Votre navigateur n'est pas à jour

<p>Veuillez t&eacute;l&eacute;charger la version actualis&eacute;e de votre browser.</p>

Cliquez ici

×

Comment les frais de réseau sont-ils calculés précisément ?

Le calcul des frais de réseau après l’introduction du tarif capacitaire se fera de manière différente pour un compteur digital et un compteur analogique. Mais dans les deux cas, vous payez un montant minimum pour l’utilisation du réseau électrique. Découvrez tout cela en détail ici.

Calcul des frais de réseau pour un compteur digital

Vos pics mensuels comptent.
1

Votre compteur digital enregistrera automatiquement vos pics mensuels à partir de janvier 2023. Il s'agit de votre consommation la plus élevée du mois sur une période de quinze minutes, exprimée en kW. Votre pic mensuel ne sera jamais inférieur à 2,5 kW. De cette manière, tout le monde contribue à minima aux coûts d’utilisation du réseau. Cette video vous l'explique.

2

Pour éviter qu'un pic mensuel élevé fasse augmenter vos frais de réseau, un pic mensuel moyen est calculé chaque mois, qui est la moyenne des pics mensuels des 12 mois précédents.

3

Vous avez une facture mensuelle ? Votre pic mensuel moyen est multiplié par le tarif capacitaire sur une base mensuelle pour calculer vos frais de réseau au tarif capacitaire.

4

Vous avez une facture annuelle ? Votre pic annuel moyen (= moyenne des 12 pics mensuels moyens précédents) est multiplié par le tarif capacitaire sur une base annuelle pour calculer vos frais de réseau au tarif capacitaire.

5

Les autres frais de réseau sont, comme auparavant, calculés en fonction de la quantité d'électricité que vous prélevez sur le réseau. Cette quantité est multipliée par le kWh.

6

Vous avez des panneaux solaires ? En consommant de l'électricité aux moments où vos panneaux solaires en produisent, vous pouvez lisser vos pics mensuels et donc diminuer vos frais de réseau.

7

Vous voulez voir, à l’aide d’une formule de calcul, comment seront calculés les frais de réseau pour un compteur digital en 2023 ? Découvrez-le ici. Ou calculez en un clin d’œil les frais de réseau que vous allez payer grâce à l'outil de simulation de la VREG.​

Saviez-vous que le pic mensuel moyen des ménages en Flandre est de 4,37 kW ? Et que 8 ménages sur 10 ont des pics mensuels moyens inférieurs à 5 kW ? Découvrez le calcul effectué par Fluvius.

Calcul des frais de réseau pour un compteur analogique

Vous payez un montant minimal fixe.
1

Un compteur analogique ne peut pas mesurer les pics de consommation et ne peut donc pas enregistrer de pic mensuel.

2

Pour garantir que tout le monde en Flandre contribue de manière équitable, vous payez aussi une partie des frais de réseau au tarif capacitaire. Il s'agit d'une contribution minimale forfaitaire basée sur le pic mensuel minimum légal de 2,5 kW.

3

Les autres frais de réseau sont, comme auparavant, calculés en fonction de la quantité d'électricité que vous prélevez sur le réseau. Cette quantité est multipliée par le prix du kWh. Ce tarif est légèrement supérieur à celui d'un compteur numérique. Découvrez pourquoi ici.

4

Vous avez des panneaux solaires ? En plus du tarif capacitaire, vous payez également un tarif prosumer réduit (-25€/kVA en moyenne).

5

Vous voulez voir, à l’aide d’une formule de calcul, comment seront calculés les frais de réseau pour un compteur analogique en 2023 ? Découvrez-le ici. Ou calculez en un clin d’œil les frais de réseau que vous allez payer grâce à l'outil de simulation de la VREG.​

Cliquez sur le sujet qui vous intéresse et trouvez les réponses à toutes vos questions.
Des questions additionnelles ? La VREG y répond ici.

  • Pics mensuels
  • Mode de calcul
  • Compteur digital
  • Compteur analogique
Ma facture d'électricité va-t-elle augmenter en 2023 avec l'arrivée du tarif capacitaire ?

Pour la plupart des ménages, l'introduction du tarif capacitaire aura peu ou pas d'impact sur leur facture d'électricité.
Calculez l'impact pour vous personnellement avec l'outil de simulation de la VREG.

Les tarifs jour, nuit et exclusif vont-t-ils disparaître chez ENGIE ?

Non, ces tarifs continueront d’exister. La différence de tarif entre la nuit et le jour ne disparaît que pour le calcul des frais de réseau. Cela représentera 7 % de la facture d'électricité d’un ménage moyen en 2023. En effet, la VREG souhaite que l’on répartisse au maximum notre consommation tout au long de la journée et de la nuit pour éviter les surcharges sur le réseau.

En revanche, la différence de tarif entre la nuit et le jour continuera d’être prise en compte pour le calcul des frais énergétiques chez ENGIE, qui constituent la plus grande partie de la facture.

Vous disposez d'un chauffage à accumulation et vous souhaitez connaître l'impact du tarif capacitaire sur vos frais de réseau ? Lisez également cette FAQ (Quel est l’impact du tarif capacitaire pour les ménages avec un chauffage à accumulation et un compteur exclusif nuit ?). Ou faites une simulation pour votre situation personnelle avec l'outil de simulation de la VREG.

Quel est l’impact du tarif capacitaire pour les ménages avec un chauffage à accumulation et un compteur exclusif nuit ?

La plupart des ménages avec un compteur exclusif nuit ont pour l’instant un compteur analogique. Si c’est votre cas, vous le garderez jusque début 2028. C’est la décision du gouvernement flamand. Vous paierez donc dans les prochaines années un montant minimum correspondant au tarif capacitaire avec 2,5 kW.

Vous avez déjà un compteur digital ? Vous pouvez alors suivre vos pics mensuels via l’app Smart gratuite d’ENGIE.
Est-ce que votre chauffage à accumulation crée des pics importants ? Consultez votre chauffagiste pour régler votre chauffage de façon optimale. Souvent, les accumulateurs se chargent rapidement en quelques heures. En les chargeant moins rapidement et donc de façon plus étalée sur toutes les heures en exclusif nuit, vous diminuerez vos pics.

Vous pouvez aussi piloter votre chauffage à accumulation de façon intelligente. De la sorte, votre chauffage tiendra compte de la consommation électrique totale dans votre habitation pendant les heures en exclusif nuit.

Vous souhaitez étaler le chargement des accumulateurs sur toute la journée, ou les charger lorsque vos panneaux solaires produisent ? Dans ce cas, vous devez demander à Fluvius de désactiver la commande de votre circuit exclusif nuit. Attention : à ce moment-là, vous ne bénéficiez plus du tarif avantageux exclusif nuit.

Comment les frais de réseau apparaissent-ils sur ma facture ?

La façon dont les frais de réseau apparaissent sur votre facture dépend du type de compteur que vous possédez au moment de votre décompte annuel.

Compteur analogique
Les frais de réseau apparaîtront ventilés comme suit :
• Frais de réseau au tarif capacitaire avec contribution forfaitaire
• Frais de réseau au tarif du kWh. Cela inclut :
          o les frais de distribution au tarif du kWh
          o les frais de transport au tarif du kWh
• Frais de gestion des données

Compteur digital
Les frais de réseau apparaîtront ventilés comme suit :
• Frais de réseau au tarif capacitaire pic
• Frais de réseau au tarif du kWh. Cela inclut :
          o les frais de distribution au tarif du kWh
          o les frais de transport au tarif du kWh
• Frais de gestion des données

Phase de transition d’un compteur analogique vers un compteur digital
Vous passerez d'un compteur analogique à un compteur digital en 2023 ? Vos frais de réseau apparaîtront alors ventilés comme suit :
• Frais de réseau au tarif capacitaire avec contribution forfaitaire pour la période pendant laquelle vous disposiez encore d'un compteur analogique
• Frais de réseau au tarif capacitaire pic pour la période avec votre compteur digital
• Frais de réseau au tarif du kWh. Cela inclut :
          o les frais de distribution au tarif du kWh
          o les frais de transport au tarif du kWh
• Frais de gestion des données

Pourquoi la VREG introduit-elle le tarif capacitaire au moment où les prix de l’énergie s’envolent et alors que la consommation est plus élevée en hiver ?

Aujourd'hui, la capacité des réseaux électriques en Flandre est encore suffisante. Cela va changer avec la transition énergétique. Vu que nous utiliserons de plus en plus de voitures électriques, de pompes à chaleur et d'autres nouvelles technologies fonctionnant à l'électricité, nous devrons gérer notre consommation d'électricité différemment et plus efficacement. Un tel changement de comportement prend du temps. En outre, l'introduction du tarif capacitaire a déjà été reportée deux fois et la VREG veut pouvoir continuer à garantir la stabilité et la fiabilité du réseau. C'est pourquoi la VREG souhaite introduire au plus vite le tarif capacitaire.

En savoir plus ? Lisez l’article de la VREG ou regardez cette video.

Pourquoi les ménages bénéficiant d'un tarif social ne paient-ils pas de tarif capacitaire ?

Les ménages bénéficiant d'un tarif social ne paient pas de tarif capacitaire car le tarif social est un prix total par kWh : il comprend à la fois les coûts énergétiques et les frais de réseau.

Vous pouvez connaître le montant de votre tarif social grâce au V-test® ou sur le site Internet de la CREG.

Vous avez un compteur à budget sans tarif social ? Dans ce cas, vous payez le tarif capacitaire.

Que puis-je faire moi-même pour éviter que ma facture d’électricité n’augmente encore plus ?

La majeure partie de votre facture d'électricité est calculée en fonction de la quantité d'électricité que vous utilisez. La règle d'or est donc la suivante : si vous voulez économiser sur votre facture, il faut consommer moins.

À partir du 1er janvier, en plus de votre consommation, vous devrez également prendre en compte les pics que vous créez sur le réseau en utilisant plusieurs appareils énergivores en même temps. Si vous répartissez votre consommation, vous payerez moins cher que si vous ne le faite pas.

Examinons chaque partie de votre facture pour mieux comprendre ce que vous pouvez faire vous-même pour économiser.

Coût de l’énergie : vous payez cette partie à votre fournisseur d'énergie et elle est calculée en fonction de votre consommation réelle en kWh. Si vous consommez moins, vous payez moins.

Frais de réseau : vous payez cette partie à votre gestionnaire de réseau de distribution Fluvius. Afin de réduire les coûts de réseau au tarif capacitaire, il vaut mieux utiliser le moins d'appareils possible en même temps, qu'il s'agisse d’appareils électroménagers courants (plaque de cuisson, lave-linge, four, ...) ou de plus gros énergivores. Pour limiter vos autres frais de réseau, utilisez-les le moins possible.

Impôts et TVA : vous payez cette partie à l’état et elle est également calculée sur votre consommation. Moins vous consommez, moins vous payez de taxes et de TVA.

Comment les pics de consommation sont-ils mesurés et comment est défini votre pic mensuel avec un compteur digital ?

Votre compteur digital mesure votre consommation en kWh par plages de 15 minutes. Il y a donc 96 enregistrements par 24 heures. Ces mesures obtenues chaque quarts d’heure sont automatiquement multipliées par 4 pour trouver la puissance moyenne en kW utilisée durant chaque quart d'heure. Car si vous avez consommé 1 kWh pendant 15 minutes, cela signifie que vous aviez une puissance moyenne égale à 4 kW pendant ce quart d'heure.

Bon à savoir : L’enregistrement d’un quart d’heure de consommation commence et finit en même temps qu’un vrai quart d’heure.

Parmi tous les quarts d'heure enregistrés sur un mois, votre compteur digital sélectionne automatiquement le quart d'heure pendant lequel votre consommation (en kWh) et donc aussi votre puissance (en kW) a été la plus élevée. Il s'agit de votre pic mensuel du mois. Supposons que votre consommation mesurée entre 14h45 à 15h00 ce mois-là était la plus élevée, alors votre pic mensuel est égal à 6,105 kW.

Votre pic mensuel variera d'un mois à l'autre. Si votre pic d'un mois donné est inférieur à 2,5 kW (comme dans l'exemple ci-dessous au mois de mai), il sera porté au pic minimum légal qui est de 2,5 kW. De cette manière, la VREG veille à ce que tous les clients contribuent de manière équitable.

Pourquoi un pic mensuel moyen est-il calculé ?

Pour éviter qu'un seul pic mensuel élevé ne vous pénalise et n'augmente trop vos frais de réseau, un pic mensuel moyen est calculé par mois. Il s’agit d’une moyenne des pics mensuels des 12 mois précédents. De cette manière, les effets d’un seul pic élevé sont adoucis par les 11 autres pics mensuels. Ci-dessous, vous pouvez voir le pic mensuel moyen pour le mois de juillet (4,068 kW), qui est plus faible que le pic de juillet (6,105 kW).

Néanmoins, si la moyenne permet d’adoucir un pic élevé, ce pic élevé impactera négativement vos frais de réseau pendant 12 mois vu qu’il sera repris pendant cette période dans votre pic mensuel moyen.

Vous recevez une facture mensuelle basée sur votre consommation réelle ?
Dans ce cas, le tarif capacitaire sera multiplié par le pic mensuel moyen du mois en cours pour calculer vos frais de réseau au tarif capacitaire. 1 pic élevé impactera donc vos factures pendant 12 mois parce que votre pic mensuel moyen compte à chaque fois (= la moyenne des 12 pics mensuels précédents).

Vous recevez une facture une fois par an ?
Dans ce cas, le tarif capacitaire sera multiplié par votre pic annuel moyen pour calculer vos frais de réseau au tarif capacitaire. Le pic annuel moyen est une moyenne des 12 pics mensuels moyens précédents. 1 pic élevé impactera donc vos factures pendant 24 mois.

Vos pics mensuels d’avant le 1er janvier 2023 sont-ils pris en compte pour le tarif capacitaire ?

Non, seuls vos pics mensuels mesurés par votre compteur digital à partir du 1er janvier 2023 seront pris en compte dans le calcul de vos pics mensuels moyens.

Vous recevez par exemple un décompte en mars 2023 ? Dans ce cas, la partie de votre facture pour les mois de janvier et février 2023 sera calculée avec les nouveaux frais de réseau. Seuls vos pics mensuels de janvier et février seront pris en compte pour calculer votre pic mensuel moyen, même si d’autres pics mensuels sont disponibles. Il est donc important, si vous avez beaucoup d’appareils énergivores, de répartir au maximum votre consommation à partir du premier jour, le 1er janvier 2023.

Est-ce que les pics généraux, c’est-à-dire les moments où tout le monde consomme en même temps (matin et soir), sont plus chers ?

Non, il n’y a pas de moments qui sont plus chers avec le tarif capacitaire. Seuls vos propres pics mensuels entrent en ligne de compte, qu’ils aient été créés la nuit ou en pleine journée. Vous payez donc le même prix par kW à tout moment. Faites le calcul via l'outil de simulation de la VREG.

Où puis-je trouver les tarifs de réseau 2023 par gestionnaire de réseau de distribution qui servent au calcul de mes frais de réseau ?

Les tarifs de réseau pour 2023 de tous les gestionnaires de réseau de distribution en Flandre peuvent être consultés ici. Vos frais de réseau sont calculés sur cette base.

Voulez-vous calculer les frais de réseau pour votre situation spécifique ? Ou avez-vous des panneaux solaires, une voiture électrique, une pompe à chaleur, ... et vous voulez savoir où vous en êtes ? Calculez les frais de réseau avec l'outil de simulation de la VREG.

Combien de tarif capacitaire payez-vous pour un kilowatt ?

En 2023, vous payez sur base annuelle pour 1 kW en moyenne environ 40,4 € HTVA. Sur base mensuelle, cela revient à plus ou moins 3,37 € HTVA. Le montant varie d’une gestionnaire de réseau de distribution à l’autre et dépend donc d’où vous habitez en Flandre.
Tout le monde paie une contribution minimale pour l’utilisation du réseau électrique. Cela correspond à 2,5 kW et coûte environs 101 € HTVA sur base annuelle.

Exemple :

Votre pic mensuel moyen est de 4 kW ? Vous payez dans ce cas un tarif capacitaire d’environ 161,6 € HTVA sur base annuelle. Vous avez pendant 1 mois sur les 12 créé exceptionnellement un pic plus élevé de 6 kW par exemple ? Dans ce cas, vous payez en moyenne 6,7 € HTVA en plus.

A côté du tarif capacitaire, vous payez aussi les autres frais de réseau sur base d’un tarif par kWh.
Vous souhaitez savoir quel impact l’introduction du tarif capacitaire aura sur votre situation ? Faites une simulation.

