On vous accompagne en ville, en toute sécurité

Sécurité routière, protection des bâtiments, vidéosurveillance… Vous n’imaginez pas tout ce qu’ENGIE et ses filiales font pour vous dans les villes et centres urbains.

ENGIE Fabricom beveiliging sécurité jbc sli
ENGIE Fabricom beveiliging sécurité jbc sli

Des villes plus sûres ? Elles sont nombreuses aujourd’hui à mettre en place des solutions de prévention et de sécurité. Pour augmenter le sentiment de sécurité des citoyens, mais aussi améliorer la qualité de vie et le bien-être de chacun. Pour cela, elles peuvent compter sur les solutions d’ENGIE Fabricom.

Vidéosurveillance et sécurité routière

Anvers, Bruxelles, Gand… Leur point commun ? Ces centres urbains sont ou vont être équipés des caméras de surveillance ANPR, caméras de « reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation ». Avec ENGIE Fabricom, qui en assurera aussi la maintenance.

Le long des routes de Flandre, plus de 150 caméras de ce type permettent, par exemple, à la police d’identifier les véhicules volés ou non assurés, mais aussi d’assurer le contrôle des zones urbaines à faible émission.

Ces caméras mesurent aussi la vitesse des automobilistes pour plus de sécurité sur les routes. D’autres, installées dans des véhicules de police, aident à la sécurité des citoyens.

La capitale va encore un pas plus loin dans la digitalisation et le partage de données, avec la mise en place d’une plateforme centrale de vidéo protection développée aussi par ENGIE Fabricom. L’objectif ? Favoriser la coordination des images de surveillance des différents services publics de la ville : zones de police, Bruxelles Mobilité, STIB… Ce ne sont pas moins de 2.900 caméras à intégrer d’ici 2018 sur le territoire de la Région Bruxelles-Capitale pour veiller à la sécurité de tous.

Dans de nombreuses autres villes, ENGIE Fabricom installe d’autres types de caméras, comme des caméras de vidéosurveillance qui permettent, entre autres, de lutter contre la petite délinquance.

Une meilleure qualité de l’air en ville aussi

Les caméras ANPR n’ont pas qu’un impact préventif sur la sécurité. À Anvers et Gand, et bientôt à Bruxelles, elles sont également installées pour améliorer la qualité de l’air des villes. Comment ? En instaurant des zones « basses émissions », où les caméras placées le long des axes de pénétration enregistrent les plaques minéralogiques des véhicules qui ne répondent pas à la norme européenne.

Depuis le 1er février 2017, ces véhicules sont ainsi bannis du centre-ville anversois. Et en 2018, Bruxelles suivra le mouvement avec le déploiement de 250 caméras à cet usage.

ENGIE Fabricom veille sur votre sécurité et votre bien-être en ville.

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn