Voitures électriques : 3 atouts financiers pour votre entreprise

Pour votre entreprise, la mobilité durable se décline aussi en mobilité électrique. Mais l’achat d’une voiture électrique est-il toujours justifié d’un point de vue économique ? Nous passons en revue les avantages fiscaux, le coût d’utilisation et le coût total de possession.

17/09/2020 -
Isabelle V.
Communications expert - renewable, energy efficiency, green mobility

1. Avantages fiscaux

Les entreprises et les indépendants ont les mêmes avantages fiscaux. Depuis 2020, ces deux catégories bénéficient d’une déduction fiscale de 100 % sur leur voiture électrique.

La déduction s’applique au prix d’achat ou du leasing, à l’entretien, aux pneus et à pratiquement tous les autres coûts d’utilisation.

Le prix de l'électricité peut être déclaré en partie en charges d'exploitation. Et dans le même esprit, la contribution de solidarité indexée (cotisation CO2) que les employeurs versent pour leurs salariés ayant une voiture de société est limitée à un minimum absolu dans le cas d’une voiture électrique (27,24 euros par mois en 2020).

2. Utilisation et entretien

L’électrique offre-t-il encore d’autres avantages financiers ? Absolument. Ainsi, l’entretien d’une voiture électrique est à beaucoup d’égards moins exigeant que celui d’une voiture diesel ou à essence.

Sur une voiture électrique, pas besoin de faire de vidange ou de remplacer le filtre à huile, les bougies et les courroies : il n’y en a pas. Vous réaliserez également des économies sur le remplacement des plaquettes ou disques de frein, car sur une électrique, le frein moteur fait l’essentiel du travail.

De même, il n’y aura jamais d’embrayage, de boîte de vitesses ou de filtre à particules à remplacer. De plus, il y a moins de pièces mobiles dans un moteur électrique, et elles sont moins sujettes à usure que dans les moteurs à essence ou diesel.

Et le coût d’un « plein » ? Partons de l’exemple d’une voiture électrique consommant 17 kWh aux 100 kilomètres, avec charge à domicile. Une simulation donne pour ce cas de figure un prix de l'électricité d'environ 4 euros aux 100 kilomètres. Soit, aux prix d’aujourd’hui, un peu moins de 3 litres d’essence ou de diesel à la pompe. La différence est appréciable !

Les entreprises bénéficient souvent de tarifs électriques préférentiels, qui rendent les recharges d’autant plus avantageuses. Ce n’est qu’en choisissant une recharge rapide lorsque vous êtes en chemin que vous paierez un peu plus – mais votre batterie sera à nouveau pleinement opérationnelle en un temps record.

3. Coût total de possession (TCO)

Parlons enfin TCO. Le total cost of ownership, ou coût total de possession, est le montant total des coûts liés à l’usage d’une voiture pendant son cycle d’utilisation complet, en incluant l’entretien, les taxes, les assurances, les pneus, la déductibilité fiscale, la source d’énergie (électricité ou carburant), etc.

Considérée sous cet angle, la voiture électrique s’avère souvent plus avantageuse pour les entreprises et les indépendants. Vous êtes curieux de savoir à combien s’élève cet avantage ? Ce site pratique du Gouvernement flamand  propose une simulation indicative et permet de comparer le TCO des voitures respectueuses de l’environnement et des véhicules conventionnels.

Vous souhaitez recevoir par email des informations concernant les solutions relatives à la mobilité verte, aux véhicules électriques ou au gaz naturel? Inscrivez-vous ici