Comment seront calculés les frais de réseau pour un compteur digital ?
Voici la formule utilisée par la VREG pour le calcul des frais de réseau avec un compteur digital :

Les tarifs varient selon les gestionnaires de réseau de distribution. Vous les trouverez ici.

Prenons un exemple fictif et calculons les frais de réseau pour 2023.

Imaginons que vous vivez à Anvers, vous avez une consommation annuelle de 3500 kWh, un tarif normal et vous ne disposez que des appareils électroménagers habituels. Votre pic annuel moyen est de 4 kW. Votre gestionnaire de réseau de distribution est Fluvius Antwerpen.

Le calcul de vos frais de réseau sur la base des tarifs de 2023 se fera comme suit, hors TVA :

Frais de réseau sur base annuel = (37,7650 euros/kW x 4 kW) + (0,0353012 euros x 3500 kWh) + 12,63 euros = 151,06 euros + 123,55 euros + 12,63 euros = 287,24 euros, hors TVA.

Soit 304,47 euros, TVA 6% incl.

Les frais de réseau en 2022 s’élevaient à 328 euros TVA incl. Il s’agit donc d’une diminution des frais de réseau d’environ 23 euros TVA incl.

Voulez-vous calculer les frais de réseau pour votre situation spécifique ? Ou avez-vous des panneaux solaires, une voiture électrique, une pompe à chaleur, ... et vous voulez savoir où vous en êtes ? Calculez les frais de réseau avec l'outil de simulation de la VREG.

Comment seront calculés les frais de réseau pour un compteur analogique ?
Voici la formule utilisée par la VREG pour le calcul des frais de réseau avec un compteur analogique :

Un compteur analogique ne peut pas calculer les pics de consommation. Vous payez donc un montant forfaitaire pour la partie des frais de réseau au tarif capacitaire qui correspond à un pic moyen annuel de 2,5 kW.

Les tarifs varient selon les gestionnaires de réseau de distribution. Vous les trouverez ici.

Prenons un exemple fictif et calculons les frais de réseau pour 2023.

Imaginons que vous vivez à Anvers, vous avez une consommation annuelle de 3500 kWh, un tarif normal et vous ne disposez que des appareils électroménagers habituels. Votre gestionnaire de réseau de distribution est Fluvius Antwerpen.

Le calcul de vos frais de réseau sur la base des tarifs de 2023 se fera comme suit, hors TVA :

Frais de réseau sur base annuel = 94,41 euros + (0,0538520 euros/kWh x 3500 kWh) + 12,63 euros = 94,41 euros + 188,48 euros + 12,63 euros = 295,52 euros, hors TVA.

Soit 313,25 euros, TVA 6% incl.

Les frais de réseau en 2022 s’élevaient à 328 euros TVA incl. Il s’agit donc d’une diminution des frais de réseau d’environ 15 euros TVA incl.

Voulez-vous calculer les frais de réseau pour votre situation spécifique ? Ou avez-vous des panneaux solaires, une voiture électrique, une pompe à chaleur, ... et vous voulez savoir où vous en êtes ? Calculez les frais de réseau avec l'outil de simulation de la VREG.

Bon à savoir : Le tarif du kWh pour les ménages ayant un compteur analogique est légèrement plus élevé que pour les ménages ayant un compteur digital. Cela compense la contribution minimale fixe pour le tarif capacitaire (établie à 2,5 kW), qui est inférieure au pic mensuel moyen pour un ménage moyen avec un compteur digital qui est de 4,37 kW selon les calculs de Fluvius.

Vous avez des panneaux solaires ? Dans ce cas, vous payez également le tarif prosumer, qui est une autre composante de vos frais de réseau. Chez Fluvius Antwerpen, vous payez 36,38 euros/kW/an, hors TVA ou 38,56 euros TVA 6% incl.

Paie-t-on plus pour les pics supérieurs à 2,5 kW ?

Non, vous payez le même prix pour chaque kW. 2,5 kW est le montant minimum que tout le monde doit payer et le montant forfaitaire fixe que doivent payer les clients avec un compteur classique. De cette manière, tout le monde contribue de façon solidaire à la construction et l’entretien des infrastructures de réseau. Le montant est uniforme par kW. 1 kW correspond en moyenne par an en Flandre à 40,40 € HTVA. 2 kW correspondent à 80,80 €, 4 kW à 161, 60 €. Le montant exact que vous payez par kW dépend du gestionnaire de réseau de distribution de votre région. Vous trouvez les tarifs pour 2023 ici. Vous pouvez calculer votre impact personnel via le simulateur de la VREG.

