Aérer sa maison en toute saison : pourquoi, comment, quand ?

L’aération de la maison n’est pas une option quelle que soit la saison. La pollution intérieure ne chute pas en même temps que les températures et inversement. Zoom sur les gestes à adopter pour aérer la maison efficacement, certainement en cette période.

23/03/2020 -
Paul D.
Expert énergie chez ENGIE

Si l’on aère volontiers l’été, aérer la maison lorsqu’il fait plus frisquet, on y réfléchit à 2x ?! Pourtant si, c’est important de le faire ! Pour au moins 2 raisons :

1. Ne pas aérer a un impact sur notre santé. La qualité de l’air dans la maison est plus mauvaise que la qualité de l’air extérieur. Cuisiner, respirer, utiliser des produits ménagers, tousser ont un impact sur la pollution intérieure. Sans parler des gaz de combustion de nos appareils de chauffage. Ce qui peut causer maladies respiratoires, malaises, allergies… Il est donc important de se soucier de la qualité de l’air dans la maison à tout moment.

2. Ne pas aérer augmente la consommation d’énergie. Quand il fait froid, le taux d’humidité est plus grand dans la maison. Or, une habitation humide exige plus de chauffage qu’un logement où l’air est sec. Conclusion : aérer chasse l’humidité et permet de consommer moins !

Votre maison est parfaitement bien isolée ? Une bonne aération est d’autant plus nécessaire. En effet, la ventilation est le complément indispensable d’une habitation étanche à l’air. Vous éviterez les problèmes d’humidité et de moisissures. Le tout sera d’apporter et d’extraire la juste quantité d’air par rapport à la surface de l’habitation pour minimiser les pertes énergétiques tout en créant un environnement sain.

Comment bien aérer sa maison ?

Grâce à une bonne aération naturelle. La meilleure solution : ouvrir les fenêtres en grand et créer des courants d’air en ouvrant aussi les portes. Nous vous livrons nos conseils dans cette vidéo :

Faut-il aérer sa maison

Combien de temps faut-il aérer sa maison ?

5 à 10 minutes, 2 à 3 fois par jour, suffisent pour faire entrer de l’air frais et sain et à évacuer l’air chaud et vicié. Sans perte de chaleur ! En si peu de temps, les murs n’ont pas le temps de refroidir, seul l’air circule. Mieux vaut ouvrir en grand 10 minutes que laisser une fenêtre ouverte en oscillo-battant toute la journée en hiver.

Quand aérer sa maison ?

L’hiver, la pollution extérieure est au plus haut entre 14 h et 18h. Bref, évitez d’aérer à ce moment-là. Préférez le matin entre 8 h et 11 h ou le soir après 22 h, histoire de dormir dans un environnement sain. Votre conjoint est un peu frileux ? Offrez-lui le dernier overall doudoune à la mode 😉 Lorsqu’il fait plus chaud, comme en été, l’idéal est d’aérer entre 21h et 10h lorsque l’air est plus frais. On évite entre 11h et 17h.

Faut-il couper le chauffage quand on aère et qu'il fait froid ?

Pas le système de chauffage. Par contre, il est recommandé de couper vos radiateurs le temps de l’aération. Car la chaleur s’échappe directement vers l’extérieur.

Faut-il aérer de façon naturelle une maison équipée d’une VMC ?

La réponse est non ! Une maison équipée d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée) s’aère toute seule. Ceci dit, il n’est pas interdit d’aérer de façon naturelle en ouvrant les fenêtres de temps en temps. Mais ce n’est absolument pas nécessaire.

L’isolation va-t-elle de pair avec l’aération ?

Oui. Lorsque vous isolez votre maison, vous la rendez hermétique. Par conséquent, l’air ne peut plus y circuler librement, l’humidité se condense sans pouvoir s’évacuer. Résultat : des moisissures peuvent apparaître.
Le responsable des moisissures n’est pas un excès d’isolation mais le manque de ventilation. En résumé, lorsque vous isolez, prévoyez toujours un système de ventilation efficace. 

À lire aussi