Les 4C d’un bon plan d’action pour réduire la facture énergétique de votre entreprise: Contrôle, Coût, Confort et Calendrier d’actions

À l’heure de la transition énergétique, vous vous êtes peut-être déjà demandé si votre entreprise pouvait faire des économies d’énergie et diminuer son impact sur l’environnement. Vous le savez, réduire les coûts énergétiques est

27/04/2018 -
Valentine S.
Marketing expert Energy Efficiency

À l’heure de la transition énergétique, vous vous êtes peut-être déjà demandé si votre entreprise pouvait faire des économies d’énergie et diminuer son impact sur l’environnement.

Vous le savez, réduire les coûts énergétiques est aujourd’hui essentiel pour votre budget et le développement durable de votre entreprise. Certaines entreprises l’ont d’ailleurs compris il y a déjà bien longtemps et en ont profité pour rendre leur énergie plus verte, plus locale. Avec une bonne stratégie, elles ont pu réduire leur consommation et leur budget énergétique. Elles ont souvent même gagné en compétitivité.

Il est maintenant temps pour vous d’évaluer les économies potentielles et de mettre en place votre stratégie. Nous vous présentons ci-dessous les 4C d’un bon plan d’action pour atteindre les résultats escomptés.

  1. Contrôle

Un bon plan d’action se base d’abord sur un contrôle initial de vos installations. Commencez par analyser leur consommation et rendement et confrontez-les aux processus et horaires actuels de votre production. Posez-vous quelques questions : ces installations doivent-elles tourner à plein régime, et tout le long de la journée ? Les vannes de chauffages sont-elles bien isolées ? Les éclairages sont-ils obsolètes et donc énergivores ? La ventilation de toutes les pièces, à tout heure, est-elle indispensable ?

Bien souvent, de simples gestes ont un impact financier très important. Etablissez une liste des mesures d’amélioration détectées.

  1. Coût

Quelques calculs sont indispensables. Faites maintenant un rapport chiffré de l’impact des mesures d’amélioration proposées, leur retour sur investissement et les subsides possibles. Lors de vos calculs, considérez également des investissements dans des solutions plus vertes qui offrent très souvent une plus grande rentabilité (mobilité électrique, petit éolien, cogénération, panneaux solaires, etc.).

  1. Calendrier d’actions

Après avoir défini et calculé les pistes d’économie, priorisez vos actions. Commencez par les actions brèves, à rendement rapide, ainsi que les actions à mener immédiatement (par exemple, pour des raisons de sécurité, de rendement ou de conformité).

Ensuite, établissez un plan calendaire à plus long terme des installations qui nécessiteront un contrôle ou un remplacement dans les années à venir.

  1. Confort

Notez qu’il est possible de faire mieux avec moins. Les actions permettant d’alléger les consommations énergétiques peuvent améliorer le confort de votre personnel et clientèle. Améliorer l’isolation, l’éclairage ou même la fiabilité de la ventilation en sont d’ailleurs de bons exemples.

En prenant en compte ces 4C dans votre stratégie, vous pouvez assurément améliorer votre efficacité énergétique. Notre expérience nous a révélé qu’un plan clair peut déceler près de 10% d’économie moyenne sur votre facture d’énergie, pour des recommandations ayant un retour sur investissement inférieur à 2 ans.

À lire aussi