Amazon Echo, le chouchou des maisons connectées?

L’enceinte connectée Amazon Echo est l’assistant vocal le plus populaire dans le monde, notamment grâce à son prix accessible. Nous l’avons testée pour vous.

11/11/2018 -
Laetitia M.

Depuis juin 2015, le géant Amazon commercialise Echo, un assistant vocal capable d’interagir avec les habitants de la maison. Son succès est tel qu’il est régulièrement en rupture de stock, dans tous les pays où il est disponible, dont la Belgique depuis quelques mois.

Principal concurrent de Google Home et du Homepod d’Apple (pas encore disponible chez nous), que vaut-il ?

Prix d’Amazon Echo ?

Ce haut-parleur de forme cylindrique existe en plusieurs modèles :

– Echo Dot (petit modèle) : 59,99€
– Echo (modèle classique) : 99,99€
– Echo Plus : 149,99€

L’Echo Plus dispose d’un son de meilleur qualité et d’un hub Zigbee qui permet de configurer et contrôler des appareils connectés compatibles.

Ce sont les 3 seuls modèles vendus légalement et adaptés à la Belgique. Mais il faut passer par Amazon.de pour les commander.

À quoi ça sert Amazon Echo ?

Echo propose une large gamme de services qui sont généralement disponibles soit via une application soit un site web : météo, radios (TuneIn), services de musique en streaming (Spotify, Amazon Music, Deezer). Grâce au multiroom, vous pouvez écouter de la musique sur vos appareils Echo compatibles dans différentes pièces, un peu comme avec une enceinte connectée Sonos, mais avec un son beaucoup plus standard, moins qualitatif.

Alexa, la voix d’Amazon Echo

Pour activer Echo, il suffit de dire «Alexa» (Alexa est le nom donné à la voix de synthèse qui vous répond). Et de lui poser des questions, à la manière de Siri, Cortana ou de l’assistant Google. Vous pouvez ainsi lui demander de chercher des informations en ligne («Quelle est la hauteur de l’Atomium?»), de vous rappeler un rendez-vous ou votre liste de courses. Depuis 2016, des fonctions liées à la maison connectée sont également disponibles : éteindre les lampes, verrouiller la porte d’entrée, activer une alarme, ouvrir le garage et même commander une pizza !

On peut également demander à Alexa les dernières informations, les prévisions météo, les cours de Bourse, mais également des tâches plus complexes : modifications à l’agenda, trafic sur la route, température intérieure et même piloter un téléviseur compatible (notamment grâce au Hub Logitech Harmony).

Notre avis à propos d’Amazon Echo

Nous avons testé la version classique d’Amazon Echo de 2e génération. Nous avons été agréablement surpris des capacités de l’appareil, qui s’est avéré bien plus utile que nous ne l’imaginions au départ. Au fil du temps, Alexa est d’ailleurs devenue beaucoup plus agile et flexible.

Nous avons pu contrôler, juste par la voix, nos lampes Philips Hue et même commander un taxi Uber sans devoir passer par l’application mobile.

Alexa, l’application complémentaire d’Amazon Echo

En complément, une application Alexa (pour Android sur le Play Store et iPhone/iPad via l’app store) permet d’activer certaines fonctionnalités comme la lecture d’une playlist Spotify mais la plupart des services ne réclament que votre voix.

Le plus surprenant d’Amazon Echo

Ce qui nous a le plus surpris, c’est la capacité d’Alexa à capter votre commande même si vous l’effectuez depuis l’autre bout de la pièce et malgré le bruit ambiant. Ce n’était pas le cas à ses débuts. Autre avantage : l’assistant peut reconnaître plusieurs voix différentes (donc il s’adapte aux différent membres de la famille).

Alexa parle et comprend le français depuis juin 2018. Mais pas encore pour toutes les fonctionnalités. Elle s’exprime aussi en allemand. Par contre, le néerlandais n’est pour l’instant pas à l’ordre du jour. Ce qui la rend moins attrayante que son concurrent direct Google Home, que nous avons aussi testé, et qui, lui, parle désormais le français et le néerlandais.