Les 6 démarches à ne pas oublier pour un premier emménagement

Ça y est, vous quittez vos parents pour votre premier emménagement. Mais qui dit premier appartement dit un tas de choses à garder à l’œil pour démarrer du bon pied dans votre nouveau chez-vous. On a dressé la liste des indispensables.

21/12/2017 -
Laetitia M.

1. Ton bail tu décortiqueras

Vous avez craqué pour ce joli 3 pièces sous les toits avec vue imprenable sur la ville. Super ! Mais avant de signer le bail, comme pour tout contrat, mieux vaut bien analyser tous les détails. Le loyer, c’est avec ou sans les charges ? Le chauffage, il est au gaz ou à l’électricité ? Pour le budget, ça peut faire une grosse différence… Surtout l’hiver ! Regardez d’ailleurs ici combien votre logement peut vous coûter par an.

Si vous vous sentez seul, envisager un colocataire, c’est permis ? À quelles conditions ? Si la machine à laver mise à disposition tombe en panne, qui prend en charge la réparation ? Et le préavis en cas de départ anticipé, de combien de mois est-il ? Devrez-vous trouver un nouveau locataire ? Bref, décortiquer son bail pour connaître les obligations du locataire et du propriétaire est à ne pas négliger.

2. Une assurance locative tu prendras

Si le propriétaire possède une assurance pour le bâtiment, il est impératif que vous souscriviez une assurance locative pour couvrir vos biens personnels mais aussi les dégâts que vous pourriez causer dans l’appartement ou la maison. Une inondation ou un incendie est plus vite arrivé qu’on le pense… Là aussi, vous avez tout intérêt à comparer les prix et les couvertures. Certaines compagnies offrent parfois jusqu’à 6 mois gratuits pour les moins de 30 ans qui quittent le nid parental.

3. Les fournisseurs d’électricité, d’eau et de gaz tu préviendras

Quand vous emménagez, vous devrez contacter les fournisseurs pour continuer l’alimentation en gaz, en électricité et en eau. Pour le gaz et l’électricité, il faut remplir un « document de reprise des énergies ». Un conseil : faites-le toujours en présence de l’ancien locataire ou du propriétaire pour éviter les discussions à propos des relevés. Tout savoir sur le Document de reprise des énergies, c’est ici. À noter : vous n’êtes pas obligé de garder le fournisseur d’énergie du locataire précédent, vous pouvez choisir le vôtre ! Voici d’ailleurs un pense-bête pour bien choisir votre fournisseur d’énergie. Et pour l’eau ? Là aussi, vous devrez faire un relevé et l’adresser à la compagnie des eaux de votre Région.

4. À ta connexion Internet tu veilleras

Il vous faudra sans doute choisir un provider. Assurez-vous avant d’opter pour X ou Y que vous bénéficierez dans votre logement ou quartier de la technologie et d’une couverture réseau optimale. Pourrez-vous connecter une télé ? Le passage d’un technicien sera peut-être nécessaire. Gardez cet aspect à l’esprit. Parfois, plusieurs semaines seront nécessaires pour planifier sa visite… Cela fait partie des petites choses à ne pas négliger quand on déménage. À ce propos, on vous a dressé une check-list pour déménager sans stress.

5. Ton changement d’adresse tu feras

Attention, vous avez légalement 8 jours ouvrables pour déclarer votre changement d’adresse au service population de la commune. Passé ce délai, vous encourez une amende ! Et c’est valable même si vous restez dans la même commune que lorsque vous habitiez chez vos parents ! Un agent de quartier s’assurera ensuite que tout est en règle. Vous devrez alors vous présenter à la commune pour faire changer votre carte d’identité. N’oubliez pas ensuite d’informer votre employeur, la mutuelle, la banque, les assureurs, providers téléphone, Internet, etc. de votre changement d’adresse !

6. Ton budget tu établiras

Pour éviter de tomber dans le rouge, le mieux est d’établir un budget mensuel. Pour cela, vous pouvez utiliser une app comme Shoeboxed ou Money Lover. Vous y insérez toutes vos rentrées et vos dépenses facilement et vous obtenez une vue globale sur votre situation financière voire même une analyse de votre façon de dépenser. Une fois votre budget bien établi, vous aurez plus de latitude pour organiser les dépenses occasionnelles voire imprévues.

Vous n’êtes pas obligé de garder le fournisseur d’énergie du locataire précédent !

Et puisqu’on parle budget… pour diminuer le coût de l’aménagement de votre nouveau chez-vous, pensez à eBay, à 2ememain.be ou aux greniers des membres de votre famille 😉 On a aussi dressé pour vous le trousseau indispensable, pièce par pièce, pour un premier emménagement.

Bonne chance !

À lire aussi