Décodage : que pouvez-vous « faire » avec 1 kilowattheure à la maison ?

Les kilowattheures font partie de votre quotidien, puisqu’ils indiquent l’électricité consommée chez vous : moins vous en utilisez, moins cela coûte. Un bon moyen de faire des économies ? Savoir exactement à quoi correspond 1 kWh ?
Valentine S.
08/09/2022 |

Si votre voisin vous dit qu’il a acheté 1 kilogramme de viande pour le barbecue, cela vous donne une idée du nombre d’invités qu’il compte nourrir. Pour le kilomètre, c’est identique ! Pendant votre randonnée du week-end, si on vous annonce qu’il reste 1 km avant l’arrivée, il y a intérêt que ce ne soit pas plutôt 2 ou 3 km, car c’est une tout autre distance à parcourir. Et pour cause, tant le kilogramme que le kilomètre sont des unités de mesure qui font partie de notre quotidien, dès le plus jeune âge. Pourquoi cela n’est pas pareil avec le kilowattheure ? Il est pourtant présent dans chaque pièce de votre maison et « alimente » votre vie de tous les jours…

Pourquoi chaque kilowattheure compte ?

Alors, quid du kilowattheure ? Jonglez-vous aussi facilement avec l’électricité consommée chez vous ?  Que pouvez-vous faire avec « 1 kWh », c’est-à-dire l’énergie utilisée par un appareil électrique de 1000 watts pendant 1 heure ? Combien d’heures de télévision ? Combien de lessives ? Combien de kilomètres sur votre vélo électrique ? Combien de recharge de votre smartphone ? Plus vous prenez conscience de votre consommation électrique, plus vous savez ce que cela « vaut », notamment pour votre portefeuille, moins vous la gaspillez et mieux vous la gérez. Car chaque kilowattheure porte un coût financier et environnemental… Et souvenez-vous : le 1 kWh le moins coûteux — pour votre budget et la planète  — est toujours celui que vous ne consommez pas !

« Éclairez » votre usage électrique

Et si on vous disait qu’avec 1 kWh, vous pouvez regarder 10 heures de télévision ? Mais aussi lancer un cycle de votre lave-vaisselle, cuire une lasagne au four ou encore passer l’aspirateur pendant 1 heure. Bien entendu, ces données dépendent des caractéristiques techniques de vos appareils, de leurs performances ou de leur taille, mais cela vous donne une meilleure idée de ce que représente 1 kWh. Voici une infographique pour une vue encore plus claire !

Et le gaz dans tout ça ?

Votre consommation de gaz naturel est souvent exprimée en kWh, notamment sur votre facture d’énergie. Par contre, si vous regardez votre compteur de plus près, vous verrez que l’unité de mesure est le mètre cube (m³). Cette différence vient du fait que le pouvoir calorifique du gaz, c’est-à-dire la quantité de chaleur qu’il peut produire, varie selon plusieurs facteurs (gaz pauvre ou riche, altitude, pression, etc.). En d’autres mots ? Pour 1 m³ de gaz brûlé, vous n’obtenez pas toujours la même quantité d’énergie (en kWh). Voilà pourquoi il faut utiliser un coefficient pour passer d’une mesure à l’autre : celui-ci varie entre 9,527 8 et 12,793 1 kWh, une valeur recalculée en permanence pour vous assurer une facturation la plus juste possible.

Que vous utilisiez le gaz pour le chauffage central, chauffer votre eau sanitaire ou cuisiner, vous avez peut-être envie de connaître votre consommation, sans attendre votre facture d’énergie. Voici comment faire…

  • Relevez votre compteur en m³ ; 
  • Multipliez le volume indiqué par une valeur approximative du coefficient, par exemple 10 kWh ;
  • Vous obtenez votre consommation en kWh et cela vous donne une idée de votre usage de gaz naturel.

Vous voulez en savoir plus sur le meilleur moyen de contrôler votre consommation d’électricité et de gaz ? Découvrez un maximum d’astuces et conseils sur notre blog.