Le cybertruck de Tesla, la voiture électrique de la démesure ?

L’emblématique patron de Tesla Elon Musk a présenté récemment son Cybertruck, un pick-up au look futuriste et 100% électrique, à son image : démentiel ! Où s’arrêtera-t-il dans la démesure ?

15/01/2020 -
Isabelle V.
Communications expert - renewable, energy efficiency, green mobility

Fin 2019, Elon Musk révélait son « Cybertruck », le 1er pick-up 100% électrique blindé en acier inoxydable. Le patron de Tesla aime avoir une longueur d’avance en matière de mobilité et d’énergie verte. Et de démesure ! Fusées, voitures, batteries domestiques, toits solaires, il est sur tous les fronts. Mais avec cette nouvelle innovation, il y a de quoi se poser la question : un pick-up électrique de cette envergure n’est-il pas une aberration et est-ce vraiment un pas supplémentaire dans la mobilité verte et zéro carbone ?

Un pick-up au look futuriste

Les consommateurs semblent toutefois aller dans le sens du patron américain. Pas moins de 200 000 précommandes ont déjà été enregistrées, a-t-il tweeté.

Pourtant, lors de la présentation de ce qui ressemble plus à un véhicule futuriste qu’à un pick-up, Musk a dû faire face à une déconvenue inattendue. Alors qu’il affirmait avoir développé un véhicule « vraiment solide, pas du faux solide », les vitres des fenêtres latérales n’ont pas complètement résisté à un lancer de balle métallique à 50 cm ! Un joli fail qui a donné lieu à de nombreuses railleries sur les réseaux sociaux. LEGO postant même une photo d’une brique montée sur 4 roues et légendée : « L’évolution du camion est ici. Garanti incassable. »

Le Cybertruck en chiffres

Lors de la démo, le patron de Tesla a détaillé les spécificités de son pick-up électrique inspiré de l’univers de Blade Runner et de la Lotus sous-marin de James Bond.

> 3 modèles annoncés : Single, Dual et Tri Motor AWD.

> Capacité : 6 places pour l’intérieur ; 1,5 tonne pour la benne. Le Cybertruck peut tracter de 3,4 à 6,3 tonnes selon le modèle.

> Performance : 0 à 100 km/h en 3 secondes pour le Tri Motor.

> Taille : longueur : 5,88 m, largeur : 2,03 m, poids : 1 600 kg.

> Autonomie de la batterie : 400 km pour le modèle d’entrée de gamme (Single motor) ; 480 km pour le Dual Motor ; 800 km pour le haut de gamme.

> Vitesse maximale : 175 km/h, 195 km/h et 210 km/h.

> Prix : c’est l’un de ses gros atouts, entre 36 000 € et 63 000 € selon le modèle.

Un coût de revient inférieur au pick-up thermique

200 000 précommandes ont déjà été enregistrées pour le Cybertruck Tesla

Comme toujours Elon Musk a avant tout cherché l’effet « waouh » avec son pick-up électrique. Le véhicule n’en reste pas moins une prouesse technologique. En vitesse, il battrait même une Porsche sur circuit selon une vidéo projetée lors de la présentation. Une première pour un véhicule de ce type.

Quant à l’aspect électrique, on atteint une fois de plus des sommets d’autonomie (jusqu’à 800 km). La recharge de la batterie, elle, serait possible à 250 kW de puissance maximale, sur l’une des 14 000 bornes Superchargers disponibles dans le monde.

Elon Musk assure par ailleurs que le coût de revient de son mastodonte est inférieur à celui d’un pick-up thermique. De quoi renvoyer au garage tous ceux qui véhiculent les idées reçues sur la voiture électrique. Il est aussi bien moins cher que la voiture à hydrogène, présentée comme l’alternative au véhicule électrique à batterie.

Bientôt sur les routes belges ?

Verra-t-on pour autant débarquer en force le Cybertruck sur les routes belges ? Qui sait… Si ce type de véhicule est surtout prisé aux États-Unis (17,5% du marché), il a fait une forte percée chez nous ces 10 dernières années. Il s’en vend aujourd’hui environ 8000 par an (chiffre 2018). Avec la capacité de sa benne et sa motorisation électrique, le pick-up Tesla pourrait bien aussi séduire les entreprises qui adoptent de plus en plus des utilitaires électriques à l’image d’ENGIE qui en compte déjà une quarantaine.

Et comme le montre cette photo, le Cybertruck pourrait aussi se montrer bien pratique pour tous les amoureux du camping… 😉 Les premiers exemplaires devraient sortir des chaînes fin 2021, début 2022.

À lire aussi