nouvelle jeunesse au tunnel Léopold II, ENGIE Fabricom posera plus de 800 km de câbles pour assurer son alimentation électrique. Elle veillera aussi à la modernisation et au renforcement de sa sécurité incendie. Une installation sonore en cas d’urgence sera installée. Et plus de 200 caméras !

Ces caméras posées, gérées et surveillées par ENGIE Fabricom auront des rôles divers. Si certaines permettront la surveillance du tunnel, d’autres joueront un rôle dans la gestion de la fluidité du trafic et d’autres encore dans le contrôle de cette zone à basses émissions. Un réseau de communication de fibre optique viendra supporter la transmission des images en haute définition et la communication radio.

Dans ce volet électromécanique du chantier, la filiale d’ENGIE posera en outre un éclairage LED à l’intérieur et aux entrées du tunnel ainsi que dans les sorties de secours (dont 17 nouvelles) afin de réduire de deux tiers la consommation électrique de l’infrastructure. Des panneaux de signalisation dynamiques seront également installés.

Un ouvrage qui préfigure la ville de demain

Toutes ces solutions déployées prochainement dans le tunnel Léopold II font partie des technologies conçues et développées par ENGIE pour préparer la ville de demain et la rendre plus sûre, plus économe, plus connectée et plus durable.

Le chantier du tunnel Léopold II s’accompagnera de mesures qui limiteront au maximum l’impact sur la circulation et pour les riverains. Le tunnel ne sera ainsi fermé totalement au trafic qu’en juillet et août et les nuits du dimanche au jeudi. Le reste de l’année, le tunnel restera ouvert à la circulation en journée et les nuits des vendredis et samedis.

Une fois les travaux terminés, ENGIE Fabricom assurera l’entretien du tunnel durant 25 ans.

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn