Une cogénération à l’hôpital Notre Dame d’Alost

Comme beaucoup d’autres établissements de santé, l’hôpital Onze-Lieve-Vrouw (OLV) à Alost a vu ses coûts énergétiques constamment augmenter.

05/10/2019 -
Valentine S.
Marketing expert Energy Efficiency

Dans leur recherche d’efficacité, ils ont opté pour une installation de cogénération. Grâce à celle-ci, la chaleur et l’électricité sont produites en même temps avec un moteur au gaz naturel, ce qui réduit considérablement les coûts d'énergie. Ils se sont rendus chez ENGIE Cofely pour l’installation.

Description de l’installation 

La cogénération mise en place au centre hospitalier d’Alost a une puissance électrique de 637 kW et thermique de 746 kW et permet respectivement un rendement électrique et thermique de 41,10% et de 48,13%. La puissance gaz atteint 1.550 kW.

40% des besoins couverts

L’énergie thermique produite est injectée dans le système de chauffage du bâtiment et couvre environ 40% des besoins. L’hôpital achète cette énergie à un prix inférieur au prix de production par la chaufferie existante.

Économies d’énergie

En 2015, le budget énergétique de l’établissement de santé a absorbé 3,2 millions d’euros. Grâce à l’installation de cogénération, les coûts de chauffage, d’eau chaude et d’électricité ont diminué de 10%. Les émissions de CO2 ont également été réduites d’environ 710 tonnes par an.

Contrat d’entretien 

La mise en place de la cogénération a été couplée à un contrat d’entretien pendant une durée de 10 ans, avec pour obligation, d’atteindre un rendement optimal.

 

À lire aussi