Comment puis-je suivre mes pics mensuels ?

En tant que client ENGIE, vous pouvez télécharger l'app Smart gratuite et la lier à votre compteur digital.

• Vous voyez votre pic du mois en cours, mais aussi votre pic mensuel précédent, ce qui vous permet de les comparer.
• Si vous le souhaitez, l'app vous envoie une notification lorsque vous avez créé un nouveau pic mensuel, au plus tôt le lendemain du pic.
• Vous voyez votre pic mensuel sans surcoût. Vous restez en dessous ? Vous payez alors à peu près les mêmes frais de réseau ou même moins qu'avant l'introduction du tarif capacitaire.
• Vous voyez votre consommation et votre injection d'hier et du mois en cours.
• Vous pouvez consulter votre facture toute l'année et recevez des conseils pour adapter votre acompte si nécessaire.

Découvrez l'app Smart gratuite

Paie-t-on plus de frais de réseau avec un compteur digital qu’avec un compteur analogique ?

Avec un compteur analogique, vous payez un tarif au kWh relativement plus élevé pour vos frais de réseau basés sur votre consommation réelle, et un tarif moins élevé pour vos frais de réseau au tarif capacitaire que les ménages ayant un compteur digital. Et pour cause, votre compteur analogique ne peut pas mesurer vos pics mensuels. Vous payez donc une contribution forfaitaire pour vos frais de réseau au tarif capacitaire qui correspond à un pic mensuel de 2,5 kW. Pour vous donner un ordre de grandeur : selon les calculs de Fluvius, le pic mensuel d'un ménage flamand standard équipé d'un compteur numérique s'élève à 4,37 kW.

À l’inverse, les ménages qui possèdent un compteur digital paient un tarif au kWh inférieur et un tarif capacitaire plus élevé. En effet, celui-ci dépend des pics mensuels or pour la plupart des ménages, les pics mensuels seront supérieurs à la contribution forfaitaire de 2,5 kW qui a été établie pour les compteurs analogiques. Les tarifs se compensent donc mutuellement. 

Voulez-vous calculer les frais de réseau pour votre situation spécifique ? Faites-le via l'outil de simulation de la VREG.

Que faut-il comprendre par appareils électroménagers courants et appareils énergivores ?

Les appareils électroménagers courants sont ceux que la plupart des gens ont chez eux, comme une taque de cuisson électrique, une taque vitrocéramique, un lave-vaisselle, un lave-linge, un sèche-linge, une bouilloire, un aspirateur, une cafetière, une télévision, une radio, etc. Certains de ces appareils consomment plus que d'autres. Pour limiter au maximum l'impact sur vos frais de réseau, il est recommandé de répartir au maximum l'utilisation de ceux qui consomment beaucoup d’énergie, comme le lave-linge, le sèche-linge, le lave-vaisselle, le four et la plaque de cuisson et, si nécessaire, de les gérer intelligemment.

Le fait de cuisiner provoque le pic le plus élevé. Évitez donc de cuisiner sur une taque électrique lorsque votre lave-linge est en marche. En revanche, si vous allumez la radio pendant que vous cuisinez, cela n'aura pas d'impact majeur sur vos frais de réseau. Découvrez ici à quel point vos appareils contribuent à votre pic mensuel.

Bon à savoir : l’utilisation simultanée de nombreux appareils électroménagers à consommation faible à moyenne peut également entraîner un pic plus élevé qui peut augmenter vos frais de réseau.

Voici quelques exemples d’appareils très énergivores. Prenez l’habitude de ne pas les utiliser simultanément ni en même temps que vos appareils électroménagers courants si vous voulez limiter vos pics mensuels et éviter des frais de réseau élevés.

• Borne de recharge pour une voiture électrique
• Pompe à chaleur
• Chauffage à accumulation (par exemple lorsque vous avez un tarif exclusif nuit)
• Piscine, sauna, jacuzzi
• Outils de bricolage lourds tels qu’une scie électrique ou un tour
• Aquarium et/ou terrarium
• ...

