6 astuces inattendues pour consommer moins d’électricité

Pour réduire sa consommation d’électricité, et son empreinte carbone, pourquoi ne pas essayer des gestes plus fun et inattendus, à adopter illico pour mieux contrôler son énergie !

15/12/2019 -
Laetitia M.

Réduire sa consommation d’électricité commence par identifier les énergivores de la maison. On peut ensuite adopter quelques conseils plus ou moins connus pour diminuer sa facture d’énergie. Mais on peut également compter sur d’autres astuces plus inattendues qui vous aideront à tendre vers le zéro carbone comme…

1. Cuisiner tout-en-un

Les plaques de cuisson peuvent représenter jusqu’à 10% de la facture annuelle d’électricité. L’astuce pour baisser cette consommation électrique ? Devenir la reine/le roi du plat tout-en-un. Bref, n’utiliser qu’une seule plaque de cuisson à chaque repas ! Il existe plein de recettes sur le Net de plats « à cuire sur une seule plaque ».

Bon à savoir : les plaques à induction sont les moins énergivores. Elles sont 20% plus économes que les vitrocéramiques et 25% moins gourmandes en électricité que les plaques de cuisson classiques.

Le plat tout-en-un a un autre avantage : moins de vaisselle ! Et donc aussi moins de consommation d’eau et d’électricité (pour la chauffer).

Pensez aussi à couper vos plaques avant la fin de la cuisson. Elles restent chaudes et vous économisez de l’énergie. Grâce à la technologie UP d’ENGIE, vous pouvez vérifier si la conso de vos électroménagers correspond, ou pas, à celles d’appareils efficaces énergétiquement et avoir le contrôle sur vos consommations.

2. Manger cru ou sans cuisson

Autre solution, un repas 100% cru ou sans cuisson.

Découvrez d’ailleurs ici le défi Tous UPtimiste qu’ENGIE a lancé à la famille d’Ondine et Oliver et leurs 4 enfants : organiser un repas sans consommer d’énergie. Comment s’y prennent-ils ? Regardez…

Pour aller plus loin dans votre impact carbone, vous pouvez aussi limiter votre consommation de viande. L’élevage est en effet responsable de 15 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde ! Si vous êtes amateur de viande, démarrez cool par un Meat Free Monday comme Paul McCartney !

3. Laver sa vaisselle à l’eau froide

C’est vrai, l’eau chaude est plus efficace quand la vaisselle est très grasse. Mais si elle est peu sale, l’eau froide suffit. 

Privilégiez également le lave-vaisselle à la vaisselle à la main, plus économique en eau et en énergie surtout si vous choisissez le programme Eco et à condition de ne pas rincer vos assiettes préalablement. En bonus, on vous offre le Top 5 des gestes pour consommer malin avec son lave-vaisselle.

4. Déménager le congélateur

Stop au congélateur dans la cuisine ! Encore plus s’il est installé non loin du four, en plein soleil ou près d’une autre source de chaleur (radiateur, cuisinière, etc.). Le congélateur, c’est à la cave qu’on le pose. Mais pas à côté de la chaudière ;-). Vous n’avez pas de cave ? Privilégiez une pièce non chauffée comme le garage, par exemple.

À partir de 21°C et pour chaque degré de plus dans la pièce, la consommation d’énergie du congélateur peut augmenter de 2,5%. Dans une pièce à 24°C degrés, il peut donc consommer 10% d’énergie de plus que la normale ! C’est valable aussi pour le frigo, pour lequel on vous livre 8 conseils pour diminuer sa consommation.

5. Oser sortir de l’ordinaire…

On va sans doute vous faire sourire ;-). Mais … pourquoi pas :
> profiter d’un jour venteux pour mettre le linge à sécher dehors ;

> adopter le look cheveux mouillés plutôt que d’utiliser le sèche-cheveux ;

> cuire votre poisson ou vos légumes quand vous faites tourner votre lave-vaisselle ! Il suffit de les emballer hermétiquement dans un sachet congélation étanche ou un bocal en verre. Ils cuiront à basse température ;

> utiliser l’eau de cuisson des pâtes pour laver votre vaisselle. Et la rincer à l’eau froide ensuite.

> entourer vos bouteilles de bières, sodas, etc. de mouchoir en papier mouillé avant de les mettre au frigo, elles refroidiront plus vite ;

> ne plus repasser les chemises que vous portez sous un pull, « repassez » juste le col avec un lisseur à cheveux ;

> mettre 2 tartines à la fois dans le grille-pain : non seulement elles seront croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur mais vous utiliserez votre appareil 1 fois au lieu de 2.

6. Instaurer une journée par semaine sans écrans

Si l’on additionne les consommations d’un ordinateur de bureau, d’un PC portable, d’une TV, d’un décodeur, d’une console de jeux, on peut vite arriver à près de 1000 kWh par an. Soit un quart de la consommation moyenne en Belgique d’électricité par ménage. Instaurer une journée par semaine sans écran vous permettrait de diminuer cette consommation de 15 % ! Diminuer son addiction à Google, aussi : 949 recherches = 287 600 tonnes de CO2 soit 1,5 million de km en voiture !

Et si en plus vous êtes attentif à réduire la consommation de veille de tous ces appareils, vous pourriez encore économiser quelques pour cent et jusqu’à 80 à 100 € par an.

Que faire à la place des écrans ? On sort les jeux de société, on fait un challenge ‘lecture’ ou un ‘challenge’ bricolage pour solutionner tous les petits travaux qu’on reporte de semaine en semaine et qui coûtent : couture, robinet qui fuit, ampoule cassée. 

À lire aussi