Dans votre chambre aussi, faites des économies d’énergie !

La chambre à coucher n’est pas la première pièce de la maison à laquelle on pense pour réduire ses factures d’énergie. Pourtant, de jolies économies de chauffage et d’électricité peuvent y être faites…

07/04/2021 -
Suzanne M.

Dans une chambre, les deux postes d’économie d’énergie possibles sont le chauffage et l’électricité. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous avons tous tendance à les sous-estimer. C’est vrai que contrairement à d’autres pièces de la maison, notamment la cuisine, les énergivores y sont a priori moins nombreux. Et pourtant…

Les gestes pour réduire les dépenses de chauffage dans la chambre

1. Aérer

Contrairement aux idées reçues, aérer n’augmente pas la consommation d’énergie. C’est même le contraire ! Par temps froid, l’humidité augmente dans la maison. Pour la contrecarrer, vous devrez davantage chauffer que si l’air de la chambre est sec. Bref, aérer combat l’humidité et permet de consommer moins !

De plus, un air sec et sain fait partie des 5 astuces pour bien dormir. Et ce n’est d’ailleurs pas la seule raison de se soucier de la qualité de l’air dans la maison

Alors pour aérer correctement, lisez notre article « Aérer sa maison en toute saison : pourquoi, comment, quand ».

2. Régler le thermostat sur la bonne température

La température idéale dans une chambre ? 17 à 18°C, certains prônant même de ne pas dépasser les 16°C !

Les raisons de ne pas chauffer davantage sont nombreuses :

  • Tout degré en moins engendrera une diminution de 7% de vos frais de chauffage. Imaginez le gain si vous décidez de passer de 19 ou 20°C à 16 ou 17°C ! Seule exception, la chambre d’enfant : on veillera à la chauffer à 19°C.
  • L’endormissement est plus facile. Le froid favorise le ralentissement de la circulation sanguine, qui aide à l’endormissement et à une meilleure récupération.
  • Vous préservez votre santé. Une chambre plus fraîche, c’est moins de maux de tête, de gorge, de risques de nez bouché et de peau sèche.

On a tendance à l’oublier mais sous les couvertures, le corps se réchauffe naturellement pendant le sommeil. Donc, pas besoin de chauffer. Est-il pour autant recommandé de dormir la fenêtre ouverte ? En hiver, pas vraiment. Une température inférieure à 12°C est trop froide pour dormir.

3. Fermer tentures et/ou volets la nuit

Tentures et volets permettent de conserver une certaine chaleur à l’intérieur, surtout si l’isolation de vos fenêtres laisse à désirer. Un geste simple qui favorisera les économies de chauffage.

Préférez des rideaux épais qui garantiront une double isolation à vos fenêtres. Mais veillez, surtout, à ce qu’ils ne tombent pas devant vos radiateurs. Ils empêcheraient la chaleur de se diffuser.

4. Dorloter vos radiateurs

Même s’il est conseillé de peu chauffer la chambre, deux gestes aident à peu consommer : placer un réflecteur derrière vos radiateurs si vos murs sont peu ou mal isolés – il permet de réduire la facture de chauffage de 7,5% – et les purger correctement. C’est facile, regardez…

ENGIE - Tuto

5. Profiter de la chaleur de la lumière naturelle

Les rayons du soleil qui pénètreront dans votre chambre la réchaufferont de manière gratuite et vous feront passer l’envie de monter le thermostat de 1 ou 2 degrés. On a pour vous 6 astuces pour faire entrer plus de lumière dans la maison.

Réduire sa conso d’électricité dans la chambre

1. Favoriser éclairage naturel et éclairage d’ambiance

On ne sur-éclaire pas une chambre. On mise sur l’éclairage naturel en journée avec une suspension à l’éclairage doux en appoint pour les jours plus sombres. La bonne idée : placer un variateur pour ajuster le flux selon les besoins.

On complètera avec des lampes de chevet ou des liseuses, voire un lampadaire. Et toujours équipés d’une ampoule LED, plus économique et à la durée vie bien plus longue. Un blanc chaud léger ou couleur de jour pour la pièce dans son ensemble, une lumière plus froide pour les lampes de chevet. On vous explique ici comment choisir la bonne ampoule LED.

2. Bien fermer les portes du dressing

Votre dressing est équipé de lampes avec détecteur d’ouverture des portes ? Pensez à bien les refermer après avoir pris votre pull dans l’empressement du matin ;-) Ce serait dommage de consommer inutilement de l’électricité…

3. Éviter la télé dans la chambre

Dans la vôtre et celles de vos enfants ! Non seulement c’est néfaste pour la qualité du sommeil mais, en plus, vous aurez tendance à la regarder plus longtemps, voire à vous endormir et à la laisser allumée une partie de la nuit. Ce qui n’est pas bon pour votre conso.

Si vraiment vous ne pouvez pas vous en passer, raccordez-la à une prise programmable ou, mieux, une prise intelligente et connectée qui non seulement coupera votre TV mais, en plus, vous épargnera toute consommation de veille.

4. Surveiller la chambre des enfants

On trouve en effet dans leur antre quantité d’objets électriques : ordinateur, console de jeu vidéo, ampli de guitare, synthé, etc. Toutes ces consos mises bout à bout, la facture peut vite grimper si on ne prend pas garde à bien les éteindre.

Quant à la traditionnelle veilleuse, évitez les modèles trop lumineux et préférez un modèle LED avec capteur de luminosité. Ainsi, elle s’allumera automatiquement dès que l’obscurité poindra et elle se coupera tout aussi automatiquement aux moindres rais de lumière du matin. Bref, plus besoin de penser à la retirer de la prise.

Enfin, impossible de terminer sans attirer votre attention sur un phénomène souvent ignoré et dont la connaissance pourrait vous aider à économiser l’énergie : quand vous dormez, votre maison, elle, ne dort pas