Comment utiliser intelligemment mes appareils énergivores ?

Vous avez plusieurs appareils énergivores comme une borne de recharge et/ou une pompe à chaleur à la maison, en plus des électroménagers habituels ? Vous pouvez alors envisager de les gérer intelligemment afin de mieux planifier et répartir votre consommation.

Quelques astuces :

• Utilisez le timer intégré de votre lave-vaisselle, lave-linge ou sèche-linge. C'est le moyen idéal de les programmer au moment où vous n'utilisez pas d'autres gros appareils énergivores.

• Envisagez l'achat d'une prise intelligente. Cela vous permettra de facilement programmer ou faire fonctionner vos appareils à distance via une application.

• Renseignez-vous auprès de votre installateur sur les bornes de recharge intelligentes si vous avez une voiture électrique ou envisagez d'en acheter une. Vous pouvez également contrôler intelligemment votre pompe à chaleur ou votre chauffe-eau thermodynamique. Votre installateur saura vous conseiller.

Astuce : Vous avez une pompe à chaleur ? Faites en sorte que votre maison soit déjà à la bonne température avant que vous n’arriviez chez vous. Comme ça, pas besoin de chauffer entre 18h et 20h pendant que vous utilisez d'autres appareils électriques, notamment pour cuisiner.

• Investissez dans un système de gestion de l'énergie domestique (Home Energy Management System ou HEMS) ou un système de gestion de l'énergie client (Customer Energy Management System ou CEMS). Ces systèmes garantissent, entre autres, que votre borne de recharge ou votre pompe à chaleur s'allume automatiquement lorsque vos panneaux solaires produisent de l'électricité. Mais aussi que votre batterie domestique stocke l'électricité excédentaire pour plus tard. Certains de ces systèmes tiennent compte de votre pic mensuel de manière intelligente (ils sont reliés à votre compteur digital) et contrôlent votre consommation afin que vous évitiez de créer de nouveaux pics.

Notre conseil : vérifiez d'abord si le coût de l'investissement l'emporte sur les éventuels frais de réseau supplémentaires que vous devrez payer après l'introduction du tarif capacitaire.

J'ai une voiture électrique. Quels pics vais-je créer sur le réseau en rechargeant ma voiture ?

Recharger une voiture électrique consomme beaucoup d'énergie. La quantité précise dépend d'un certain nombre de facteurs :

• Rechargez-vous via votre propre borne de recharge ou via une prise ?
• Quelle est la puissance de votre borne de recharge ?
• Votre branchement électrique est-il monophasé ou triphasé ?
• Pouvez-vous définir vous-même la puissance de charge dans la voiture ou via la borne de recharge ?

Voici un aperçu des pics de consommation que vous créez pendant la recharge, en tenant compte des facteurs ci-dessus.

*Calculs effectués par Laborelec

Recharger à puissance maximale (recharge rapide) ou recharger rapidement votre voiture car vous en avez besoin crée un pic élevé et a un impact important sur vos frais de réseau au tarif capacitaire. Si vous avez souvent besoin de votre voiture, il est préférable de recharger le plus possible sur une borne de recharge publique ou au travail. Vérifiez tout de même que le coût de la recharge à une borne publique n'est pas supérieur aux frais de réseau supplémentaires que vous paierez en rechargeant à domicile.

À la maison, il est préférable de recharger le plus possible à puissance minimale (charge lente). Selon le type de voiture et le type de borne de recharge, vous pouvez définir vous-même la puissance de charge. Lorsqu'aucun autre appareil électrique n'est allumé, vous pouvez programmer votre voiture ou votre borne de recharge afin qu'elle se recharge à ce moment-là.

Voulez-vous calculer les frais de réseau pour votre situation spécifique ? Faites-le via l'outil de simulation de la VREG.

J’ai une pompe à chaleur. À quel point contribue-t-elle à mon pic mensuel ?

À température normale, votre pompe à chaleur crée un pic de consommation d'environ 2,5 kW. À des températures glaciales, vous pouvez facilement arriver à 5 kW*.

Réglez votre pompe à chaleur pour que votre maison soit déjà à la température souhaitée lorsque vous rentrez chez vous. Comme ça, pas besoin de chauffer entre 18h et 20h pendant que vous utilisez d'autres appareils électriques, notamment pour cuisiner.

