100 élèves de 6e primaire d’Ecaussinnes ont inauguré ce jour les 3 nouvelles éoliennes de leur commune

Près de 100 élèves de 6e primaire d’Ecaussinnes ont inauguré et visité ce jour en présence du Bourgmestre de la commune Xavier Dupont et des membres du Collège communal, les nouvelles éoliennes d’ENGIE construites sur le territoire de leur commune.

Eolien
Eolien2

Communiqué de presse

A l’heure des marches pour le climat, ces 3 éoliennes de 3.2 MW chacune produiront annuellement 19 250 MWh, soit l’équivalent de la consommation de près de 5500 ménages. Elles permettront d’éviter l’émission de 7700 tonnes de COpar an. Le parc éolien est ouvert à la participation citoyenne via la coopérative Electrabel CoGreen.

Ce nouveau parc éolien sur le territoire d’Ecaussinnes est financé et construit par Wind4Wallonia 2, un partenariat public-privé entre ENGIE et six intercommunales de développement économique wallonnes (IGRETEC, IDEA, IDETA, Sofilux, InBW et IEG). Il confirme la volonté d’ENGIE de faire de la Belgique un champion de l’efficacité énergétique avec une énergie toujours plus locale, plus verte et plus participative. Il concrétise plus avant les ambitions d’ENGIE d’exploiter plus de 550 MW éoliens terrestres à l’horizon 2020. ENGIE exploite d’ores et déjà une capacité de production éolienne de 354 MW en Belgique et confirme avec ce nouveau parc sa position de premier producteur d’électricité verte du pays avec 667 MW.

Le parc éolien d’Ecaussinnes se compose de 3 éoliennes de 3,2 MW chacune. Il produira annuellement 19 250 MWh, ce qui équivaut à la consommation de près de 5500 ménages. Les éoliennes permettront ainsi d’éviter l’émission de 7700 tonnes de COpar an.

Les travaux ont commencé en mars 2018 et se sont achevés en février 2019.

La commune d’Ecaussinnes accompagne le projet depuis ses débuts pour permettre un retour positif pour la région. C’est pourquoi les citoyens écaussinnois ont la possibilité de prendre des participations dans les trois éoliennes via la coopérative Electrabel Cogreen. Cette coopérative a été créée en 2013 avec pour objectif de construire un dialogue ouvert et un partenariat durable avec les riverains des parcs éoliens d’ENGIE. Concrètement, les riverains contribuent à la réalisation des objectifs belges de production verte tout en bénéficiant du dividende distribué par Electrabel CoGreen. A ce jour, plus de 2000 coopérants ont fait le choix d’investir dans 22 parcs éoliens partout en Belgique.

Une réunion d’information sur les modalités de participation en Electrabel CoGreen a été organisée ce jeudi 4 avril. Les riverains de la commune d’Ecaussinnes ont la possibilité d’investir jusqu’à 2500 € par personne (soit 20 actions à 125€) avec un rendement indicatif dépassant 3.5%. Les souscriptions sont ouvertes du 1erau 30 avril 2019.

Près de 100 élèves d’Ecaussinnes ont découvert les nouvelles éoliennes de leur commune grâce aux explications des développeurs éolien d’ENGIE. Les riverains ont également été conviés pour un moment de convivialité.

Xavier Dupont, Bourgmestre d’Ecaussinnes: « Il est impératif, en ce début du 21e siècle, de relever les défis du développement durable et de préserver au mieux notre planète pour les générations futures. La production alternative d’énergie à partir de sources renouvelables est essentielle dans cette démarche. La construction d’éoliennes vise à rencontrer, en partie, les objectifs de la COP21 dans la lutte contre le réchauffement climatique. Je suis heureux de pouvoir apporter ma pierre à cet édifice de demain. »

Philippe Van Troeye, CEO ENGIE Benelux : « Ensemble avec ses partenaires, ENGIE entend être le leader de la transition zéro carbone et faire de la Belgique un champion de l’efficacité énergétique avec une énergie toujours plus verte, plus locale et plus citoyenne. Nos 17 000 experts de l’énergie et des services en Belgique y travaillent d’arrache-pied. L’éolien est certainement une des pierres angulaires cette transition et nous sommes fiers d’avoir réalisé ce nouveau parc à Ecaussinnes.»

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn