Avec cette formule, les établissements de soins de santé voient leur facture énergétique diminuer

Ces dernières années, les établissements de santé ont été soumis à une grande pression pour garantir aux patients, ainsi qu’à leur personnel, une technique à la pointe, le confort et la sécurité avec un budget toujours plus restreint.

22/11/2018 -
Valentine S.
Marketing expert Energy Efficiency

Certains hôpitaux et établissements de soins parviennent à rénover les installations et leur bâtiment radicalement et augmenter le confort de leurs patients tout en économisant de l’énergie : leur solution ? Un contrat de performance énergétique (ou CPE). Comme son nom l’indique, un CPE garantit une réduction de la consommation d’énergie à long terme. Avec ce contrat, basé sur le principe bonus-malus, les budgets des établissements de santé restent sous contrôle car les investissements sont couverts par l’économie d’énergie.

Contrôler la consommation d’énergie est crucial pour les établissements de soins de santé

Les hôpitaux et les établissements de soins ne ferment jamais, pas même la nuit. Et leurs équipements consomment une quantité considérable d’énergie. Une étude menée par Belfius* le confirme à nouveau en estimant la consommation d’énergie en carburant et en électricité des grands hôpitaux nationaux et régionaux à environ 4,5% de l’ensemble de leurs achats et à 1,1% de leur chiffre d’affaires. De plus, l’éclairage et le chauffage dans un hôpital de taille moyenne représentent près de 65 % de la facture énergétique. Et tout cela alors que les marges bénéficiaires représentent moins d’ 1% du chiffre d’affaires. Il y a donc beaucoup à faire dans ce domaine. Et c’est exactement pour cela qu’un CPE est intéressant.

>> Les 5 avantages d’un CPE pour les établissements de soins de santé


Avec un CPE, vous gardez l’esprit tranquille

Un CPE commence par un examen approfondi de vos bâtiments, de leurs installations, de leur production et de leur consommation d’énergie. Nos experts s’efforcent de sélectionner les solutions les plus appropriées en matière d’efficacité énergétique et de les intégrer dans des plans d’action. Avec un seul objectif en tête : vous faire économiser le plus d’énergie possible, à long terme. Tout est inclus dans un CPE : de l’analyse, la coordination et l’exécution des travaux, à l’entretien des installations et leur suivi ultérieur. Vous gardez l’esprit tranquille. Nous sommes conscients que l’activité des établissements de soins nécessite une attention particulière. Après tout, il s’agit de bâtiments occupés jour et nuit par des patients qui sont souvent (très) vulnérables. Ils exigent une organisation sans faille, une politique rigoureuse et un choix judicieux des matériaux. L’enjeu est de taille.

Quelques exemples de mesures que vous retrouvez dans un CPE :

  • Rénovation de bâtiments

La réglementation européenne en matière de rénovation de bâtiments existants est très stricte. La directive EBPD (2010/31 / EU) définit les exigences minimales pour les rénovations majeures (bâtiments, composants et systèmes). Il va sans dire que les établissements de santé n’échappent pas à ces règles. Heureusement, les programmes de subvention peuvent tirer profit du respect de la réglementation. Nos experts connaissent parfaitement le secteur et peuvent vous aider à comprendre comment organiser et résoudre ces problèmes avec précision.

  • Ventilation

Une bonne qualité de l’air est essentielle pour le confort des patients dans les chambres ainsi que dans les salles d’examen des établissements de soins de santé. Une bonne ventilation joue un rôle crucial à cet égard. La plupart des facility managers savent que la ventilation de base contrôlée est le seul moyen efficace d’obtenir un air intérieur sain. Il est également primordial de garantir une surpression dans les lieux stériles: cela empêche les virus et les microbes de pénétrer dans la salle d’opération par exemple.

  • Cogénération

Avec une combinaison de chaleur et d’électricité, vous pouvez produire de l’énergie de manière durable. Cette technologie garantit la production de chaleur et d’électricité à partir d’une source unique. Cela la rend très rentable: une centrale de cogénération a un rendement plus élevé par rapport à une situation où la chaleur et l’électricité doivent être produites séparément. C’est pourquoi les établissements de santé, qui ont généralement une forte demande d’électricité, de chaleur et de froid, optent souvent pour la cogénération.

  • Panneaux solaires

Il n’est pas rare de voir des panneaux solaires sur le toit des bâtiments ou sur les carports des établissements de santé. Outre leurs performances très positives et leurs économies d’énergie, les panneaux solaires peuvent garantir votre sécurité d’approvisionnement en énergie. Cela peut également faire partie de votre CPE.

Astuce: Les bornes de recharge pour véhicules électriques se marient parfaitement avec les panneaux solaires. Notons cependant qu’elles ne font généralement pas partie d’un CPE.

>> Voir nos solutions de recharge pour voitures électriques

  • Énergie éolienne

Saviez-vous qu’avec petite éolienne sur votre site, vous pouvez produire de l’énergie verte localement, de jour comme de nuit ? Vous pouvez également inclure cela dans votre CPE. La Région flamande soutient cette technologie par des subventions attractives.


Cet exemple vous inspirera certainement

Parce que les chiffres en disent plus long que les mots, prenons l’exemple du CPE réalisé à l’ hôpital psychiatrique (OPCZ) de Rekem. Notre mission: réduire la facture énergétique de 30%. Le résultat? Chaque année, l’hôpital économise jusqu’à 978 tonnes de CO2.

 

* Belfius, Efficacité énergétique des Bâtiments publics locaux : une nécessité et une opportunité, janvier 2018

À lire aussi