6 façons amusantes d’apprendre aux enfants à économiser l’énergie

Pas facile d’occuper les enfants pour le moment… Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et leur apprendre à économiser l'énergie dans la maison tout en s'amusant ? Ces quelques pistes devraient les aider à passer le temps.

19/03/2020 -
Daphné C.
Passionnée par les objets connectés
6 façons amusantes d’apprendre aux enfants à économiser l’énergie

Rester confiné(e) à la maison, pas drôle. Ni pour les parents, encore moins pour les enfants ! Entre deux feuilles de math ou de français, la lecture d’un bon bouquin ou une partie de jeu de société, on a quelques bonnes idées pour s’amuser à économiser l’énergie…

On se lave à la douche musicale

Pour démarrer ou finir la journée en fanfare, proposez-leur une douche en musique ! Ce n’est pas parce qu’on reste à la maison qu’on ne doit pas se laver. ;-) Mais on privilégie la douche qui consomme presque deux fois moins qu’un bain (60 litres contre 120) à condition qu’elle ne dure pas plus de 4 à 5 minutes. Pour être sûr(e) de ne pas dépasser ce temps, on choisit chaque jour une chanson qu’on adore, on se lave en la chantant à tue-tête et dès qu’elle est terminée, on coupe l’eau !

On fait des expériences liées à l’énergie

Allez hop, on transforme le living en laboratoire ! Rien de plus amusant que des petites expériences scientifiques… Exemples ? Fabriquer une pile électrique avec un citron ; soulever un objet avec la seule force du vent ; tenter de savoir qui est le plus lourd : l’eau chaude ou l’eau froide ? ; et qui bout le plus vite : 1 litre d’eau chauffé dans le micro-onde ou sur le gaz ? En tapant dans un moteur de recherche, vous trouverez des vidéos et des tutos pour reproduire ces expériences à la maison. Etonnement et rires garantis !

On organise une chasse aux appareils en veille

Dans chaque maison, il y aurait entre 15 et 50 appareils qui ne sont jamais complètement éteints. Leur consommation de veille alourdit la facture d’électricité jusqu’à 80 à 100 € par an.

C’est le moment de partir en chasse. Confiez cette mission à vos enfants. Pièce par pièce, ils doivent identifier un maximum d’appareils susceptibles d’être en veille. Uniquement par l’observation. Faites-leur faire une liste des pertes d’énergie. Celui qui en trouve le plus à gagner ! Ensuite, faites de vos enfants les gardiens de la conso de veille. Ils devront régulièrement vérifier qu’ils sont tous bien éteints quand vous n’en avez pas besoin.

On joue au memory ou à la cocotte énergie

Bruxelles Environnement propose des outils pédagogiques sur le thème de l’énergie, en français et en néerlandais. Pour les 3-8 ans, par exemple, un chouette jeu de mémoire à imprimer et découper. L’enfant doit retrouver la bonne paire de gestes énergie (le bon et le mauvais). Il y a aussi une version « cocotte » avec les bons gestes à faire selon différentes thématiques. Des cahiers pédagogiques sont aussi à disposition pour les plus grands. Ça se passe ici.

On devient Mary Poppins une heure par jour

On ne regarde pas le film… en tout cas pas tout de suite. On joue à Mary Poppins ! On devient elle, une heure par jour et on entraîne les enfants dans un grand tourbillon de ménage en leur faisant faire des tâches magiques (car elles vont faire économiser de l’énergie alors qu’ils ne s’y attendent pas) en chantant Supercalifragilisticexpialidocious ! Par exemple ?

Lundi : on enlève la poussière des radiateurs. Et on en profite pour expliquer qu’ainsi la chaleur peut mieux se diffuser. Et donc, on fait des économies !

Mardi : on fait disparaître le givre du congélateur. Pas d’un claquement de doigts comme Mary mais presque ! Résultat : 3 mm de glace en moins, c’est 15% de la consommation d’électricité du congélo' gagnés !

Mercredi : on devient la reine ou le roi du tri et du recyclage des déchets ! Proposez-leur par exemple un quiz du meilleur trieur de déchets. Boîte de lait : PMC ou pas ? Bocaux en verre : lavés ou pas ? Les réponses, c’est dans cet article sur les bons et les mauvais gestes du tri

Jeudi : cours de lessive ! On aide papa ou maman à laver le linge. Et on en profite pour faire un peu de calcul : si laver à 40°C consomme 0,7 kWh contre seulement 0,4 kWh à 30°C, quel pourcentage d’économie a-t-on réalisé ? Sachez cependant qu’une lessive à 60° de 10 minutes minimum est nécessaire pour tuer les bactéries et les virus quj se seraient logés dans le tissu.

Pour ceux qui veulent aller encore plus loin, lancez un atelier fabrication de produit de lessive. Le web regorge de recettes maison. Certains utilisent même les cendres froides pour faire leur produit à lessiver. À tester.

Vendredi : initiation chauffage ! Comment purger un radiateur ? Sur quel chiffre règle-t-on les vannes des radiateurs des différentes pièces ? Et ça correspond à quoi, ces chiffres, au juste ? Petit tuto spécial vanne en image et en vidéo !

On met sur pied les Jeux olympiques des éco-gestes

Objectif, accumuler le plus de gestes qui économisent l’énergie au cours de la journée. Préparez un tableau avec les noms de participants de la famille.

Voici quelques idées : bien fermer le robinet en se brossant les dents, fermer la porte du jardin quand on sort jouer (pour ne pas laisser s’échapper la chaleur), diminuer la vanne thermostatique de la chambre si on n’y est plus l’après-midi, enfiler un pull plutôt qu’augmenter le chauffage, mettre le bon déchet dans la bonne poubelle, rappeler à son grand-frère de mettre un couvercle sur la casserole

Par contre, à chaque lampe oubliée, un gage : le tour de la table sur un pied, porter des chaussettes aux mains pendant 10’, vider le lave-vaisselle en racontant une blague, parler au prochain repas avec un accent, etc. !

Chaque éco-geste fait gagner 1 point. On fait la remise des prix juste avant d’aller dormir. N’oubliez pas de prévoir une récompense pour le médaillé d’or, en n’oubliant pas les médailles en chocolat pour les autres participants J.

Le plus chouette, pouvoir voir en temps réel la conséquence de chaque geste d’économie d’énergie qu’ils feront. C’est possible grâce à boxx qui montre sur son écran le suivi de consommation pour le gaz, l’électricité et l’eau en quantité en euros par heures, jours, semaines, mois ou années. De quoi pimenter un peu plus les challenges. Vous n’avez pas boxx ? Voici quelques autres façons de mesurer vos consommations d’eau et d’énergie, à mettre en pratique aussi avec les enfants !

À lire aussi