5 solutions pour assurer la sécurité de votre entreprise

Contrôle d’accès, surveillance des bâtiments, prévention des incendies ou des dysfonctionnements électriques…

13/12/2019 -
Isabelle V.
Communications expert - renewable, energy efficiency, green mobility

Assurer la sécurité de son entreprise présente de multiples facettes. Des équipements de pointe, parfois intégrés, vous aident à gérer les risques.

Un système intégré prenant en compte toutes les facettes de la sécurité et du confort de l’entreprise permet de mieux utiliser les différentes techniques et de réaliser une meilleure interaction entre elles. Un exemple ? Imaginons une alarme incendie. Dans ce cas, le contrôle d’accès doit être contrôlé pour fermer automatiquement les portes ou, surtout, les ouvrir. Selon le type d’alarme, grâce à un système de sécurité intégré, on peut aussi contrôler la ventilation et l’éclairage de secours voire même disposer de plusieurs caméras automatiquement dirigées vers l’incendie ou l’emplacement de l’alarme. Résultat : il est possible de vérifier immédiatement la cause et le type d’incendie.

Quoi qu’il en soit, de nombreux dispositifs existent pour sécuriser vos bâtiments, intégrés ou non.

  1. Les caméras intelligentes

Les caméras équipées de VCA (Video Content Analysis) sont capables de détecter la présence de fumée à un stade précoce. Dans les entrepôts, où la distance entre le sol et les détecteurs situés au plafond est très importante, elles apportent un plus indéniable.

Les caméras ANPR, elles, peuvent être intégrées avec des systèmes de contrôle d’accès. Ainsi, un parking ou une zone à public restreint ou ciblé peut n’être accessible que par certains véhicules inscrits dans une banque de données.

  1. Les réseaux de sprinklers

Un réseau de sprinklers (systèmes d’extinction automatique à diffuseur d’eau) a 3 fonctions : détecter un début d’incendie, donner l’alarme et commencer l’extinction en attendant les pompiers.

Munis de capteurs thermiques qui surveillent la température en permanence, ils entrent en fonction dès que la température dépasse un nombre de degrés prédéfini. Dès que l’eau s’écoule, d’autres capteurs déclenchent une alarme à l’intention des services de secours. Le nombre de gicleurs du réseau est déterminé en fonction de la zone à protéger, la nature des biens, la circulation de l’air…

Une alternative, ou complément, peut aussi résider dans les systèmes d’extinction à brouillard d’eau.

  1. Les extincteurs à mousse

La mousse contient peu d’eau. Les dégâts aux équipements ou objets non touchés par les flammes restent ainsi limités. Ces extincteurs sont particulièrement recommandés dans les espaces de grande hauteur et/ou fermés. Comme au Jetairport de TUI Belgique où 12 générateurs de mousse ont été placés pour protéger le hangar à avions en cas d’incendie. En 3 minutes à peine, ils recouvrent l’ensemble du hall d’une couche de mousse épaisse de 2 mètres.

  1. Les caméras mobiles « Plug & Play »

Pour une surveillance temporaire d’un chantier, d’un site (ou de parties de ceux-ci) ou d’un événement, il existe désormais des solutions de caméras mobiles. Certaines n’ont pas besoin de source lumineuse pour fonctionner ni d’alimentation électrique. Elles peuvent aussi être thermiques. Et même être reliées à un centre de télésurveillance.

  1. Les formations sur la sécurité électrique

En termes de sécurité, les problèmes liés aux dysfonctionnements électriques ne doivent pas être négligés. Or beaucoup surviennent à cause de mauvais gestes ou de la routine. La meilleure prévention reste la formation. Un à 2 jours de cours permettent de décrocher les certifications BA4, BA5 ou manœuvres haute tension nécessaires pour travailler avec l’électricité. On vous aide à choisir la formation qui vous convient. Et on a dressé pour vous la liste des gestes à adopter pour réduire les risques d’incendie dû à un défaut électrique.

À lire aussi