Fabriquer son tuyau d’arrosage goutte à goutte

Grâce à ce système d’arrosage goutte à goutte, fini les plantations au bord de la déshydratation et en plus vous vous faciliterez la vie. Avec ces « tuyaux », votre jardin sera parfait cet été et votre facture d’eau allégée !

06/05/2020 -
Suzanne M.

Les bonnes habitudes d’arrosage

On entend tout et son contraire sur LE bon moment et la bonne manière d’arroser ses plantations et jardinières. Si on veut économiser l’eau et prendre le plus grand soin de ses plantes et de son potager, voici quelques gestes à suivre…

  • Privilégier le matin ou le soir. En journée, la température plus élevée favorise l’évaporation. Ce n’est donc pas que vous allez griller vos plantes en arrosant à midi… mais elles recevront juste moins d’eau.
  • Utiliser l’eau de pluie. Elle est gratuite ! Installez un tonneau à la sortie des descentes d’eau des gouttières du toit du cabanon de jardin. L’idéal est évidemment une citerne d’eau de pluie enterrée, mais cela ne s’improvise pas et cela a un coût non-négligeable.
  • Tenir compte de la météo. Si des averses sont annoncées, inutile d’arroser ! Tenez donc votre app météo à l’œil.
  • Arroser goutte à goutte. Par sa lenteur et sa position à ras de terre qui favorisent l’absorption, ce système d’arrosage est bien plus efficace que l’aspersion, plus sujette à l’évaporation.

Comment fabriquer son système d’arrosage goutte à goutte ?

La matériel nécessaire

  • Un tonneau de récupération d’eau muni d’un robinet
  • Un morceau de tuyau d’arrosage avec embout et bouchon. Calculez la longueur en fonction des espaces à arroser.
  • Une perceuse et une mèche de 2 mm

La fabrication de votre goutte à goutte en 3 étapes

1. Placez le tuyau d’arrosage entre les plantes qui ont besoin d’eau,

2. Percez un trou dans le tuyau d'arrosage tous les 10 à 20 cm. Attention à ne pas passer au travers de tout le tuyau. Seul un côté doit être percé, pas les 2 !

3. Fixez l’embout du tuyau au robinet du tonneau d’eau pluie et placez un bouchon à l’autre extrémité du tuyau. Ouvrez le robinet et détendez-vous !

5 conseils pour arroser moins

L’arrosage goutte à goutte vous permettra de réduire votre consommation d’eau au jardin. Mais d’autres astuces peuvent être mises en place pour diminuer votre empreinte hydrique. Ces astuces vous aideront aussi à diminuer durablement votre consommation d’eau domestique.

1. Choisir des plantes peu gourmandes en eau

Certaines plantes se contentent de très peu d’eau (lavande, œillets, asters, mimosa, cytise, campanule, armoise, etc., etc.). Privilégiez-les. Et placez celles qui ont davantage besoin d’eau dans des endroits plus ombragés. Une terre à l’ombre sera toujours plus humide. Pensez aussi à regrouper les plantes en fonction de leur besoin en eau afin de mieux gérer votre arrosage.

2. Planter quand il fait humide

C’est ce que l’on appelle planter « à la pluie ». Les plantes s’enracineront plus profondément et elles auront moins besoin d’eau.

3. Étager le jardin

Vous favoriserez ainsi les écoulements d’eau naturels. Placez les plantes qui ont le plus besoin d’eau en haut, bien serrées les unes à côté des autres. Moins les plantes nécessitent d’eau, plus bas vous les mettrez. Elles profiteront du ruissellement.

4. Biner

Un binage vaut 2 arrosages ! Couvrez aussi le sol de copeaux aux pieds des plantations ou mettez simplement de la paille ou herbes séchées (paillis). Le sol conservera mieux son humidité que s’il est nu.

5. Recycler

Les restes d’eau de la bouilloire, de la théière, de la cuisson des légumes peuvent aussi servir à arroser les plantes. Par contre, évitez d’arroser avec l’eau récupérée de votre sèche-linge, trop déminéralisée. Mais vous pouvez par contre utiliser l’eau du sèche-linge pour bien d’autres choses…

L’eau est précieuse et il est important d’en réduire notre consommation. Mais savez-vous réellement combien d’eau vous consommez chaque année ? Installer boxx, la technologie intelligente, permet de mesurer sa consommation d’eau en temps réel.

À lire aussi