Gaz fluorés dans vos installations de refroidissement, agissez rapidement !

Savez-vous quel gaz est utilisé dans vos installations frigorifiques? Êtes-vous certain de ne pas faire face à une fuite de gaz ? Êtes-vous en ordre avec la loi en cas de contrôle ?

07/05/2018 -
Valentine S.
Marketing expert Energy Efficiency

Renseignez-vous dès maintenant, vos installations sont susceptibles de provoquer des coûts inattendus et vous mettre dans l’embarras.

La plupart des installations de réfrigération contiennent des réfrigérants très néfastes pour la planète. Les fuites n’étant pas rares du tout, l’Europe a pris des actions pour les faire disparaître rapidement.

Réveillez-vous!

Nous retrouvons ceux-ci dans les réfrigérateurs et autres installations de refroidissement de tous les secteurs : commerces de détail, grossistes, bureaux d’études, hôpitaux, HORECA, data center, pharmacie, etc.

Une fuite d’un kilo de gaz r-404A, par exemple, génère le même impact dans l’atmosphère qu’une voiture faisant le tour du monde. Et ce gaz n’est pas un cas isolé ! Une Directive européenne sur les gaz fluorés pointe du doigt également le HFC, PFC et SF6 et les « mélanges » contenant l’une de ces substances…

Evitez les amendes !

Dès 2020, aucune nouvelle installation frigorifique ne pourra contenir de gaz fluoré avec un indice de potentiel de réchauffement climatique (GWP) supérieur à 2500. En 2022, le ton se durcit étant donné que ce seuil tombera à 150 pour les nouvelles installations. Le service sur les installations existantes, quant à lui, sera limité.

En outre, une série d’obligations sur le suivi des installations aux réfrigérants synthétiques (fréon)  vous est imposée, sous peine d’amende : contrôles périodiques pour détection de fuite avec obligation de réparation immédiate, étiquetage, carnet de suivi et intervention par du personnel certifié, etc.

Que devez-vous faire ?

Si vous possédez des installations utilisant du fréon, informez-vous sur le type de réfrigérant actuellement utilisé et leur quantité (en kg). Ensuite, calculez le tonnage d’équivalent CO2 pour le contenu total de l’installation grâce à la formule suivante :

Installation tonne CO2- équivalents = (kg x GWP) / 1000

Par exemple : 10kg de R404 (GWP=3922) équivaut à 39, 22 tonnes équivalents CO2.

Ce tonnage vous indique dans quelle catégorie d’obligations vous vous trouvez. Renseignez-vous sans plus attendre!

Une flambée des prix

Pour ne pas dépasser la limite annuelle relative aux HFC, la Directive a également mis en place un système de quotas. En 2018, le marché sera impacté par une réduction très importante de ces quotas (jusqu’à -30%), qui provoque déjà une flambée des prix sans précédent et l’arrêt de production de certains réfrigérants. Par exemple, le prix du gaz r-404A a augmenté en 2017 de 700% et n’est plus produit depuis cette année

Nous pouvons vous aider !

Selon la taille et l’état de votre installation (audit préalable), un expert d’ENGIE peut facilement remplacer votre ancien réfrigérant par un gaz moins polluant en trois jours seulement, c’est ce que nous appelons « un drop-in » ou un « retrofit ». Il s’agit d’une solution à court terme avec peu d’impact sur votre installation pour éviter d’avoir besoin d’un réfrigérant qu’on ne trouve plus sur le marché.

Si, au contraire, vous envisagez le remplacement de votre installation, nous vous conseillons une installation aux réfrigérants naturels (ammoniac, CO2 ou propane) avec un indice GWP inférieur ou égal à 150, afin d’éviter les contraintes légales coûteuses. En plus d’être conforme à la réglementation, vous bénéficierez d’un rendement énergétique nettement supérieur qui compensera votre investissement !

 

Liens utiles :

La règlementation Européenne 517/2014

Guide AREA sur la réglementation F-gaz 517/2014

La règlementation F-gaz, Flandre

La règlementation F-gaz, Bruxelles Capitale

La règlementation F-gaz, Wallonie

 

À lire aussi