*Calcul effectué par Laborelec

Voulez-vous calculer les frais de réseau pour votre situation spécifique ? Faites-le via l'outil de simulation de la VREG.

J’ai des panneaux solaires. Est-ce que je paie aussi le tarif capacitaire pour mes pics d’injection ?

Non, le tarif capacitaire est uniquement calculé avec les pics que vous créez lorsque vous prélevez de l’électricité sur le réseau. Le tarif capacitaire n’est pas appliqué sur les les pics d’injection. La quantité d’électricité que vous injectez en même temps n’a donc pas d’importance.

Voulez-vous calculer les frais de réseau pour votre situation spécifique ? Faites-le via l'outil de simulation de la VREG.

Paie-t-on moins de frais de réseau avec un compteur analogique qu’avec un compteur digital ?

Avec un compteur analogique, vous payez un tarif au kWh relativement plus élevé pour vos frais de réseau basés sur votre consommation réelle, et un tarif moins élevé pour vos frais de réseau au tarif capacitaire que les ménages ayant un compteur digital. Et pour cause, votre compteur analogique ne peut pas mesurer vos pics mensuels. Vous payez donc une contribution forfaitaire pour vos frais de réseau au tarif capacitaire qui correspond à un pic mensuel de 2,5 kW. Pour vous donner un ordre de grandeur : selon les calculs de Fluvius, le pic mensuel d'un ménage flamand standard équipé d'un compteur numérique s'élève à 4,37 kW.

À l’inverse, les ménages qui possèdent un compteur digital paient un tarif au kWh inférieur et un tarif capacitaire plus élevé. En effet, celui-ci dépend des pics mensuels or pour la plupart des ménages, les pics mensuels seront supérieurs à la contribution forfaitaire de 2,5 kW qui a été établie pour les compteurs analogiques. Les tarifs se compensent donc mutuellement.

Voulez-vous calculer les frais de réseau pour votre situation spécifique ? Faites-le via l'outil de simulation de la VREG.

Je ne recevrai mon compteur digital qu'après le 1er janvier 2023. À partir de quand mes pics mensuels seront-ils mesurés ?

Vos pics mensuels seront mesurés dès que votre compteur digital est actif. Pour éviter qu'un pic mensuel élevé n'augmente trop vos frais de réseau, un pic mensuel moyen est calculé pour chaque mois, qui est une moyenne des 12 pics mensuels moyens disponibles précédents. Les frais de réseau au tarif capacitaire sont calculés sur la base de ce pic mensuel moyen.

Astuce : répartissez au maximum votre consommation dès le premier jour, pour éviter une augmentation de vos frais de réseau.

Bon à savoir : vous ne recevrez pas de facture intermédiaire lorsque vous passerez de votre compteur analogique à votre compteur digital. Les frais de réseau avant et après votre compteur digital seront simplement calculés différemment.

Je n’ai pas encore de compteur digital. Puis-je en faire la demande ?

Fluvius prévoit d’installer gratuitement un compteur digital dans tous les foyers de Flandre, progressivement. D’ici fin 2024, 80% des ménages seront équipés, et 100% à l’horizon 2029.

Vous ne souhaitez pas attendre ? Vous pouvez demander vous-même un compteur digital à Fluvius. Vous payez alors un coût d'installation unique de 88 euros.

Vous planifiez de grands travaux de rénovation ? Vous allez bientôt installer des panneaux solaires ? Vous déménagez dans une maison neuve ? À cette occasion, Fluvius installera alors automatiquement un compteur digital dans votre maison, gratuitement.

Est-ce que je paie le tarif capacitaire et le tarif prosumer en ayant des panneaux solaires et un compteur classique ?

Oui, vous payez aussi bien le tarif capacitaire (sous la forme d’un montant fixe) que le tarif prosumer. Ce tarif prosumer sera moins élevé que ce à quoi vous aviez été habitué. Une partie des coûts qui y étaient inclus jusqu’à présent, sont maintenant présents dans le tarif capacitaire. Le tarif prosumer est différent en fonction du gestionnaire du réseau de distribution. Vous trouvez les tarifs ici.

Voulez-vous calculer les frais de réseau pour votre situation spécifique ? Faites-le via l'outil de simulation de la VREG.