Le petit éolien séduit la Société wallonne des Eaux à Écaussinnes

ENGIE a conclu récemment un partenariat avec le pionnier belge de la construction de petites éoliennes, Fairwind. Objectif : poursuivre sur la voie du changement vers plus d’efficacité énergétique. Une dynamique partagée par la Société wallonne des Eaux, leur premier client commun, qui vient de mettre en service sa première petite éolienne à Écaussinnes.

ENGIE Fairwind jbc sli

Petite par la taille mais grande par sa portée, l’éolienne qui vient d’être mise en service à Écaussinnes scelle un accord ‘durable’ entre ENGIE et Fairwind. Les deux entreprises ont décidé de s’engager ensemble pour développer de nouveaux modes de production d’énergie à travers le petit éolien.

Pionnier en la matière, Fairwind conçoit et construit des éoliennes à axe vertical de petite puissance (entre 10 et 50 kW), idéales pour les PME et les exploitations agricoles. « Nous avons déjà réalisé une vingtaine d’installations au cours des cinq dernières années », souligne Philipe Montironi, CEO de Fairwind. « Grâce à ce partenariat avec ENGIE, Fairwind entre dans une nouvelle phase de son développement, à la fois commercial et de structuration. C’est une belle reconnaissance. »

Les petites structures à axe vertical de Fairwind présentent de nombreux avantages : robustesse, simplicité de conception et une limitation des nuisances sonores par rapport au grand éolien. Bien intégrées à l’environnement, elles permettent surtout de fournir une énergie verte et locale, avec une diminution de 10 à 30% de la facture électrique. Il existe deux modèles de petite éolienne, l’un d’une hauteur de 10 mètres, l’autre culminant à 30 mètres, comme l’éolienne installée à Écaussinnes et qui produira 100 MWh par an, soit l’équivalent de la consommation d’une vingtaine de ménages environ.

Une énergie 100% verte, clé en main

Pour les particuliers et chefs d’entreprise, choisir au mieux le mode d’énergie qui correspond à ses besoins n’est pas toujours une tâche aisée. Le petit éolien s’avère une solution abordable avec de nombreux avantages. Pour la mise en service, par exemple, un simple permis d’urbanisme suffit, un processus d’obtention beaucoup plus facile que pour le grand éolien.

Le coût de cette technologie d’une capacité de 10 à 50 kW ? 100.000 euros pour les structures de 18 mètres et jusqu’à 200.000 euros pour les structures de 30 mètres, avec un retour sur investissement de 6 à 10 ans. Les éoliennes ont une durée de vie d’une vingtaine d’années. C’est une production d’énergie rentable qui peut même se targuer d’afficher un faible impact écologique et sociétal : les éoliennes Fairwind sont 100% recyclables et ‘made in Belgium’.

ENGIE, numéro 1 de la transition énergétique

Apporter des solutions durables à ses clients, étoffer ses offres, telle est l’ambition d’ENGIE. Premier producteur vert du pays, ENGIE se fait fort de devenir l’un des principaux acteurs mondiaux de la transition énergétique et souhaite insuffler un vrai mouvement positif pour construire un progrès harmonieux et faire de la Belgique un champion de l’efficacité énergétique.

Ce partenariat avec Fairwind en est la parfaite démonstration. Il lui permet de compléter son offre, avec ici une nouvelle solution pour la production d’une énergie verte décentralisée. « En nous associant avec Fairwind, nous combinons l’innovation et la souplesse d’une PME à la force d’un grand groupe leader dans son secteur », précise François Boisseleau, responsable du développement des produits et services chez ENGIE. « Et cela, c’est tout bénéfice pour nos clients à qui nous pouvons offrir rapidité, souplesse, expertise et efficacité. » Pour la mise en place de l’éolienne d’Écaussinnes, ENGIE a fait jouer les synergies entre ses différentes entités. C’est sa filiale ENGIE Fabricom qui a assuré l’installation des boîtiers électriques de l’éolienne.

À ce jour, une vingtaine d’autres éoliennes de ce type ont déjà été vendues, des dizaines d’autres dossiers sont en cours.

En savoir plus : Pour les entreprises désireuses de produire leur propre énergie verte.

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn