Pourquoi ont-ils installé des panneaux photovoltaïques ?

Produire son énergie renouvelable avec des panneaux solaires est un choix que l’on fait pour des raisons financières, environnementales, de confort, pour des projets futurs. Chacun a ses motivations. Vous retrouvez-vous dans les histoires de nos 3 clients ?

16/06/2020 -
Paul D.
Expert énergie chez ENGIE

Mariska : « On a préféré voir grand et anticiper l’avenir »

Lieu : Wauthier-Braine
Maison : 4 façades
Orientation : sud
Toit : en pente
Date d’installation : mai 2019
Nombres de panneaux : 24 monocristallins noirs

 

Mariska et son mari ont entrepris de nombreux travaux de rénovation de leur maison ces 3 dernières années. « J’ai du mal à faire confiance aux prestataires de services, avoue Mariska. Je ne connais pas grand-chose en chauffage, isolation ou production photovoltaïque. On pourrait donc me vendre ce dont je n’ai pas vraiment besoin. C’est pourquoi j’ai d’abord fait réaliser un audit énergie avant d’entamer un quelconque chantier. Paul, l’expert qui est intervenu, ne vendait rien, il avait un regard neutre. Ses conseils ont été précieux. »

On envisage d’acheter un véhicule électrique. Les panneaux sur le toit serviront aussi à couvrir la recharge de cette voiture
Mariska

Mariska a amélioré l’isolation de ses fenêtres, remplacé sa chaudière au mazout par un modèle plus performant au gaz et… installé des panneaux solaires. « C’était une suite logique de nos travaux, d’autant qu’ils permettent, entre autres, de couvrir les besoins électriques de notre nouvelle chaudière. Mais c’était aussi un choix environnemental. On a vite décidé d’en installer plus que nécessaire. D’ailleurs, notre production solaire est un peu plus élevée que notre consommation d’électricité. Ce bonus est perdu pour l’instant mais on envisage d’acheter à l’avenir un véhicule électrique. Alors tant qu’à mettre des panneaux sur le toit, on s’est dit qu’on allait anticiper pour couvrir la recharge de cette voiture. En plus, en en mettant 24 au lieu du nombre prévu au départ, le look de l’installation est plus harmonieux, c’est plus équilibré. »

L’habitante de Wauthier-Braine a fait appel à ENGIE et son partenaire Sungevity pour l’étude de faisabilité et la pose de ses panneaux solaires. « Toutes les démarches préalables à l’installation ont eu lieu en ligne et par téléphone. Pas besoin de prendre congé. Ils réalisent les calculs grâce à un système par satellite. Au début, j’étais sceptique mais j’avoue qu’au final, j’ai été bluffée. Notre installation nous a coûté 8000€ et sera rentabilisée en 7 ou 8 ans. Et ma facture mensuelle après 6 mois est déjà passée de 108,43€ à 39,18€ ! Et je m’attends à ce qu’elle diminue encore lors de mon prochain décompte. »

Jean-Baptiste : « Mes panneaux solaires sont mon capital vert »

Lieu : Bruxelles
Maison : mitoyenne
Orientation : sud-ouest
Toit : 1 en pente, 1 plat
Date d’installation : juillet 2017
Nombres de panneaux : 12 monocristallins noirs

 

Installer des panneaux solaires trottait dans la tête de Jean-Baptiste. « Avec la fin des incitants, je me posais des questions sur le retour sur investissement. Les projections calculées par un collègue puis par l’installateur Sungevity, l’expert en panneaux solaires d’ENGIE m’ont convaincu. Mon retour sur investissement est de 7 ans, sans prendre en compte les certificats verts. J’ai donc fait placer 2 panneaux de plus sur base de leurs conseils. » Jean-Baptiste possède donc 4 panneaux sur son toit en pente et 8 sur son toit plat.

