Bornes de chargement et nouvelles cabines haute tension : Van der Spek opte pour l’avenir

Chez Van der Spek à Ternat, fournisseur et loueur de grues-tours dans le monde entier, la cabine haute tension, après plus de vingt-cinq ans de bons et loyaux services, avait grand besoin d’être remplacée.

29/11/2019 -
Damien G.
Marketing expert Reliable installations

D’autant plus qu’une analyse de risque réalisée par ENGIE avait révélé un risque accru d’incendie. Pas étonnant donc qu’Erik Van Audenrode, CEO de Van der Spek, ait décidé d’agir rapidement.

Vague verte

« Il se fait qu’au même moment, je réfléchissais à l’installation éventuelle de bornes de chargement », indique Erik Van Audenrode. « À l’heure où tout le monde parle d’environnement, il me semblait qu’il était grand temps d’opter pour l’avenir. Après concertation avec les experts d’ENGIE, il semblait intéressant de combiner les deux. Nous avons donc aujourd’hui 4 superbes bornes sur notre parking – de quoi recharger 8 voitures à la fois. C’est une légère surcapacité pour l’instant, mais cela ne durera pas ! Nous considérons aussi ces bornes comme un service en plus pour nos clients, nos partenaires et le voisinage. Tous les automobilistes qui passent par ici peuvent venir faire le plein ! Nous envisageons également des bornes de chargement pour les vélos, c’est une demande formulée par pas mal de nos collaborateurs. »

Tranquillité d’esprit

« Apprendre qu’il existe un risque accru d’arc électrique et d’incendie, il y a de quoi s’inquiéter », affirme encore Erik Van Audenrode. « Mais avec les nouvelles cabines, je suis tranquille – et pour trente ans. Cerise sur le gâteau : nous ne risquons pas d’amende en cas de contrôle, car nous sommes parfaitement en ordre avec les dernières exigences légales et nous partons d’une page blanche. Tout le monde est donc heureux. Une autre chose qui me rassure, c’est que l’installation se remet automatiquement en route après une panne. En somme, pour qui veut rénover ou être plus écologique, c’est donc vraiment une bonne idée de faire réviser l’installation électrique. Il se peut très bien en effet qu’il faille monter en capacité. La sécurité avant tout… »

Clé sur porte

Erik Van Audenrode précise : « Je voulais surtout perdre le moins de temps possible. Pour moi, cela passe par une réduction du nombre d’intermédiaires. Je me suis donc félicité de ce que ENGIE se soit chargé de toute la coordination des travaux. Ceux-ci se sont d’ailleurs déroulés sans aucun problème : nous avons pu basculer sur le nouveau système en 3 jours à peine. Tous les délais ont été respectés et tout a été livré à temps pour la réception finale. Bref, une solution tout-en-un, que j’ai beaucoup appréciée. »

Plus d’informations sur les cabines à haute tension.

Nouvelle cabine haute tension chez Van Der Spek

À lire aussi