3 raisons expliquant la hausse des prix de l’énergie

Le marché de l’énergie connaît une situation inédite : une extrême volatilité, couplée à des prix du gaz et de l’électricité encore jamais vus. Quelle en est la cause ? Nous allons vous expliquer 3 raisons principales, afin que vous compreniez bien ce qui se passe actuellement sur le marché de l’énergie.

22/10/2021 -
Emilie K.
Marketing expert Commodity

Les prix de l’énergie flambent : 3 raisons

1. Relance économique

En 2021, l’économie se redresse. Globalement, on consomme plus d’énergie, et la demande mondiale d’énergie augmente donc.

2. Approvisionnement en gaz sous pression

Les stocks de gaz en Europe sont historiquement faibles au début de la saison hivernale, époque où la demande augmente traditionnellement, en raison du printemps frais et du faible approvisionnement en gaz que nous avons connus. Cela a un impact sur les prix non seulement du gaz, mais aussi de l’électricité, car cette dernière est en partie produite avec du gaz.

3. Prix record des droits d’émissions de CO2

L’Union européenne veut réduire les émissions de CO2. Conséquence : il y a à la fois moins d’offre et plus de demande sur les droits d’émissions de CO2. Ce qui pousse le prix du marché à la hausse. Cette augmentation a un impact direct sur les prix de l’énergie. Du reste, la demande en droits d’émissions de CO2 dépend aussi du mode de production de l’électricité – charbon ou gaz.

Les prix du gaz historiquement élevés

Les stocks de gaz suscitent de vives inquiétudes : les réserves sont inférieures au niveau de ces 5 dernières années.

Cela s’explique par l’approvisionnement en GNL trop faible en raison des prix élevés pratiqués en Asie. De ce fait, il a été très difficile de constituer des stocks, de sorte que les prix ont sans cesse augmenté.

Par ailleurs, l’approvisionnement en provenance de la Russie reste incertain. Dès lors, le marché du gaz est nerveux et attend un apport supplémentaire de GNL ou venant de Russie. Conséquence : des prix du gaz historiquement élevés.

Les prix de l’électricité suivent ceux du gaz et des émissions de CO2

Étant donné que la production d’électricité utilise du gaz, les prix de l’électricité ont suivi ceux du gaz.

Du reste, les prix du charbon ont également atteint de nouveaux sommets. Cela s’explique par la hausse de la demande, notamment chinoise, et par la rareté de l’offre. 

De plus, l’Allemagne utilise en partie des centrales au charbon pour produire son électricité, ce qui a fait grimper les prix de l’électricité européens.

Enfin, il reste les prix des émissions de CO2. Ils ont, entre autres, augmenté en raison de la disponibilité réduite des certificats et de la production d’électricité à base de charbon. Ce facteur influence donc aussi le prix de l’électricité.

Une maigre consolation cependant : l’électricité reste moins chère en Belgique que chez nos voisins de l’Europe de l’Ouest, grâce à la bonne disponibilité de nos centrales nucléaires.

Vous trouverez ici une rétrospective de l’évolution des marchés de l'énergie durant l’été 2021. 

Vous souhaitez surveiller étroitement la volatilité du marché de l’énergie ? Recevez gratuitement les analyses les plus récentes des marchés du gaz et de l’électricité. Ainsi, vous prendrez toujours des décisions informées en matière d’achat d’énergie.