Quelle taille de batterie domestique acheter ?

Investir dans une batterie de petite capacité ou dans une batterie plus grande ? La balance pencherait plutôt en faveur de la seconde. Et il y a plusieurs arguments objectifs à cela. On vous les détaille.

05/01/2021 -
Paul D.
Expert énergie chez ENGIE

La taille, ou plutôt devrait-on dire la capacité de stockage, est l’un des 5 critères d’achat d’une batterie domestique. Et sans doute le plus important. Les principales marques du marché –LG, Solax, Tesla, Schneider, Mercedes… – proposent des batteries allant de 2,2 kWh à 14 kWh. La question est : quelle capacité choisir et selon quels critères ?

Acheter une grande ou une petite batterie domestique ?

Sachez avant tout que votre future batterie devra être bien dimensionnée par rapport à :

  • la capacité de production de vos panneaux solaires ;
  • votre consommation électrique.

Notre conseil pour l’achat de votre batterie

Évitez de voir trop petit, d’autant que les modèles les plus grands ne sont pas forcément les plus chers ! Faites placer une installation qui couvrira, en moyenne, votre consommation annuelle. Sinon vous risquez de le regretter car il y a plusieurs arguments en faveur d’une batterie plus grande…

Pourquoi acheter une (plus) grande batterie domestique ?

Il existe au moins 3 raisons d’acheter une batterie domestique de plus grande capacité :

  • vous pourrez prétendre à une prime d’achat plus élevée en Flandre ;
  • vous pourrez atteindre jusqu’à 75% d’autoconsommation ;
  • vous éviterez les pics de consommation, un aspect important avec l’arrivée, en Flandre en 2022, du tarif capacitaire.

On vous détaille tout cela…

Pour bénéficier d’une prime plus élevée

Le gouvernement flamand accorde, jusqu’au 31 décembre 2024, une prime pour les batteries domestiques. Le montant ? 250€ par kWh de capacité utilisable de la batterie avec un maximum de 3200€ et 35% maximum de la facture jusqu’au 31 mars 2021. À partir du 1er avril 2021, pour les batteries jusqu’à 6 kWh, le montant augmente à 300€ par kWh de capacité utilisable. Pour celles de 6 à 9 kWh, ce sera 300€ jusqu’à 6 kWh puis 250€ par kWh jusqu’à 9 kWh (6x300€ + 2x250€). Par contre, au-delà de 9kWh plus aucune prime ne sera accordée. Quant au montant maximal, il sera de 2550€ avec un maximum 40% de la facture. Des montants qui seront ensuite revus à la baisse chaque année.

Si vous achetez une batterie de 2,2 kWh à partir du 1er avril et jusqu’au 31 décembre 2021, la prime pourrait s’élever à 660€. 

Par contre, si vous optez, durant la même période, pour une batterie de 8 kWh, vous recevrez 2300€. Soit près de 25% de votre investissement (contre en moyenne 10% pour une batterie de 2,2 kWh si vous arrivez à obtenir la prime).

Pour augmenter votre autoconsommation et diminuer votre injection sur le réseau

Sans batterie, votre autoconsommation – la part de l’énergie que vous consommez au moment où elle est produite par vos panneaux photovoltaïques – est de l’ordre de 30%.

Avec une batterie de 2,2 kWh, vous pouvez espérer augmenter votre autoconsommation en moyenne jusqu’à 50%. Mais attention : l’été, lorsque la production des panneaux solaires est plus importante, vous risquez de ne pas toujours pouvoir consommer ce que vous produisez. Votre batterie sera alors trop petite pour pouvoir stocker votre production, qui sera alors perdue. En hiver, ce ne sera probablement pas le cas. Il est donc important d'avoir un aperçu de votre consommation annuelle et de vous assurer de maximiser vos économies tout au long de l'année.

Prenons un exemple : imaginons que vos panneaux solaires génèrent en moyenne 17 kWh en été et que vous avez acheté une petite batterie de 2,2 kWh. Vous autoconsommez 30% de votre production, soit 5 kWh. Il reste donc 12 kWh dont vous ne pouvez stocker que 2,2 kWh dans votre batterie. Les 9,8 kWh restants seront réinjectés dans le réseau et seront perdus. Si vous optez pour une batterie plus grande, de 5,8 kWh, vous réaliserez davantage d’économies puisque seuls 6,2 kWh seront injectés sur le réseau.

Nous avons calculé quel pourrait être votre gain annuel si vous installez une batterie de 5,8 kWh au lieu d’une batterie de 2,2 kWh sur base de la production photovoltaïque journalière moyenne en Belgique selon les saisons. Comme l’indique l’infographie ci-dessous, vous constaterez une réelle différence d’autoconsommation avec une batterie plus grande. Ainsi, une batterie de 5,8 kWh, dans notre exemple, permet une économie de 445 € par an, contre 215 € avec une batterie de 2,2 kWh.

Acheter un modèle de plus grande capacité évitera donc tout écueil. De plus, vous pourrez augmenter votre autoconsommation jusqu’à 60%, voire même 75%. Vous utiliserez donc beaucoup plus votre propre énergie solaire. Et vous économiserez un maximum sur votre facture d’énergie !

Pour mieux gérer les pics de consommation

La VREG, le régulateur flamand de l’énergie, changera, le 1er janvier 2022, la méthode de calcul pour le tarif des frais de réseau de la facture d’électricité. Ce tarif capacitaire tiendra compte des pics de consommation des consommateurs. Grâce à votre batterie, vous pourrez profiter au maximum de l’énergie autoproduite et réduirez votre utilisation du réseau, et donc le risque de pics. Soit encore plus d’économies pour vous.

Est-il intéressant d’investir dans une batterie domestique ?

En Flandre

En Wallonie

Ce n’est pas encore le cas en Wallonie où le principe du compteur qui tourne à l’envers et toujours d’application (et vous fait gagner de l’argent). Une batterie en Wallonie ne compense pas le tarif prosumer .

À Bruxelles

Investir dans une batterie à Bruxelles permet de faire quelques économies sur la facture d’électricité mais pas assez pour amortir le prix de la batterie sur sa durée de vie.

Découvrez aussi les plus et les moins si vous envisagez d’investir dans une batterie domestique.

Quelle batterie domestique acheter ?

Pour vous aider dans votre choix, nous avons réalisé un comparatif de 3 batteries domestiques.

Nous vous invitons également à télécharger gratuitement notre guide complet sur les batteries domestiques.