Les employés d’ENGIE cultivent des légumes

Les pauses déjeuner ne sont plus tout à fait les mêmes chez ENGIE. Une fois par semaine, à l’heure du déjeuner, on peut désormais voir s’activer autour d’un potager solidaire quelques employés devenus… cultivateurs de fruits et légumes bio.

ENGIE solidaire moestuin potager solidaire jbc sli

Effervescence ce 25 juillet dans la cour de l’ENGIE Tower à Bruxelles. Ilina, Florence, Tom et 27 autres cultivateurs en herbe, tous employés d’ENGIE, inaugurent officiellement… leur potager.

Depuis plusieurs semaines, ces bénévoles se familiarisent aux techniques de la culture de légumes et de fruits bio durant leurs pauses déjeuner avec les formateurs de Skyfarms, une start-up portée par des entrepreneurs sociaux qui aide les entreprises à transformer leur toiture ou terrasse en potager. Objectif : permettre aux employés de prendre une pause bien-être, de prendre du plaisir à se reconnecter à la nature, de développer de nouveaux talents, de rencontrer des collègues dans un cadre convivial.

Une production annuelle estimée à 120 kg

« Initier ce potager bio, c’était pour nous comme une évidence », note Christine Marchal, Directeur RH chez ENGIE Benelux. « La responsabilité sociétale est au cœur de nos préoccupations. Ce projet collaboratif et solidaire illustre parfaitement notre souci pour l’environnement mais aussi le bien-être et l’épanouissement de nos équipes et le soutien aux plus démunis. » En effet, 50% de la production annuelle de fruits et légumes bénéficieront à l’association d’aide aux réfugiés Startpunt Vluchtelingenwerk Vlaanderen active dans le Quartier Nord, à deux pas de la Tour ENGIE.

Onze bacs de culture en bois revalorisés et 13 sacs en géotextile ont été installés dans la cour de l’ENGIE Tower. Quelque 23 espèces seront cultivées pour une production annuelle de fruits et légumes estimée à 120 kilos. Les 30 volontaires ENGIE, qui ont souhaité s’occuper du potager, profiteront de 36 heures de formation organisées par Skyfarms.

Cultiver le vivre ensemble

Le nouveau potager bio n’est pas la première initiative d’ENGIE en matière d’environnement, de nature, de biodiversité. L’an dernier, des ruches avaient déjà été installées sur le toit de l’entreprise, près de 60.000 abeilles y contribuent à polliniser des millions de fleurs par an. Des nichoirs pour faucons pèlerins ont pris place sur les tours de refroidissement des centrales électriques. Des mares écologiques pour les oiseaux ont été créées à proximité du parc éolien de Grune.

Les initiatives pour améliorer le bien-être au travail sont aussi nombreuses. On citera, par exemple, le programme NWOW qui a permis de mettre en place des espaces de travail dynamiques, le travail à domicile, des nouvelles technologies pour les réunions à distance. Ou encore une politique dynamique en matière de formation et de mobilité interne.

« Je travaille depuis près de 10 ans chez ENGIE et cette initiative de potager collaboratif est une belle opportunité », témoigne Florence Laruelle. « Celle de pouvoir donner vie à certaines de mes valeurs, comme la nature et le partage, et dynamiser mon apprentissage au sein de l’entreprise. »

La première récolte de légumes est prévue dans les prochains jours. Ils l’attendent avec enthousiasme.

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn