Mons, tournée vers le futur, pare son beffroi d’un éclairage LED

Le beffroi de Mons est l’un des chefs-d’œuvre du patrimoine architectural belge, inscrit au patrimoine de l’UNESCO. Pour le mettre davantage en valeur tout en permettant à la ville d’économiser 80% sur la facture d’énergie, un nouvel éclairage LED y a été installé, grâce au savoir-faire d’ENGIE Fabricom en éclairage du patrimoine.

ENGIE Fabricom relighting jbc sli
ENGIE Fabricom relighting jbc sli
ENGIE Fabricom relighting jbc sli
ENGIE Fabricom relighting jbc sli
ENGIE Fabricom relighting jbc sli
L'installation doit pouvoir s’enlever facilement sans faire de dégâts au monument.

Le beffroi de Mons est l’unique beffroi baroque belge. Symbole de la ville, il a été construit en 1661 et entièrement restauré en 2015. Haut de 85 mètres, il est le point de repère de la cité. Pour le mettre davantage encore en valeur, l’édifice se pare aujourd’hui d’un tout nouvel éclairage, dans le cadre du Plan Lumière Wallonie 2020.

Une économie de 80% des frais d’éclairage

Le nouvel éclairage du beffroi de Mons, que vous pouvez admirer fin de cet été, est composé quasiment à 100% de LED. L’avantage des LED ? Elles sont économes. Au beffroi de Mons, les 185 luminaires devraient permettre de réduire de 80% la facture par rapport à un éclairage traditionnel et de diviser par 4 les frais de maintenance.

Pour placer ce nouvel éclairage, la ville de Mons a fait appel aux experts d’ENGIE Fabricom, en collaboration avec la société ETEC. La filiale d’ENGIE a développé depuis de nombreuses années une compétence particulière en relighting, notamment dans l’éclairage du patrimoine architectural et historique. On lui doit déjà, en effet, l’éclairage de la Grand-Place de Bruxelles , de plusieurs bâtiments à Bouillon et bientôt également de son château, ou encore de l’hôtel de Ville de Liège et de l’Eglise d’Ensival pour ne citer que quelques exemples.

Un travail de précision et de bonne conservation

L’éclairage de patrimoine classé exige des techniques spécifiques. Il faut ainsi s’assurer que l’installation ne portera pas atteinte à la bonne conservation de l’édifice. Elle doit être réversible et pouvoir s’enlever facilement sans faire de dégâts au monument.

À Mons, une équipe d’électriciens voltigeurs et d’experts mettent en place l’équipement. Plus de 2,5 km de câblage ont été nécessaires. Ils ont en outre reçu une formation spécifique afin de procéder à proximité des faucons dont le nid se situe dans la boule gauche du beffroi.

Autre détail technique : le nouvel éclairage du beffroi de Mons peut être piloté à distance grâce à une interface web. Il est ainsi possible de le gérer, de le contrôler, à partir de n’importe quel point d’accès Internet. Le système permet de voir que l’installation fonctionne bien, de détecter et diagnostiquer les anomalies à tout moment et de planifier de manière ciblée les interventions. Par ailleurs, ce système offre la possibilité de programmer et de gérer les shows lumineux à distance également.

Des plans lumière à haute performance énergétique

Renforcer l’attractivité du territoire, améliorer le bien-être et la sécurité des habitants ou réaliser des économies d’énergie sont autant d’enjeux auxquels répondent les nombreux projets d’éclairage public conçus par ENGIE. Le Groupe conseille les collectivités en fonction de leurs projets et intervient sur la rénovation, l’exploitation, la maintenance et le financement de plans lumières à haute performance énergétique.

Si ENGIE Fabricom met le patrimoine historique en valeur, la filiale d’ENGIE met également son expertise technique en travaux d’éclairage au service de la mobilité. Que ce soit dans les tunnels Montgomery, Porte de Hal ou Trône à Bruxelles ou sur les autoroutes et les routes provinciales dans la province d’Anvers, entre autres. Toujours dans l’objectif d’améliorer le cadre de vie des citoyens, de sécuriser les quartiers, de participer au développement de la ville durable de demain.

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn