Choisir la bonne ampoule LED

Les ampoules LED sont devenues incontournables pour faire des économies sur l’éclairage. Mais à quels critères faut-il être attentif pour faire son choix parmi l’offre devenue abondante ? Toutes les ampoules LED se valent-elles ? Pas sûr...

03/07/2020 -
Sébastien V.

Face à l’offre de LED dans les rayons des magasins, on se sent parfois un peu dépourvu(e) au moment de faire son choix. Quelques informations indiquées sur les boîtes devraient vous aider. À condition de savoir les décrypter. Mais d’autres critères doivent aussi être pris en compte. 

Choisir la bonne ampoule LED
  1. La valeur en lumens et le rendu en watts

La puissance d’une ampoule à incandescence était rendue en watts, celle des LED s'exprime en lumens. En général, la correspondance est indiquée sur la boîte. Tenez-en compte en fonction du volume de la pièce à éclairer.

Pour vous y retrouver, voici le tableau des correspondances entre les Watts des ampoules à filaments et les lumens des lampes LED :

Si vous n’avez pas le tableau des correspondances sous la main, considérez que 1 Watt correspond à environ 10 lumens : il vous suffit donc de multiplier le nombre de Watts de votre ampoule classique par 10 pour trouver le nombre de lumens. Par exemple, pour obtenir la luminosité équivalente en LED de votre ampoule classique de 60W, choisissez une ampoule LED d’au moins 600 lm.

  1. Le caractère variable 

Si vous utilisez des variateurs d’intensité lumineuse (dimmers), assurez-vous que l’ampoule soit compatible. Si elle ne l’est pas, sa durée de vie sera réduite ou elle ne fonctionnera pas. Dans le même ordre d’idées, l’emballage doit préciser le nombre d’allumages total toléré par la lampe (idéalement au moins 10 000) et, éventuellement, sa durée de vie (au moins 20 000 heures). En moyenne, les LED ont une durée de vie 7,5 fois plus longue que celle des halogènes.

  1. Le temps d’allumage

Avec les LED, il doit normalement être instantané. De plus, les LED ne sont pas sensibles aux allumages à répétition, contrairement aux ampoules basse consommation.

  1. L’angle d’éclairage

Plus il est réduit, plus l’éclairage est directionnel, comme c’est le cas avec les spots. L’angle des ampoules LED classiques varie de 120 à 280°.

  1. La température de couleur 

Elle mesure la capacité d’une source de lumière à restituer les différentes couleurs du spectre visible sans en modifier les teintes. Elle s’exprime en Kelvin et varie de «blanc chaud» (teinté de jaune, proche de l’éclairage halogène) à «blanc froid» (un blanc pur, à la limite du bleu, inconfortable dans les pièces à vivre), en passant par le blanc «lumière du jour», plus neutre. Plus le nombre de Kelvins est élevé, plus la lumière est blanche.

Le blanc chaud (2200°K à 3200°K) : c’est la réplique aussi conforme que possible des éclairages traditionnels, à savoir la couleur de vos ampoules économiques ou halogènes. Cette couleur n’est pas toujours très bien maîtrisée par les fabricants car elle entraîne une nette perte de puissance en raison de l’opacité des composants ajoutés sur la LED pour obtenir cette nuance.

Le blanc chaud léger (3500°K à 4500°K) : l’idéal pour ceux qui souhaitent s’affranchir du blanc chaud des ampoules traditionnelles sans opter pour du blanc pur.

Le blanc couleur du jour (5000°K à 6000°K) : c’est la couleur qui se rapproche le plus de l’éclairage naturel et respecte le mieux le rendu des couleurs.

Le blanc froid (6500°K à 8000°K) : c’est une température de couleur dans laquelle on perçoit une nuance de bleu dans le blanc. Elle permet de mettre certains objets en valeur et possède un petit côté high tech, mais n’est pas recommandée dans les pièces à vivre.

Le blanc très froid (8000°K à 20.000°K) : avec cette température de couleur, on perçoit très nettement une nuance de bleu prononcée dans le blanc. Parfait pour un éclairage extérieur ou un aquarium, mais pas pour un usage domestique.

Pour plus d’infos, lisez également notre article « Quelle ampoule LED dans quelle pièce »

  1. L’étiquette énergie des LED

Semblable à celle en vigueur pour les appareils électroménager, elle mesure le caractère économique et respectueux de l’environnement de l’ampoule sur une échelle de A à G, A étant le plus respectueux de l’environnement et le plus économique.

Enfin, sachez qu’il existe aujourd’hui des ampoules LED connectées mais aussi des LED design et décoratives. 

À lire aussi