Une 11ème machine sort de terre au parc éolien de Leuze Europe

Ce week-end, une onzième éolienne s’est dressée aux côtés des 10 éoliennes du parc éolien de Leuze-en-Hainaut mis en exploitation en 2011. La nouvelle machine sera la propriété de Wind4Wallonia2, une société coopérative détenue à 50% par ENGIE Electrabel et à 50% par des intercommunales wallonnes dont IDETA.

ENGIE Electrabel windpark parc éolien Leuze-en-Hainaut jbc sli

Communiqué de presse

Mis en service en août 2011, le parc de Leuze-en-Hainaut est composé de 10 éoliennes situées dans et aux alentours du parc d’activité économique de Leuze Europe. La nouvelle éolienne sera la propriété de Wind4Wallonia2, le partenariat public-privé 50-50 scellé entre ENGIE Electrabel et quatre intercommunales wallonnes (InBW, IEG, SOFILUX et IPFH qui regroupe IDEA, IDETA et IGRETEC). L’objectif de la coopérative est de développer des parcs éoliens en Wallonie.

Cette nouvelle éolienne permettra d’augmenter la production d’énergie verte et locale et de réduire encore davantage les émissions de CO2. Elle renforce aussi la position d’ENGIE comme premier producteur d’énergie verte du pays avec 647 MW et marque sa volonté de faire du pays un champion de l’efficacité énergétique avec une énergie toujours plus durable, locale et efficace.

Pour IDETA, l’extension du parc éolien de Leuze Europe confirme la volonté de l’agence de développement territorial de favoriser le développement de projets de production d’énergie renouvelable en Wallonie picarde, en partenariat avec des acteurs majeurs du secteur. Elle s’inscrit dans le cadre de la politique régionale wallonne actuelle qui vise à stimuler les développements éoliens en zone d’activité économique et le long d’infrastructures autoroutières et ferroviaires.

Depuis leur mise en exploitation, les 10 éoliennes, avec leurs 20 MW de puissance installée, ont produit annuellement une moyenne de 51.700 MWh, soit l’équivalent de la consommation électrique de 14.500 ménages. Avec cette onzième éolienne, et ses 2 MW supplémentaires, le parc produira désormais 54.000 MWh par an, soit l’équivalent de la consommation de 15.500 ménages. Le parc permettra d’éviter l’émission de 21.600 tonnes de CO2 par an dans l’atmosphère.

Le chantier de construction de la nouvelle éolienne a débuté en mars dernier. Elle sera mise en service dans le courant du mois de décembre 2018. ENGIE Electrabel a fait appel à un fournisseur local, l’entreprise Dufour, pour le coulage du béton des fondations et les opérations de grutage.

Philippe Van Troeye, CEO d’ENGIE Benelux : « Cette nouvelle éolienne confirme notre volonté de contribuer à un progrès harmonieux avec une énergie toujours plus verte et plus locale. Ce projet renforce notre rôle de premier producteur vert du pays et nous comptons continuer sur cette voie. En effet, pour 2018, nous aurons installé ou mis en chantier 87 MW éoliens supplémentaires, soit 27 mats. Voilà la preuve que la transition énergétique n’est pas une contrainte mais bien une réelle opportunité. »

Pierre Vandewattyne, directeur général d’IDETA : « Au cours des six dernières années, IDETA a inscrit le développement durable et la lutte contre le changement climatique au premier rang de ses priorités. La poursuite du développement de l’éolien en Wallonie picarde permettra d’apporter une réponse aux besoins énergétiques du territoire tout en l’inscrivant dans une perspective de transition énergétique. Avec cette nouvelle éolienne, nous contribuons à l’objectif fixé par l’Europe de produire 20% d’énergie renouvelable d’ici 2020. »

Contact presse ENGIE :

Olivier DESCLÉE
Tél. : +32 2 501 56 89
E-mail : olivier.desclee@engie.com

Contact presse IDETA :

Anne-Marie GOEMAERE
Tél. : +32 479 81 72 39
E-mail : goemaere@ideta.be

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn