Votre navigateur n'est pas à jour

<p>Veuillez t&eacute;l&eacute;charger la version actualis&eacute;e de votre browser.</p>

Cliquez ici

×

Possibilités pour chauffer votre nouvelle habitation

Au moment de choisir un nouveau système de chauffage pour votre habitation, de nombreuses options s'offrent à vous en vue d'économiser l'énergie. Une chaudière au gaz naturel ou au mazout ? À moins qu'une pompe à chaleur avec panneaux solaires ne soit une meilleure idée ? Et que choisir en matière d'eau chaude sanitaire ?

Tous les articles du dossier "Construire"

Pour votre chauffage

1. Une chaudière à condensation

La Chaudière à condensation est actuellement la technologie la plus efficace sur le marché pour le gaz naturel et le mazout. Plus de 80% des nouvelles chaudières installées fonctionnent par condensation.

  • Cette chaudière consomme un tiers d’énergie en moins qu’une chaudière ne portant pas ce label.
  • Une grande partie de la chaleur est recupérée par le biais des fumées de combustion.
  • La puissance de la chaudière est adaptée aux besoins réels et à la température extérieure.
  • Ce type de chaudière émet moins d'oxyde d'azote et de monoxyde de carbone, ce qui est bon pour l'environnement.

Le prix d’une chaudière à condensation au gaz naturel varie entre 2500 et 4000 euros, et au mazout entre 4000 et 7000 euros. Étalé sur 20 ans, le coût annuel d’une chaudière au gaz naturel (achat, entretien, consommation et subsides inclus) est de 18% inférieur à celui d’une chaudière au mazout. Elle est amortie en moins de 10 ans.

2. Une pompe à chaleur

Il existe différentes sortes de pompes à chaleur, mais toutes ne conviennent pas nécessairement pour votre habitation. Une pompe à chaleur fonctionne à l’électricité et n’est en outre envisageable que dans une habitation bien isolée.

  • Une pompe à chaleur tire jusqu’à 80% de son énergie de l’environnement. Un compresseur extrait la chaleur du sol, des eaux souterraines ou de l'air. Des ressources renouvelables donc. À l’inverse du gaz naturel et du mazout.
  • Une pompe à chaleur réduit votre facture de près de 75%. Le coût principal est celui de l’électricité qui alimente le compresseur.

Le prix démarre à 10 000 euros. Le prix annuel d’une pompe à chaleur, réparti sur 20 ans, est à peu près égal à celui d’une chaudière à condensation au gaz naturel. Elle est amortie après 15 ans.

3. Autres possibilités

  • Une chaudière à pellets chauffe votre habitation (très bien isolée) avec des déchets de bois compressés. Cette chaudière est plus lente qu’une chaudière au gaz naturel ou au mazout. C’est pourquoi la chaudière à pellets est généralement combinée à un réservoir tampon pour eau chaude. Une chaudière à pellets coûte environ 7 500 euros. Les pellets sont pour l’instant un peu moins chers que le gaz naturel ou le mazout.
  • Avec la cogénération, vous produisez chaleur et électricité. Une chaudière (au gaz naturel, au mazout ou au bois) produit de l’énergie thermique pour chauffer l’habitation et l’eau, tandis qu'un moteur convertit l'énergie mécanique en électricité pour l’habitation. L’installation nécessaire à la cogénération est jusqu’à 5 fois plus chère qu’une simple chaudière à condensation. Cette technique n’est pas encore rentable pour une habitation particulière, mais bien pour des entreprises, des immeubles d’appartements…

Pour votre eau chaude

  • Une chaudière mixte est une chaudière à condensation qui fournit à la fois le chauffage et l’eau chaude.
  • Un réservoir tampon est une réserve d’eau chaude. Contrairement à un chauffe-eau, un réservoir tampon peut être connecté à différentes sources d’énergie en même temps : pompe à chaleur, chauffe-eau solaire… C’est l’appareil lui-même qui fait le choix le plus efficient.
  • Un chauffe-eau solaire utilise la chaleur naturelle du soleil captée par des panneaux solaires. Cette chaleur est transportée vers le chauffe-eau. Une chaudière complémentaire reste nécessaire, car en Belgique un chauffe-eau solaire ne peut fournir que la moitié de votre eau chaude.
  • Un chauffe-eau thermodynamique extrait l’énergie de l’air et offre le meilleur rendement dans un espace chaud. Il peut être utilisé de manière autonome (comme alternative à un vieux chauffe-eau électrique) ou en combinaison avec une chaudière à condensation.

Gratuit : votre guide du chauffage

Comment chauffer avec efficacité ? Nous vous donnons une foule de conseils et d'infos.