Faut-il un grand frigo pour être heureux ?

Nos réfrigérateurs sont de plus en plus grands. Qui dit grand, dit aussi grosse consommation ! De plus, à force de les remplir et de mal les ranger, nous jetons énormément. Voici la preuve qu’il ne faut pas un grand frigo pour être heureux.

25/03/2020 -
Sébastien V.

Le frigo, les psys vous le confirmeront, en dit beaucoup sur qui nous sommes. Il est le reflet de nos habitudes de consommation. Mais aussi, parfois, de nos angoisses et de nos petites manies.

Beaucoup d’entre nous « souffrent » ainsi du syndrome du grand frigo toujours rempli. Cela peut traduire une peur de manquer, un besoin de parer à toute éventualité, mais aussi, peut-être, une difficulté à jeter voire à évaluer nos besoins. La mode des grands réfrigérateurs américains n’a rien arrangé. Or un grand frigo ne fait pas forcément le bonheur…

Un grand frigo consomme plus

Non seulement il est plus cher à l’achat mais plus votre réfrigérateur est grand, plus il consomme d’énergie. Ainsi si un frigo combi A+ consomme entre 150 et 190 kWh, un frigo américain s’envolera à 400 kWh même pour un modèle A+++ ! Comme, il fonctionne 24h/24, 365 jours par an, le frigo est un des énergivores de la maison . Pas de quoi faire votre bonheur, et encore moins celui de votre portefeuille !

Mais vous pouvez toujours suivre nos 8 conseils pour diminuer la consommation de son frigo. Quelle que soit sa taille d’ailleurs et quelle que soit la saison…

Un grand réfrigérateur génère plus de gaspillage

Chaque Belge gaspille chaque année entre 15 kg et 20 kg de denrées alimentaires. Cela représente, en moyenne, 174 € par ménage. Parmi les aliments jetés, 50 % sont des produits entamés, 25 % des produits périmés et 25 % des restes de repas cuisinés.

Avec un grand frigo, on a souvent tendance à oublier qu’on a l’un ou l’autre aliment. On les perd de vue. On ne fait pas forcément attention à consommer les plus « vieux » d’abord. On stocke, on stocke jusqu’à jeter, jeter. Et ça, ce n’est pas très heureux, et ça ne rend pas heureux.

En plus, on finit aussi par y mettre tout et n’importe quoi. Même des aliments qui n’y ont pas leur place. Pour rappel, il n’est pas nécessaire, voire déconseillé, d’y placer les bananes, les pommes de terre, les oignons, le pain, le miel, les tomates, le chocolat, la pâte à tartiner… Préférez pour ceux-ci un endroit frais et sec plutôt que froid.

Un grand frigo attise encore plus les tensions familiales

Eh oui, le frigo peut être source de discorde ! Et plus il sera grand, plus les risques seront élevés. C’est que dans une famille, on n’a pas tous le même avis sur ce qu’on peut y stocker, la manière de ranger les aliments, où quand et comment, l’hygiène ou encore la propension à rester plus ou moins longtemps devant la porte ouverte à se demander ce que l’on va bien pouvoir y prendre.

Alors quand Jacques ose déposer son fromage odorant à proximité du tofu de Anne, et que Tom place mal son reste de crème au chocolat qui s’écoule goutte à goutte au fond du frigo, cela peut rapidement créer des étincelles et mettre le bonheur de toute la famille en branle !

Bannir le frigo, la solution pour votre bonheur ?

Pour être heureux, faut-il pour autant bannir le frigo ? C’est le pas que certains n’ont pas hésité à franchir. Soit pour des raisons écologiques afin de tendre vers le zéro carbone : les frigos utilisent des gaz – du Fréon (mais de moins en moins) ou du HFC que les fabricants cherchent à remplacer – qui, s’ils s’échappent dans l’atmosphère, ont un impact énorme sur le réchauffement climatique. Soit dans le cadre d’une démarche zéro déchet. C’est le cas, par exemple, de la française Marie Cochard, qui en a même fait un livre ! Celle-ci prétexte en outre que le frigo détruit les saveurs, que consommer les aliments froids n’est pas idéal pour le corps ou encore que le frigo favorise le gaspillage.

D’autres ont remplacé le réfrigérateur par un Zeer Pot, le frigo du désert, à savoir un système de 2 pots en terre cuite entre lesquels on met du sable que l’on humidifie 2 fois par jour.

Par sûr que ces solutions radicales participent non plus à votre bonheur. Alors pour être heureux, peut-être peut-on juste commencer par choisir un frigo bien dimensionné à la taille de la famille et à suivre ces quelques astuces pour le ranger correctement …

À lire aussi