Panneaux solaires : 5 différences entre maison et entreprise

Une installation photovoltaïque en entreprise est-elle identique à une installation domestique ? Si les panneaux utilisés adoptent la même technologie, quelques différences existent néanmoins. On vous les détaille.

30/05/2017 -
Kristof C.

La taille de l’installation : une plus grande puissance en entreprise

La puissance d’une installation photovoltaïque se mesure en kWc (1kWc génère environ 950kWh par an). Chez les particuliers, elle ne dépasse jamais 10 kWc. En effet, la consommation moyenne d’un ménage belge (3 500 kWh) ne nécessite pas le placement d’une installation plus puissante. .

Les installations photovoltaïques des entreprises dépassent, elles, souvent les 10 kWc. Dans ce cas, une étude de réseau doit être effectuée afin de vérifier si ce dernier peut supporter la production de l’installation. Ce type d’installation exige en outre des composants supplémentaires (voir ci-dessous).

Des installations aux composants différents

Que ce soit en entreprise ou à la maison, les caractéristiques techniques d’une installation inférieure ou égale à 10 kWc sont les mêmes. Par contre, les installations de plus de 10 kWc doivent, en plus, disposer :

– d’une armoire de découplage

Elle contrôle en permanence l’installation (fréquence, tension…) et la désactive si nécessaire. C’est un système de sécurité.

– de plusieurs onduleurs

Normal puisque le nombre d’onduleurs varie selon la puissance installée. Plus il y a d’onduleurs, plus chaque panneau fonctionnera aussi de manière autonome.

– d’un compteur bidirectionnel (ou 4-quadrants)

Ce compteur mesure séparément la consommation brute (la consommation que vous utilisez au départ du réseau) et l’injection brute.

– d’un RTU (Remote Terminal Unit) (uniquement pour les installation >250 kWc)

Ce dispositif de sécurité permet au gestionnaire de réseau d’interrompre ou de redémarrer l’installation à distance si l’état du réseau le nécessite.

Aides et primes ne sont pas identiques

Pour les installations de plus de 10 kW, le régime des certificats verts est différent. Découvrez les aides et solutions de financemement disponibles. Téléchargez le guide.

 

Un financement en tiers investisseur

Les particuliers doivent financer seuls ou via un emprunt leur installation photovoltaïque. Les entreprises, elles, ont une option supplémentaire : une formule de tiers investisseur. Dans ce cas, l’entreprise n’investit pas le moindre centime dans l’installation. Elle peut ainsi conserver son capital et le consacrer à sa croissance pendant que sa facture d’électricité diminue. ENGIE s’est associée à Orka, un spécialiste du secteur, pour créer cette offre ENGIE SUN4BUSINESS.

 

La possibilité de revendre son surplus d’électricité

L’installation photovoltaïque de l’entreprise produit plus que ce que cette dernière consomme ? Cet excédent peut être réinjecté sur le réseau. L’entreprise peut être rétribuée pour cela, mais à un prix inférieur à celui du coût de consommation. Il lui suffit de conclure un contrat avec son fournisseur d’énergie. Elle peut même conclure un contrat auprès de deux fournisseurs d’énergie différents : l’un pour l’achat d’électricité, l’autre pour la vente de l’électricité injectée dans le réseau.