La Fondation ENGIE soutient 9 projets au profit des jeunes

Le comité de sélection de la Fondation ENGIE en Belgique soutient huit nouveaux projets et renouvelle son soutien à un projet existant, et ce au profit des jeunes et de leur développement.

BPS22 Fondation ENGIE Stichtin1330x530

Communiqué de presse

La Fondation ENGIE, créée il y a plus de 25 ans, incarne l’engagement social, sociétal et environnemental du Groupe ENGIE et de ses collaborateurs partout dans le monde. La Fondation soutient ou a soutenu depuis sa création plus de 1.000 projets dans 25 pays dans les domaines de l’insertion de l’enfance et de la jeunesse, l’accès à l’énergie et l’aide d’urgence.

Active en Belgique depuis 2013, la Fondation ENGIE fait de l’inclusion de l’enfance et de la jeunesse par le sport, l’éducation et la culture sa priorité. Elle a accompagné au total 40 projets centrés sur les jeunes répartis sur les trois régions du pays. Ainsi, ce sont plus de 55.000 enfants et jeunes qui sont encouragés, près de chez nous, par la Fondation ENGIE.

Le soutien octroyé par la Fondation n’est pas uniquement financier. La Fondation met à disposition les compétences du Groupe et de ses collaborateurs, notamment en matière d’efficacité et d’audit énergétique. Elle souhaite également aider les associations qu’elle soutient dans la recherche de nouveaux mécènes et dans la création de partenariats avec d’autres associations avec lesquelles des projets communs peuvent être développés en faveur de la jeunesse.

La Fondation peut compter sur la participation active de personnalités extérieures au Groupe ENGIE et à ses filiales comme le professeur de médecine interne à l’Université catholique de Louvain Eric van Cutsem, le caricaturiste Pierre Kroll, le coach sportif Jacques Borlée, la conseillère en philanthropie Marianne Wagner, Sihame El Kaouakibi, fondatrice et coordinatrice de Let’s Go Urban et Philippe Van Cauteren, directeur artistique du S.M.A.K. Cette diversité d’expertise au sein du comité de sélection permet d’accompagner, de suivre et d’évaluer les projets de façon dynamique et professionnelle.

Le comité de sélection se réunit deux fois par an. Il s’est réuni le 19 septembre dernier.

Les associations visant l’insertion de l’enfance et de la jeunesse par l’éducation, le sport et la culture sont invitées à proposer leurs projets tout au long de l’année à cette adresse : www.projets.fondation-engie.com.

Philippe Van Troeye, CEO d’ENGIE Benelux : « ENGIE a l’ambition d’agir pour un progrès harmonieux. Ce progrès s’incarne par la manière dont nous exerçons nos métiers, mais aussi par le soutien actif que nous voulons apporter aux enfants et aux jeunes à travers le sport, l’éducation et la culture. Je suis particulièrement fier que grâce à ENGIE et à sa Fondation, tant de jeunes vont pouvoir envisager dans notre pays un présent et un avenir meilleurs grâce aux nombreuses associations soutenues. »

Les 8 nouveaux projets soutenus

BeCode

BeCode a pour objectif de proposer à des jeunes talentueux et motivés venant de milieux défavorisés une formation gratuite de développeur afin d’accéder à un travail stable. Via une formation orientée sur la pratique, BeCode souhaite donner à un minimum de 50 jeunes NEET (Not in Employment, Education or Training) la possibilité de devenir développeur web et les guider ainsi vers un emploi durable.

BPS22 Musée d’art de la Province de Hainaut

Les Ateliers du Samedi du BPS22 visent à accompagner des enfants de 8 à 12 ans résidant dans un institut médico-pédagogique en leur proposant un atelier d’art plastique, un samedi matin par mois, dans les espaces du BPS22 à Charleroi. Les enfants pourront ainsi approcher différentes techniques comme la sérigraphie, la linogravure, la broderie, la sculpture, etc.

