Comment préparer son toit à accueillir des panneaux solaires ?

Avant de placer des panneaux photovoltaïques, plusieurs aspects de la toiture doivent être vérifiés. Type de couverture, étanchéité, implantation, isolation, ventilation, rien ne doit être laissé au hasard. Petit tour des indispensables.

21/12/2020 -
Paul D.
Expert énergie chez ENGIE

Vérifier son toit est l’une des premières étapes pour être certain(e) qu’il remplit les conditions pour accueillir des panneaux solaires.

Comment savoir si ma toiture est faite pour les panneaux solaires ?

Le plus sûr est évidemment de faire appel à un installateur professionnel pour analyser la capacité de votre toit à accueillir des panneaux photovoltaïques. Mais vous pouvez, en amont et avant d’acheter, déjà procéder à quelques vérifications vous-même.

Par exemple, contrôler l’orientation et l’inclinaison du toit, son ombrage, sa dimension et, donc, la surface disponible. Nous vous détaillons à quoi être particulièrement attentif dans notre article « Votre toit permet-il l’installation de panneaux solaires ? ».

Mais le « scan » de votre toiture ne doit pas s’arrêter là. Il sera bon, également, d’examiner d’autres critères avec un spécialiste et notamment vous poser ces quelques questions…

La structure portante du toit est-elle suffisante ?

Les panneaux solaires exercent des efforts sur la structure de la toiture.

Par leur poids, bien sûr. Mais il est souvent négligeable. Surtout si votre habitation est relativement récente. Si la maison est vieille, il est possible qu’il faille alors renforcer la structure.

Par la pression du vent, ensuite. Une maison au milieu de la campagne sera plus exposée qu’en ville. Plus l’habitation est haute, plus la pression du vent sera également forte. D’autres facteurs interviennent : l’inclinaison du toit, l'emplacement des panneaux par rapport aux rives (l’extrémité du toit côté pignon), la proximité d'obstacles au vent comme une cheminée… Tout cela jouera sur la force exercée par le vent sur vos panneaux solaires et donc sur votre toiture. Cette charge du vent déterminera ainsi le mode de fixation des panneaux et la nécessité, plus ou moins grande, d’un lestage… que votre toiture devra pouvoir supporter.

C’est vrai pour un toit en pente, plus encore pour un toit plat pour lequel le choix du lestage ou de la fixation dépendra, entre autres, de la capacité portante de la toiture.

Des travaux au toit sont-ils envisagés dans le futur ?

Remplacement de tuiles ou d’ardoises, pose d’une fenêtre de toit, travaux d’isolation… Pour éviter les frais inutiles ainsi que le démontage et la réinstallation de vos panneaux, mieux vaut anticiper ces possibles modifications.

Bon à savoir : le toit est responsable de 20 à 30% des pertes de chaleur. Imaginez les économies d’énergie qu’offre une bonne isolation du toit! S’assurer qu’elle est au top avant de placer vos panneaux solaires, c’est rentabiliser doublement votre investissement.

La ventilation des panneaux sera-t-elle possible ?

Tout dépendra de la position de vos futurs panneaux par rapport au plan de votre toit. C’est un facteur dont il faudra tenir compte dans le choix du type de panneaux solaires et, surtout, de la pose. La face arrière des panneaux solaires doit en effet pouvoir être ventilée pour éviter un échauffement, responsable de pertes de puissance et, par conséquent, de rendement.

Si vous avez un toit à versants, la ventilation sera plus aisée si les panneaux sont superposés à la couverture de toit (posés sur des rails) que s’ils sont intégrés au toit et font office de couverture.

Les panneaux solaires sur une toiture plate assurent plus facilement la ventilation car les modules sont en général placés dans un cadre métallique correctement incliné et orienté.

Ma couverture de toit est-elle compatible avec des panneaux solaires ?

Panneaux solaire sur toit en tuiles et toit en ardoises

C’est la configuration la plus courante et il n’y a aucune contre-indication à poser une installation photovoltaïque sur ce type de revêtement. Sauf si les tuiles ou ardoises sont en mauvais état, abîmées ou recouvertes de beaucoup de mousse. Une petite précision toutefois pour les toits en ardoises : vérifiez que les vôtres ne contiennent pas d’amiante. S’il y a présence d’amiante, il est légalement interdit de placer des panneaux solaires sur ce type de revêtement. On évite aussi la pose de panneaux solaires sur les ardoises naturelles de plus de 20 ans. Elles pourraient être devenues trop fragiles.

Panneaux solaires sur toiture végétale

Les toitures végétalisées ne sont pas conseillées pour la pose de panneaux photovoltaïques. Comme ils occuperont une grande surface, garder la végétation sera difficile. Mais surtout, vous augmentez le risque d’incendie. La chaleur générée sous les panneaux peut atteindre jusqu’à 70°C l’été lors de fortes chaleurs. Enfin, la gestion des eaux sera compliquée. Les mêmes remarques valent pour les toits en chaume.

Panneaux solaires et toit métallique en zinc

Ce n’est pas interdit si l’épaisseur du métal est d’au moins 0,5 mm mais la pose est plus compliquée. Idem pour les toits avec des tuiles en goudron. De plus, les panneaux pourraient endommager la structure du toit et poser des problèmes d’étanchéité à cause des performations nécessaires pour poser les fixations.

Comment les panneaux solaires sont-ils installés sur un toit ?

Sur un toit en pente

Avant d’être installés sur la toiture, les panneaux photovoltaïques sont posés sur des crochets de fixation sur la sous-toiture. Puis, le revêtement de toiture est remis en place en veillant bien à éviter les problèmes d’étanchéité. Des profilés (barres métalliques) sont placés sur les crochets de fixation avant d’accueillir les panneaux.

Sur un toit plat

Une inclinaison est créée par le biais d’un système de cadre de fixation auquel les panneaux sont fixés à l’aide de contrepoids. Il existe aussi désormais des panneaux solaires qui se déroulent comme un tapis et sous lequel est placé un film protecteur.

Votre toit est paré à accueillir des panneaux photovoltaïques ? Alors n’hésitez plus, d’autant que l’investissement est plus que rentable, quelle que soit la Région de Belgique dans laquelle vous habitez ! Découvrez ici quelle sera la rentabilité de vos panneaux solaires.