Réussir le financement de la transition énergétique de son entreprise

À l’heure où le monde est en train de vivre une véritable révolution énergétique, certaines entreprises ont entamé leurs premières démarches. Mais à quel prix ?

15/10/2018 -
Valentine S.
Marketing expert Energy Efficiency

De nombreuses entreprises rencontrent des difficultés de financement. Heureusement, des incitants financiers tels que des investissements privés, aides régionales, primes, subsides, déductions fiscales existent.

Même si celles-ci changent très rapidement, nous les avons déchiffrées pour vous dans notre e-book dédié au financement de la transition énergétique et concentrons ici uniquement sur les aides régionales.

En termes de soutien aux entreprises, il y a une grande disparité entre les trois régions. La Région wallonne, la Région flamande et la Région de Bruxelles-Capitale poursuivent les mêmes objectifs mais leurs programmes de soutien peuvent en effet parfois fort différer.

Wallonie

  • À travers les subsides AMURE, la Wallonie offre des subventions aux entreprises pour la réalisation d’audits énergétiques, d’ études de préfaisabilité ou même d’audits de suivi annuel. Pour les audits énergétiques et études de préfaisabilité, le montant du subside est de 50% pour toutes les entreprises et est porté à 60% pour une moyenne ou 70% pour une petite entreprise. Il est de 50%, et limités à 4.000 euros pour les audits de suivi annuels.
  • À travers des primes encourageant l’investissement dans production d’énergie renouvelable (y compris la cogénération), ainsi que dans la protection de l’environnement. Le montant global de l’aide et de l’exonération du précompte immobilier est fixé à un pourcentage de la base subsidiable.
  • Il existe également les certificats verts, un système d’aide aux producteurs d’énergie dite renouvelable. Cela concerne les panneaux photovoltaïques dont la puissance est supérieure ou égale à 10 kW, ainsi que le biogaz, la biomasse solide et liquide, la cogénération fossile, l’éolien et l’hydroélectricité.

En outre, les entreprises wallonnes bénéficient également d’un guichet unique en ligne, appelé Chèques-Entreprises. Dédiées à soutenir la création d’activité, l’innovation et la croissance des entreprises wallonnes, les aides à la formation, au conseil et au coaching sont désormais rassemblées dans un portefeuille de chèques thématiques, dont l’énergie.

La Région de Bruxelles-Capitale

Dans la Région de Bruxelles-Capitale, les entreprises peuvent bénéficier d’aides pour les investissements dans les produits améliorant l’environnement.

Elle soutient les entreprises dans leurs projets pour des économies d’énergie et la production d’énergie renouvelable, cependant, ces aides sont réservées à des secteurs spécifiques. Également, certains secteurs peuvent bénéficier d’une aide pour leurs investissements dans les modes de déplacement durables et l’amélioration des processus de production.

Il va de soi que l’investissement doit être réalisé en Région de Bruxelles-Capitale (19 communes) et avoir un lien avec l’ activité professionnelle de l’entreprise.

La région Bruxelloise offre également des certificats verts. Le calcul du nombre de certificats octroyés est le suivant : Une installation d’une puissance inférieure à 5 kWc et mise en service à partir du 1 février 2016  bénéficie du coefficient multiplicateur de 1,65, ce qui donne un taux d’octroi de 3 CV/MWh produit.

Récapitulatif


Votre entreprise est basée en Flandre ? Vous trouverez toutes les informations ici.

Sujets à suivre : « la déduction fiscale de la mobilité verte ainsi que de vos investissements économiseurs d’énergie ». Vous ne souhaitez pas attendre ? Téléchargez notre e-book maintenant.

 

À lire aussi