Divers-City, Diwan Awards

Diwan Awards vise à inspirer les jeunes de 16 à 20 ans, issus des groupes fragilisés en leur proposant des rôles modèles crédibles, à qui ils peuvent s’identifier, car issus des mêmes environnements qu’eux. Il propose aux jeunes urbains des exemples de parcours fédérateurs susceptibles de les inspirer : 250 jeunes cette année, davantage à terme. Il propose aux employeurs des exemples de bonne intégration professionnelle avec à la clé davantage de diversité dans les entreprises.

Familial Adenomatous Polyposis Association (FAPA)

La FAPA entend sensibiliser les directions d’écoles, les élèves et les enseignants aux aspects de vie liés à des maladies rares comme la P.A.F. (polypose adénomateuse familiale). En proposant du matériel de cours aux écoles et aux élèves, le thème devient un sujet abordable et il sera possible de mettre des mots sur les désagréments physiques liés à la maladie. Il n’est pas rare que les jeunes patients souffrant de P.A.F. doivent effectuer des séjours réguliers à l’hôpital et aient besoin d’un régime flexible dans le cadre scolaire. La FAPA veut également s’adresser aux clubs sportifs et aux associations.

La Châtaigneraie

La Châtaigneraie s’occupe de jeunes dont les difficultés familiales ou sociales nécessitent une aide spécialisée, qu’il y ait hébergement du jeune ou non. La Châtaigneraie se propose de construire un petit immeuble pouvant accueillir quatre jeunes de plus de 18 ans, ils seront encadrés par deux autres étudiants ayant accepté au préalable d’accompagner des jeunes en situation plus difficile.

La Source Vive

La Source Vive est un service résidentiel pour jeunes, fonctionnant exclusivement en régime d’internat tous les jours de l’année, agréé et subsidié par l’AViQ (Agence pour une Vie de Qualité, organisme d’intérêt public) pour accueillir 45 enfants, garçons et filles de 3 à 13 ans, pour lesquels un diagnostic de ‘troubles caractériels présentant un état névrotique et psychotique et nécessitant une éducation appropriée’ a été posé. La Source Vive souhaite installer à Lasne une infrastructure sportive de qualité (terrain multisports extérieur avec sol synthétique) sur son terrain afin de permettre aux jeunes la pratique de plusieurs sports collectifs dans de très bonnes conditions.

Royal Evere White Star Hockey Club

La section para-hockey du club a pour objet de permettre à des enfants, adolescents et jeunes adultes handicapés moteurs ou mentaux légers d’avoir accès au sport. Le club souhaite développer une section pour les moins valides et accueillir entre 15 et 20 membres la première année. Il veut offrir tout le matériel et l’encadrement nécessaire ainsi que les faire parrainer par les joueurs et joueuses de leurs équipes élites, et fournir un accompagnement de qualité visant leur intégration au sein du club.

Royal Europa Kraainem Football Club

Le Royal Europa Kraainem Football Club rassemble quelque 350 jeunes, de 6 à 21 ans, issus de plus de 40 nationalités différentes et de tous les milieux sociaux confondus. Il vise l’intégration de mineurs étrangers non accompagnés (MENA). Des enseignants bénévoles donnent aux MENA des cours ou animent des tables de conversation en français et néerlandais. Après ces cours, les MENA partagent les séances d’entraînement de football dans les équipes de leur âge. Au total, depuis septembre 2015, le Club a accueilli plus de 1.000 jeunes réfugiés demandeurs d’asile, des garçons essentiellement de 12 à 18 ans.

Le projet renouvelé

Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique – Sésame

Sésame – pour un Musée sur Mesure – souhaite mettre sur pied, au sein du Musée Magritte, un récital de poésie dont les textes seront écrits par des jeunes issus de l’immigration. Ils participeront à des ateliers d’écriture sous la houlette des Midis de la Poésie, tandis que la performance sur scène sera interprétée par des étudiants du Conservatoire royal.

Contact presse ENGIE :

Olivier DESCLÉE
Tél. : +32 2 501 56 89
E-mail : olivier.desclee@engie.com

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn