3 solutions pour vite réaliser des économies sur l’éclairage

L’éclairage est un poste sur lequel il est possible de réduire efficacement, intelligemment et rapidement ses consommations d’énergie. Tout en assurant de bonnes conditions de travail et de confort à ses salariés.

21/03/2019 -
Isabelle V.
Communications expert - renewable, energy efficiency, green mobility

Voici quelques pistes pour s’assurer de jolis quick wins.

L’éclairage représente un poste de dépense important dans les bâtiments, jusqu’à 15% ! Que votre entreprise soit dans le secteur tertiaire ou l’industrie. En combinant les bons gestes et les technologies adaptées, des économies peuvent être réalisées.

1. Adopter les bons réflexes au quotidien

Pas besoin d’entreprendre de grands travaux pour réduire ses dépenses d’éclairage. On peut déjà le faire en instaurant quelques bonnes pratiques dans l’entreprise :

> Éteindre la nuit. C’est valable pour les bureaux, les locaux, les vitrines, les devantures. Bref, tous les lieux où l’éclairage n’a aucun intérêt la nuit.

> Profiter au maximum de la lumière naturelle. Ouvrez les stores, privilégiez les murs blancs qui ont un meilleur indice de réflexion, les sols clairs. N’obstruez pas les fenêtres avec des meubles. Nettoyez les vitres régulièrement. Installez des cloisons en briques de verre, des fenêtres de toit ou des puits de lumière, etc. La lumière naturelle est plus économique mais également plus agréable et confortable.

> Ajouter des capteurs de lumière. Ils mesurent l’apport de lumière naturelle d’une zone et régulent l’éclairage artificiel en conséquence.

> Dépoussiérer les luminaires. Soyez aussi vigilant au vieillissement des ampoules.

> Installer des détecteurs de mouvements. Leurs capteurs détectent la présence ou non d’une personne par l’émission de chaleur de celle-ci. Ce qui engendre l’allumage ou l’extinction de l’éclairage. Veillez à ce que ces « timers » soient adaptés aux espaces.

> Bannir les lampes halogènes. Pour info, depuis le 1er janvier 2018, les lampes halogènes ne peuvent plus être vendues, mais il est toujours légal de terminer leur cycle de vie.

2. Passer aux LED partout

L’éclairage LED est beaucoup moins énergivore que toutes autres technologies lumineuses du marché. Il est aussi plus écologique, plus durable. La durée de vie d’une LED est de l’ordre de 40 000 à 50 000 heures. Contre 2 000 à 4 000 heures pour une ampoule halogène. Quant à son impact environnemental, il est jusqu’à 85% moindre ! Enfin, les LED présentent également l’avantage de s’allumer et s’éteindre sans se dégrader dans le temps.

L’impact sur votre facture d’électricité ? Une réduction de consommation garantie entre 50% et 80 % ! Qui dit mieux ? On vous explique ici comment choisir une lampe LED. Le remplacement d’anciennes installations par des LED est le premier pas dans un projet de «relighting» intelligent.

3. Un audit en vue d’un relighting

Au-delà du confort qu’il apporte à vos employés (maux de tête réduits par exemple), un éclairage efficace et adapté à votre entreprise vous aidera à faire d’importantes économies. Un audit de votre éclairage vous permettra donc d’optimiser vos installations et de profiter des évolutions éco-énergétiques. Et de mettre en place une solution de relighting.

Le relighting est une approche qui consiste à repenser votre infrastructure d’éclairage dans sa globalité. Un processus qui se traduit en 5 grandes étapes :

> l’évaluation de l’éclairage existant ;

> les pistes pour réduire la consommation ;

> les solutions pour augmenter le confort lumineux ;

> l’établissement d’un projet sur mesure ;

> l’implémentation de la nouvelle installation.

Ce relighting intelligent, l’école spécialisée De Kade, à Bruges, l’a fait. Résultat : confort pour les enfants et 50% d’économie grâce au nouvel éclairage intelligent ! Et elle n’est pas la seule. Chez Plantin et Ravago aussi, la facture d’éclairage a pu être allégée en quelques mois… À quand votre tour ?

À lire aussi