Rentrée des classes pour ENGIE dans 27 écoles liégeoises

La rentrée des classes va bientôt sonner et pas que pour les écoliers… ENGIE Cofely a aussi pris le chemin de l’école et a déjà un premier devoir : renforcer la performance énergétique de 27 établissements communaux et provinciaux liégeois, soit 50 bâtiments. Une première en Belgique.

ENGIE Cofely energieprestatiecontract contrat de performance énergétique jbc sli

Dans les écoles, chauffage et électricité représentent un gouffre financier. Mieux gérer les consommations n’est plus une option. Pour des raisons budgétaires, de confort mais aussi pour répondre et sensibiliser directions et élèves aux défis énergétiques d’aujourd’hui.

En région liégeoise, un projet pilote de rénovation énergétique de bâtiments publics a donc été lancé, RenoWatt. En y adhérant, les écoles communales et provinciales ont la volonté de diminuer leur facture énergétique et donc leurs consommations et mais aussi leur empreinte CO2. Pour les aider, ENGIE Cofely, leader de la transition énergétique et des solutions pour mieux utiliser les énergies, a signé un contrat de performance énergétique (CPE) pour la rénovation et la maintenance de 50 bâtiments répartis dans 27 établissements. Ce CPE est une première dans les écoles en Belgique.

Chauffage et éclairage intelligents

Les travaux mis en œuvre par ENGIE Cofely permettront de réduire de 12 à 53% les consommations énergétiques en fonction des écoles. Les travaux débuteront à l’été 2018, pendant les vacances scolaires.

Parmi ceux-ci, il y aura, entre autres, l’installation de pompes à chaleur, le remplacement des châssis par du double vitrage haute performance, l’isolation des toitures et des murs extérieurs, la pose de panneaux photovoltaïques, le placement d’unité de cogénération.

Certaines écoles pourront également bénéficier d’un éclairage intelligent. Fini les lampes qui restent allumées le soir ou les week-ends. L’éclairage sera programmé en fonction des horaires dans les classes. Le système sera doté aussi de détecteurs de présence et de lumière du jour. Ainsi, les lumières pourront s’allumer et s’éteindre en fonction de ces indicateurs.

Enfin, des systèmes de pilotage des installations techniques seront mis en place. Grâce à eux, il sera désormais possible de régler au plus juste le chauffage selon les besoins. En fonction de l’occupation des bâtiments et de la température extérieure, par exemple. Une réunion de parents prévue un soir ? La direction pourra programmer le système afin que le chauffage fonctionne durant la durée de l’événement et uniquement durant celui-ci.

Gare au mauvais bulletin

Pour parvenir à la sobriété énergétique, le contrat de performance énergétique est de plus en plus privilégié. Dans ce cadre, ENGIE Cofely met son expertise à disposition et prend en charge la gestion du projet de A à Z. Elle se chargera également de la maintenance des installations durant 15 ans, s’occupera de l’entretien préventif et proposera des pistes d’amélioration pendant toute la durée du contrat. ENGIE s’est également engagée à former et à employer de la main d’œuvre locale et à intervenir dans l’heure en cas de panne.

Par ailleurs, ENGIE Cofely garantit la réduction des consommations énergétiques des 27 écoles liégeoises. Si elle ne parvient pas à l’objectif moyen de 30% de réduction des consommations, elle devra débourser la différence. Et si elle épargne plus, les gains seront partagés. Un beau bulletin pour tout le monde !

 

ENGIE Cofely contrat de performance énergétique jbc ar

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn