L’enceinte vocale Google Home devient Google Nest. A présent disponible dans sa version belge (français et flamand), l’assistant vocal se veut au service des familles. Nous avons testé l’enceinte intelligente.

Google Home a mis du temps à débarquer en Belgique. L’avantage, c’est que l’assistant vocal de Google a fait ses erreurs de jeunesse et s’est amélioré. Il est arrivé chez nous à maturité fin 2018. Aujourd’hui, nouvelle évolution. L’enceinte intelligente passe à la 2e génération et, par la même occasion, change de nom. Elle devient Google Nest. L’Assistant Google est lui disponible pour la première fois en version belge locale.

Qu’est-ce que c’est Google Nest ?

Google Nest Mini

Google Nest est une enceinte intelligente à commande vocale. Elle est équipée d’un haut-parleur et de 2 microphones. Ils s’activent dès que l’on dit « Ok, Google » ou « Dis, Google ». Comme sur votre smartphone.

Comment Google Nest fonctionne ?

En Wi-Fi donc sans fil à connecter à votre modem ou routeur. L’appareil réagit à une série de commandes, principalement de 3 types :

> des questions qu’on pose au moteur de recherche intégré (recherches internet, météo, informations Wikipédia…) ;

> la diffusion de programmes audio en provenance de services de musique en streaming (YouTube Music, TuneIn, Spotify, Deezer…) et d’autres producteurs de contenu (radios, podcasts) ;

> la communication avec des objets connectés ou de domotique, du thermostat intelligent aux lampes Philips Hue en passant par la clé Chromecast (pour diffuser une vidéo YouTube sur la télévision du salon, par exemple), votre sonnette Google Nest Hello.

L’assistant Google Nest peut aussi se montrer proactif : comme il est relié à votre agenda, il peut vous avertir quand il faut partir à un rendez-vous en fonction de l’état du trafic, entre autres.

Google Nest Mini et Google Nest Hub

L'assistant vocal Google Nest Hub dispose d'un écran

Il existe plusieurs modèles de l’enceinte de Google, dont 2 en Belgique : Google Nest Mini et Google Nest Hub. Les 2 enceintes sont à commande vocale et dotées du fameux Google Assistant. Leurs différences ? Le design, le prix, la qualité sonore et un écran pour le Nest Hub.

On peut le dire d’emblée, c’est un quasi sans fautes pour l’assistant de Google !

Il n’y a strictement aucune différence entre le logiciel du Google Nest Hub (comptez +/-130€ sur 50five.be) et celui du Mini (+/-60€ sur 50five.be). On peut poser les mêmes questions à l’un et l’autre et les utiliser pour les mêmes fonctions. En dehors de l’écran, seuls le niveau du son (puissance, qualité, volume, finesse) et la sensibilité à votre voix diffèrent. La qualité du Mini est beaucoup plus sommaire (mélomanes, s’abstenir) : un seul haut-parleur avec un volume limité, mais des basses plus puissantes que sur le modèle 2018.

Nous avons testé le Google Nest Mini.

Google Nest Mini : le test

Le design

Le Google Nest Mini mesure 14 cm de haut et moins de 10 cm de diamètre. C’est un appareil assez sobre qui se fond dans un intérieur moderne de manière assez discrète. La partie supérieure comprend une surface tactile qui active le système ou permet de régler le volume sonore.

La langue

Depuis novembre 2019, on peut s’adresser à l’assistant de Google en français et en flamand. L’Assistant Google a été adapté à la Belgique, tant du côté francophone que néerlandophone.

Les questions à Google Nest

Nous avons soumis Google Nest à une série de questions en nous plaçant à environ 5 mètres dans un environnement allant de 35 à 50 dB. La réception de la voix est assez bonne, même quand on est au fond de la pièce. Dans le brouhaha, il faut parfois s’y reprendre à 2 fois.

Les commandes que nous avons testées avec succès sont les suivantes :

– Combien de temps faut-il pour aller à Liège ?
– Quelle est la température à Bruxelles ce week-end ?
– Peux-tu me donner mes rendez-vous de la journée ?
– Peux-tu ajouter du lait et des pommes bio à la liste de course ?
– Peux-tu lancer la playlist « Hiver 2019 » sur Spotify ? (puis « Arrête la musique »)
– J’aimerais que tu baisses la température de la maison à 18°C.
– Joue la série You sur le téléviseur depuis Netflix.
– Y a-t-il une pharmacie ouverte près de chez moi ?

On peut le dire d’emblée, c’est un quasi sans fautes pour l’assistant de Google. Il a répondu correctement à l’ensemble de nos requêtes. Par contre, lorsque l’assistant de Google parle, il est difficile de le couper. Souvent, il ne comprend pas votre réplique et il vous pose une nouvelle fois la question.

La musique

Google Home devient Google Nest Mini

Pour la diffusion de la musique sur l’enceinte Google Nest, la qualité est au rendez-vous : la restitution sonore est assez agréable et chaleureuse. On n’atteint évidemment pas le niveau de qualité sonore de l’enceinte connectée Sonos (même du modèle Play:1).

Gardez à l’esprit que c’est un assistant vocal, pas une enceinte musicale à part entière. Si vous êtes particulièrement attentif à la qualité du son, tournez-vous plutôt vers une enceinte Sonos, laquelle proposera dans les mois à venir l’assistant Amazon Alexa en Belgique et un peu plus tard Google Assistant également.

Une enceinte vraiment intelligente ?

Le logiciel Google Assistant évolue au fil du temps, un peu comme le navigateur Chrome ou le Chromecast. Vous n’avez rien à faire : il se bonifie avec le temps sans la moindre intervention. Les mises à jour sont invisibles, mais très fréquentes. Google Nest se configure depuis l’application Google Home, disponible sur Android (évidemment), mais également sur iPhone et iPad.

Google Nest peut reconnaître plusieurs voix après un entraînement assez court. Il peut donc donner des réponses différentes en fonction des membres de la famille ! Alexa d’Amazon le permet également. Plus cher, le Homepod d’Apple (toujours pas officiellement disponible en Belgique fin 2019), par comparaison, est limité à une seule voix (et n’est pas disponible sur Android). Cette fonction est très utile, l’air de rien. Par exemple, en fonction de la voix de tel ou tel membre de la famille, l’assistant adapte le contenu et les préférences d’applications comme Netflix.

Google Nest Mini, notre verdict

Les points forts de Google Nest Mini

– L’univers de Google et l’information à portée de voix
– Une grande richesse de fonctionnalités qui évoluent avec le temps
– Pour la première fois adapté à la Belgique (français et flamand)
– La possibilité de l’utiliser à plusieurs

Les points faibles de Google Nest Mini

– Une qualité sonore perfectible, mais acceptable
– Quand l’enceinte parle, elle a du mal à vous entendre
– Il faut disposer d’un compte Google et de ses services pour profiter au maximum de ses fonctions (agenda, e-mail, Google Maps, historique de recherche)

Note global : 8/10

Facebook Comments