« C’est un investissement intéressant à plus d’un titre, ajoute-t-il. Pour la maison, qui prend de la valeur, pour l’environnement grâce à une production décentralisée et durable de mon électricité, pour mon portefeuille car je dispose d’un capital vert qui me rapporte davantage que mon compte en banque. Mes panneaux couvrent 75% de ma consommation électrique, et l’an dernier, et grâce aux certificats verts, ma facture d’électricité s’élevait à 20€ par an ! »

Un investissement intéressant : pour ma maison qui prend de la valeur, pour l’environnement grâce à une production décentralisée et durable et pour mon portefeuille
Jean-Baptiste

Il a toutefois fallu prendre de nouvelles habitudes… « Favoriser l’autoconsommation, surtout. Faire tourner lave-linge et lave-vaisselle au pic de production, par exemple. J’ai un peu dû le répéter en boucle mais maintenant, c’est devenu un automatisme pour tous. Il n’est pas rare que ma femme, au petit-déjeuner, par exemple, me demande si notre production s’élève à 900 Watts et si elle peut lancer le lave-vaisselle (rire). »

Jean-Baptiste en a profité aussi pour s’équiper en électroménagers énergétiquement performants et en éclairage LED grâce à ses éco-chèques. « Je suis devenu adepte des économies d’énergie et un vrai évangéliste des panneaux solaires. J’essaie de convaincre tout le monde autour de moi. »

Michael : « Nos panneaux solaires nous ont permis de nous faire plaisir »

Lieu : Alost
Maison : 3 façades
Orientation : sud-sud-ouest
Toit : en pente
Date d’installation : août 2019
Nombres de panneaux : 16 monocristallins noirs

 

Avant de pouvoir installer des panneaux solaires, Michael a dû attendre l’alignement des planètes… « J’aurais voulu le faire plus tôt. Mais financièrement, je n’avais pas les moyens. Pour moi, c’était la source d’énergie du futur et je voyais de plus en plus de panneaux fleurir dans notre quartier. Avec la baisse des prix et quelques économies, j’ai enfin pu m’offrir l’installation de mes rêves l’été dernier. »

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’installation photovoltaïque de la famille (2 adultes et 2 enfants) a contribué à changer leur vie. « Nous consommions 6 000 kWh d’électricité par an, explique Michael. Grâce aux panneaux, nous avons réussi en seulement 6 mois à réduire notre consommation d’électricité venant du réseau de moitié ! De quoi mettre quelques euros de côté pour nous faire plaisir plus tard. » Ce qui est arrivé un peu plus vite que prévu à cause (ou grâce ?) au confinement…

En seulement 6 mois, on a réussi à prélever 2 fois moins d’électricité sur le réseau. De quoi mettre quelques euros de côté pour nous faire plaisir un peu plus tard
Michael

« Pour nous rendre la vie un peu plus agréable vu le côté anxiogène de la situation et pour faire plaisir aux enfants, nous avons acheté un jacuzzi mobile. Et nous en avons bien profité ! Mon épouse me demande toujours si l’eau est chauffée grâce à nos panneaux solaires, d’ailleurs. Et je réponds : ‘’heureusement !’’ Sinon, nous aurions explosé la facture d’énergie. On oublie que ce genre d’appareil peut consommer beaucoup… Grâce à boxx, que j’avais déjà avant l’installation des panneaux, je peux contrôler ce que je produis et ce que je prélève du réseau. Et donc je sais que, depuis le jacuzzi, j’ai à nouveau prélevé plus que je n’ai injecté... »

Ce qui rassure Michael sur son investissement photovoltaïque. « Les panneaux ont changé notre vie et nous ont permis de nous faire plaisir avec notre propre production. Parfois de manière pas trop regardante, je l’avoue. Du coup, j’aimerais beaucoup passer à la voiture électrique. Mais dans ce cas, vu le jacuzzi, il faudrait peut-être installer quelques panneaux de plus… (rire) ».