Quelle est l’inclinaison idéale du toit pour les panneaux solaires ?

Selon l’angle d’inclinaison du toit, le rendement de votre installation photovoltaïque peut varier. Quelle est la meilleure pente ? Et si votre toiture n’est pas inclinée tip top, faut-il pour autant renoncer aux panneaux solaires ?

20/08/2020 -
Paul D.
Expert énergie chez ENGIE

De nombreux facteurs influencent l’efficacité et la production d’énergie des panneaux solaires. Parmi eux, l’orientation mais également l’inclinaison du toit.

L’orientation idéale des panneaux photovoltaïques

Avant de parler de l’angle d’inclinaison, attardons-nous un instant sur l’orientation de la toiture. Pour une production optimale, votre maison devra être orientée plein sud. Si elle est plutôt au sud-est ou sud-ouest, l’impact négatif sur le rendement sera faible, tout au plus 4 à 5%. Votre toit est à l’est ou à l’ouest ? La baisse de rendement sera alors d’environ 10 à 15%. Mais la rentabilité toujours au rendez-vous ! Surtout si vous ajoutez quelques panneaux supplémentaires pour compenser cette perte, et obtenir au final une production équivalente. La seule orientation qui soit contre-indiquée est le nord.

L’inclinaison optimale pour les panneaux solaires

On parle ici de l’angle de la pente de votre toit. Ou pour les toits plats, de l’angle d’inclinaison des panneaux quand ils sont posés sur leurs rails.

36 degrés c’est l’angle idéal si vous possédez un toit plat. Si votre toiture est inclinée, un angle de 30 à 35 degrés est parfait pour profiter au maximum de l’ensoleillement et du rayonnement solaire. Mais entre 15 degrés et 55 degrés, la production reste très bonne.

Les toits dont la pente est  supérieure à 65 degrés sont les seuls où il est déconseillé d’installer des panneaux solaires. La majorité des toits belges se situent plutôt entre 30 et 50 degrés. Si le toit présente une pente inférieure à 5 degrés, on est alors dans une configuration de toit plat.

L’ensoleillement joue également un rôle dans l’inclinaison des panneaux photovoltaïques. Pour maximiser la production, il faut en effet s’assurer que lors du mois où l’ensoleillement est le plus faible (les mois d’hiver), les rayons du soleil forment un angle de 90 degrés avec la surface du panneau à midi, qui est ce que l’on nomme « l’heure solaire ».

Quelle est la surface minimum du toit pour des panneaux ?

La garantie du rendement le plus haut est offerte par les toits plats. Logique puisque vous pouvez choisir précisément leur inclinaison. Attention cependant : la surface du toit a son importance. 

  • Un toit plat devra mesurer au minimum entre 15 et 20 m2 afin de pouvoir accueillir au moins 8 panneaux et rencontrer les besoins d’une famille en électricité.
  • Pour les toits en pente, on préconise une surface minimale de toit entre 14 et 24 m2 pour que l’installation ait un intérêt.

Votre toit (en tuiles, ardoises, roofing ou végétal) peut-il accueillir des panneaux ? Vérifiez ici avec notre check-list panneaux solaires. Et découvrez les 4 avantages à en placer


 

À lire aussi