5 conseils pour régler votre thermostat à la perfection

Le chauffage est le plus gros consommateur d’énergie dans une maison. Pour diminuer l’impact sur votre facture, une des solutions est de bien régler son thermostat. On vous livre 5 conseils pour le faire à la perfection.

08/04/2020 -
Sébastien V.

1. Choisir la bonne température pour chaque moment de la journée

La température idéale à la maison est de 20-21°C pour l’espace de vie, 17-18°C pour les chambres et 22°C pour la salle de bains comme le confirme Paul, notre expert énergie…

La nuit vous pouvez régler le thermostat sur 16°C partout. Baisser le chauffage sur 16°C la nuit suffit à économiser jusqu’à 200 € par an

2. Régler le thermostat avec un maximum de précision

Il suffit de programmer le chauffage à la température de confort (20°C) une demi-heure avant de vous lever et à le ramener à 16°C une demi-heure avant d’aller vous coucher. La chaleur des canalisations continuera à chauffer la maison pendant 30 minutes. Le thermostat intelligent boxx fait cela lui-même. Il suffit d’indiquer l’heure et la température souhaitée dans le programme du thermostat et il lance la chaudière à temps pour obtenir la température à l’heure demandée.

Le planning de présence de votre famille est chamboulé en ce moment ? Prenez le temps de reprogrammer correctement votre thermostat pour ne pas chauffer inutilement les pièces. Ou, à l’inverse, adaptez le chauffage à votre occupation des lieux.

Pour dormir, 16-17° sur le thermostat suffisent

3. Maintenir la température aussi constante que possible

Lorsque vous vous absentez brièvement pour une course de moins de 2h, mieux vaut ne pas modifier la température du thermostat. En effet, tout redémarrage de la chaudière nécessite plus d'énergie. À température constante, la chaudière ne s'allume qu'une fois de temps en temps. Baissez la température seulement en cas d’absence plus longue (par exemple, plus de 2 heures, si vous devez travailler en dehors de la maison). Paul vous guide :

Et si j’ai un chauffage par le sol ?

Vous ne devrez normalement pas toucher à la température du système de chauffage pour assurer votre confort thermique en cas de chauffage par le sol.

Une installation de chauffage par le sol dispose en effet d’une régulation automatique qui pilote la température du sol (qui n’excèdera jamais les 29°C). La température de l’eau dans les conduites, elle, variera en fonction de la météo, de la qualité de l’isolation, de la température demandée sur le thermostat et du type de bâtiment. Au départ, elle se situe entre 30°C et 45°C et c’est le régulateur, en principe, qui la régulera. Comme toute la surface du sol agit comme un corps de chauffe, la sensation de confort thermique sera supérieure.

Néanmoins, en fonction de la chaleur de confort souhaitée, vous pouvez évidemment adapter la température sur votre thermostat d’ambiance.

4. Opter pour un thermostat intelligent

Votre programme habituel (avec vos activités à l’extérieur et vos journées de travail classiques) ne coïncide probablement plus à la situation actuelle. Il est donc important que votre thermostat puisse suivre au mieux votre mode de vie. Avec un thermostat intelligent, vous pouvez régler facilement la température de votre habitation via l’écran tactile du thermostat ou via votre smartphone.

5. Un degré de moins peut générer 7% d’économie

En abaissant la température de votre thermostat d’un degré, vous pouvez économiser jusqu’à 7%. Afin de conserver votre confort, pourquoi ne pas commencer par un demi-degré. Si cela reste agréable, essayez d’aller un peu plus loin après quelques semaines.