Vidéo : Le CHR Sambre et Meuse réduit sa facture énergétique de 296 526 euros

Le CHR Sambre et Meuse, un hôpital de 419 lits, est parti à la recherche du meilleur moyen de réduire sa consommation énergétique et son empreinte carbone. Comment cela s’est-il terminé?

29/08/2019 -
Valentine S.
Marketing expert Energy Efficiency

L’hôpital a signé un contrat de performance énergétique, ce qui représente une économie d’énergie annuelle de 15,5%. La durée du contrat? 10 ans. Une économie qui peut compter …

Ce contrat s’inscrit dans une procédure de marché public Renowatt, un projet pilote de rénovation énergétique de bâtiments publics.

Le défi des hôpitaux

Offrez aux patients les meilleurs soins 24 heures sur 24. En bref, c’est la tâche principale des hôpitaux et des établissements de santé. Mais en réalité, beaucoup d’éléments entrent en jeu. Et il s’agit également de la vie des patients, il y a donc peu de place pour les erreurs. Cela signifie également que l’infrastructure et les ressources techniques doivent être totalement fiables. Et les installations et les bâtiments doivent être aussi efficaces que possible pour garantir le confort et la sécurité des patients et du personnel. Mais comment abordez-vous cette situation lorsque les installations consomment de plus en plus d’énergie et que les budgets diminuent?

Le CHR Sambre et Meuse réduit sa facture énergétique de 296 526 euros

Un contrat qui garantit des économies

Le CHR Sambre et Meuse a décidé de travailler sur le long terme et a lancé un appel d’offres pour un contrat de performance énergétique. En vertu d’un tel contrat, une société de services énergétiques (Energy Services Company) prend en charge la gestion des bâtiments sur une longue durée. Il investit à sa place dans des mesures d’économie d’énergie et prend en charge la maintenance. Des garanties intégrées au contrat garantissent un certain pourcentage d’économies. En tant qu’ESCO, ENGIE a soumis ses propositions à l’appel d’offres public et s’est imposé comme le gagnant. Ils ont garanti au CHRSM une économie annuelle d’environ 300.000 euros, soit 15,5% de la consommation d’énergie, et cela dès la fin des travaux.

Approche sur plusieurs fronts

La proposition d’ENGIE incluait une série de mesures d’amélioration visant à réduire la consommation d’énergie de l’hôpital à long terme. Il s’agit notamment d’optimiser l’installation de cogénération existante, d’installer des panneaux solaires sur le toit et les façades, de construire de nouveaux carports sur le parking avec des panneaux solaires, de moderniser les chauffages, de passer progressivement à l’éclairage LED, d’opter pour une meilleure ventilation et une qualité d’eau supérieure. Un pack, avec comme cerise sur le gâteau une économie annuelle de près de 300.000 euros dès la fin des travaux. Le concept a convaincu le CHR Sambre et Meuse et le contrat de performance énergétique entre les deux parties a été signé.

Sensibilisation interne

Pour changer en permanence le comportement de chacun, ENGIE se concentre également sur la sensibilisation. Un support durable est créé pour toutes les parties impliquées – la direction, le personnel, mais également les fournisseurs et les visiteurs. Des séances d’information et de formation sont proposées au personnel, au personnel médical et aux médecins. De plus, les éléments clés et messages importants sont régulièrement répétés sur les écrans d’information.

Transition vers un monde neutre en carbone

Le contrat de performance énergétique conclu avec le CHR Sambre et Meuse est un bon exemple de projet d’efficacité énergétique. Avec 10,9% moins d’émissions de gaz à effet de serre (GES), cet hôpital opte résolument pour la transition énergétique et la lutte contre le changement climatique.

 

À lire aussi