Ceci n’est pas un panneau solaire, c’est une voiture !

Trois jeunes Allemands sont en passe de révolutionner le marché de la voiture électrique. Leur petite Sono Sion, recouverte de panneaux solaires, produit sa propre électricité et sera capable de rouler 305 km en parfaite autonomie.

01/04/2022 -
Isabelle V.
Communications expert - renewable, energy efficiency, green mobility

Jona Christians, Navina Pernsteiner et Laurin Hahn ont l’ambition de changer le monde. Et pour eux, cela commence par changer notre rapport à la voiture.

Pour concrétiser son projet, le trio a passé 6 ans à bricoler dans un petit garage avant d’obtenir plusieurs financements. Aujourd’hui, ils sont fiers d’annoncer qu’il ont déjà enregistré près de 15 000 précommandes de leur Sion, une voiture solaire qui a été développée en grande partie grâce aux avis des internautes.

Une voiture électrique qui se recharge seule

Contrairement à une voiture électrique classique que l’on recharge à une borne, Sion peut aussi se recharger seule, y compris par temps nuageux, et donc produire sa propre électricité. Révolutionnaire !

Comment fait-elle ? Grâce à des panneaux solaires intégrés dans sa carrosserie. Pas de contrainte de prises, et une électricité totalement gratuite. Seul hic, au départ, cette production permet pour l’instant de parcourir que 30 km, mais les dernières évolutions autorisent une autonomie de 305 km !

Cela a été rendu possible grâce à deux sources d’énergie :

  • Une batterie intégrée de 54 kWh, rechargeable à une borne classique, permet de parcourir les 305 km en une seule charge ;

À cela, 248 cellules de panneaux solaires intégrées de forme transparente dans la carrosserie peuvent fournir en moyenne 112 km par semaine d’'autonomie, déjà pas mal pour les petits trajets urbains. Mais cela peut même atteindre les 245 km, en fonction de l’ensoleillement : Munich n’est pas Bruxelles, et Bruxelles n’est pas Lisbonne ou Athènes.

Devenir un générateur : un enjeu de taille

Pour pousser plus loin le concept, les 3 fondateurs ont mis en place le chargement bidirectionnel via la batterie intégrée. Il s’agit de faire de Sion une station électrique ambulante : en camping, pendant un chantier ou dans des villes souffrant d’un réseau électrique instable, la voiture se transforme en véritable générateur, capable de faire fonctionner un frigo moderne pendant 120 jours ! Un enjeu non seulement écologique mais également social qui ne manque pas d’attirer les constructeurs, très nombreux à montrer leur intérêt pour la marque.

Une voiture solaire à prix tout doux

Loin de vouloir réserver la voiture électrique aux catégories les plus aisées, le trio allemand a choisi de rendre Sion accessible au plus grand nombre. Pour y arriver, ils proposent un modèle unique et sans option (mis à part une attache-remorque) au prix de 28 500 euros (TVA allemande incluse). Un prix encore correct pour cette Sion, compte tenu de l'aspect révolutionnaire du concept.

Autre avantage, qui allie lui aussi écologie et économie : des tutoriels en ligne de réparation et la vente de pièces détachées permettront de faire durer dans le temps ces voitures, pour un coût d'entretien très raisonnable.

Production en série à partir de  2023

La première version du prototype de Sion a vu le jour à la mi-2017 tandis que la production en série devait débuter au 2e semestre de 2019. Mais des retards causés par un manque de financement et ensuite le contexte "covid" ont déplacé le début de la production à 2023.

Vu les précommandes déjà enregistrées et encore possibles jusque fin de l'année, le délai de livraison annoncé pour les 14 000 premiers véhicules est pour la fin 2023. Un futur proche pour une automobile solaire qui devrait faire bouger le secteur de la voiture électrique.