Prix de l’énergie : de combien mon acompte doit-il être adapté ?

Vous n’avez pas une idée claire de l’impact qu’a l’augmentation des prix sur votre facture d’énergie ? Vous souhaitez éviter le choc au moment de recevoir votre facture annuelle ? On vous explique comment agir proactivement, en augmentant votre acompte mensuel…
Valentine S.
09/09/2022 |

Les prix de l’électricité et du gaz atteignent des niveaux record. Plusieurs raisons, à l’échelle mondiale, expliquent cette hausse, similaire chez tous les fournisseurs d’énergie, mais la question cruciale : que pouvez-vous faire aujourd’hui pour limiter les conséquences ?

  • 1. Vérifiez votre acompte pour ne pas être surpris 
    • Comment est calculé le montant ?
    • Votre acompte doit-il être adapté ?
    • Que devez-vous faire ?
    • Etes-vous obligé(e) ?
  • 2. Et la consommation dans tout cela ?  

Vérifiez régulièrement le montant de votre acompte pour ne pas être surpris(e)

Malgré les mesures annoncées par notre gouvernement, il y a encore de fortes chances que vous deviez payer un supplément très important à la réception de votre facture annuelle. Vos acomptes mensuels sont peut-être insuffisants pour faire face à l’augmentation.

Comment est estimé le montant de l’acompte au juste ?

Reprenons au début… Vous consommez de l'énergie toute l'année. Une fois par an, votre compteur est relevé et votre fournisseur vous envoie une facture relative à votre consommation de l’année écoulée. Pour éviter de devoir payer le montant total de la facture en une fois, des factures d’acompte sont établies chaque mois. Vous payez ainsi un acompte mensuel, correspondant à 1/12 du coût estimé de votre consommation pour l’année.

Pour estimer le montant de l’acompte que vous payez chaque mois, deux éléments sont pris en considération : votre consommation annuelle antérieure et le prix lié à votre contrat actuel. 

Que vous bénéficiez d'un prix fixe ou variable, assurez-vous que le prix utilisé dans le calcul de votre acompte colle avec les prix qui vous sont facturés dans votre contrat aujourd'hui.

  • Si votre contrat fixe n'est pas encore arrivé à échéance, vous profitez toujours d'un prix stable. Dans ce cas-ci vous n'êtes pas impacté par les récentes augmentations de prix, mais néanmoins, il peut être utile de vérifier si le montant que vous payez aujourd’hui est correct.
  •  Si vous bénéficiez d’un contrat à prix variable, vos prix suivent l’évolution du marché et sont ajustés tous les mois, ou tous les 3 mois. À la suite des fortes augmentations de ces derniers mois, il y a de grandes chances que le montant de votre acompte ne soit plus suffisant. Dans ce cas, nous vous recommandons de le revoir régulièrement pour tenir compte des évolutions.

 On vous explique ci-après comment le faire simplement via votre Espace client en ligne.

Que devez-vous faire ?

1. Vérifiez en un clic le montant actuel de vos acomptes

  • Allez sur votre Espace client en ligne ;
    • Encodez le nouveau montant que vous souhaitez payer chaque mois, ou
    • Encodez les relevés de votre compteur. Un nouvel acompte mensuel (TVAC) vous sera proposé sur la base de votre prix actuel et votre consommation réelle. 
  • Dans les deux cas ci-dessus, si vous payez trop, vous serez remboursé(e) à la facture annuelle.

Attention : à l'approche de votre prochaine facture annuelle, cette outil de simulation ne permet pas de calculer un nouveau montant d'acompte. Vous recevrez celui-ci avec votre facture annuelle.

2. Ou alors, attendez votre facture annuelle, si vous préférez payer en une seule fois.

Etes-vous obligé(e) ?

Non. Le choix vous appartient, car, chez ENGIE, vous restez libre d’adapter ou non votre acompte. Dans ce cas, ce qui n’est pas payé aujourd’hui vous sera facturé sur votre décompte annuel.

Et le volume de ma consommation dans tout cela ?

Une éventuelle augmentation de votre consommation peut bien sûr aussi impacter votre facture.

Au sein d’ ENGIE, nous sommes conscients que beaucoup de nos clients sont confrontés à des grosses augmentations d’acompte, suite à l’évolution extraordinaire des prix du marché. Pour limiter au maximum l’impact sur votre budget, il existe quelques gestes simples pour vous aider à limiter votre consommation