Le personnel d’ENGIE se mobilise pour augmenter la capacité d’accueil des hôpitaux

Afin d’aider les hôpitaux du pays à se mettre en capacité d’accueillir les malades du Covid-19, ENGIE continue non seulement d’assurer la production et la fourniture d’électricité mais se mobilise également pour y assurer les services énergétiques essentiels.

14/04/2020 -
Isabelle V.
Communications expert - renewable, energy efficiency, green mobility

À l’heure actuelle, les équipes d’ENGIE sont sur le pont pour produire l’électricité locale dont les hôpitaux et autres infrastructures essentielles ont besoin. Mais ce n’est pas tout. Le personnel d’ENGIE se mobilise également pour assurer le suivi des chantiers essentiels, notamment dans les hôpitaux, moyennant des adaptations de son organisation et des mesures sanitaires strictes. Du raccordement d’installations temporaires à la mise en service de nouveaux hôpitaux ou salles de soins intensifs, ce sont des équipes qui sont fières de pouvoir aider les hôpitaux à mener à bien leur mission.

Raccordement d’installations temporaires

Dans différentes hôpitaux du CHU de Liège ainsi qu’à l’hôpital de Verviers et de Huy, nos équipes ont assuré au pied levé le raccordement d’un village de containers pour accueillir des patients affectés par le coronavirus. Les containers font office de zones de tri ; accueil des patients, locaux d’examens, puis attente avant d’être transférés dans l’hôpital ou de rentrer chez eux selon les cas. En outre, ENGIE a participé à la transformation de salles d’opération en unité de soins intensifs. Les équipes techniques de différentes entités d’ENGIE se sont relayées pour installer des systèmes de climatisation, de ventilation, de chauffage, de raccordement et refroidissement d’appareils médicaux et d’approvisionnement en eau et électricité.

Mise en service de nouvelles installations

L’AZ Delta à Roulers accueillera bientôt ses premiers patients dans sa toute nouvelle infrastructure de soins intensifs. ENGIE s’est chargé de la mise en service de l’unité des soins intensifs dont la capacité est de 48 chambres et de la mise en service de 9 chambres d’isolement et de 18 salles d’opération. Le système de décompression qui a été installé et qui doit empêcher la propagation du coronavirus au sein de l’hôpital est crucial.

Et puis, il y a la mise en service de la toute nouvelle clinique du Montlégia à Liège qui a ouvert ses portes de manière anticipée. Avec une équipe d’ENGIE dédiée presque à plein temps pendant la construction, rien n’a été négligé. De la conception préliminaire des travaux et du contrôle de la mise en œuvre de la climatisation, à la production d’énergie, en passant par la plomberie et les systèmes d’urgence. Toutes les questions essentielles au fonctionnement de l’hôpital ont été soigneusement surveillées et gérées.

Réaffectation d’installations… en centre médicaux

En collaboration avec Médecins Sans Frontières et l’Hôpital Heilig Hart de Lier, différentes entités d’ENGIE sont en train d’adapter en un temps record l’auberge de jeunesse Bed Muzet en centre médical. D’une capacité de 40 lits, il accueillera prochainement les patients atteints du Covid-19 quittant les soins intensifs de l’Hôpital Heilig Hart.

En cette période de confinement, ENGIE reste à disposition des secteurs essentiels. Ces réalisations comptent parmi les nombreux autres projets qui débuteront prochainement tel que le chantier à l’hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek. 18 chambres destinées aux grands brulés y seront équipées d’un système de filtre absolu pour accueillir des patients du Covid-19.

Collaborer en toute sécurité à l'hôpital Tivoli

À l’hôpital Tivoli de La Louvière des équipes de 6 collègues sont normalement chargées de l’entretien. En raison des mesures de distances sociales, ils travaillent actuellement en équipes de 2.

Roberto Invernizzi, Sector Manager : « Un collègue aide l’autre à mettre l’équipement de protection afin d’effectuer une intervention en toute sécurité dans la chambre du patient contaminé par le Covid-19. Pendant que l’un travaille dans la pièce, l’autre lui donne les outils depuis le couloir, puis les remet dans des sacs pour les désinfecter ensuite. Nos équipes se font une confiance totale. Une collaboration exceptionnelle ! »

À lire aussi