Comment fonctionnent vos panneaux solaires ?

Pour fonctionner, les panneaux solaires ont besoin de plusieurs éléments qui, tous ensemble, forment une « installation photovoltaïque ». On vous détaille tout cela dans cette infographie.
Paul D.
20/01/2019 |

Comment fonctionne votre installation photovoltaïque ? Voici l'explication de l’infographie en quelques mots

Quand c’est possible, les panneaux solaires sont posés sur le toit de votre habitation, suivant une certaine inclinaison et orientation. Ils fonctionnent grâce au rayonnement solaire (c’est-à-dire la lumière du soleil), qu’ils arrivent à transformer en tension électrique continue via les cellules photovoltaïques (ou « capteurs solaires ») dont ils sont munis.

Lorsque vos panneaux produisent de l’électricité solaire, celle-ci passe alors par l’onduleur, qui permet de transformer ce courant continu en un courant alternatif. Sans cela, l’énergie verte produite par vos panneaux solaires ne pourrait pas être employée par l'installation électrique de votre habitation.

Ensuite, vous pouvez donc consommer votre énergie solaire chez vous. Pour le surplus d’énergie produite par vos panneaux solaires, celui-ci est injecté sur le réseau et và partir de ous recevez un tarif d’injection, qui valorise cette énergie renvoyée sur le réseau (plus les certificats verts dans la capitale). Cela est possible, car un compteur digital — ou compteur bidirectionnel à Bruxelles — permet de différencier votre énergie injectée et celle que vous prélevez du réseau pour votre consommation. Ce système est d’application : 

  • En Flandre, pour les installations avec compteur digital ; 
  • À Bruxelles pour tous les propriétaires de panneaux solaires, compte tenu du compteur bidirectionnel ; 
  • Et en Wallonie, pour les installations à partir de janvier 2024. 

Et pour les autres ? En Wallonie, pour les installations placées et certifiées d'avant janvier 2024, et en Flandre pour les habitations équipées d’un compte analogique, c’est encore dans les communes wallonnes et flamandes, vleotre facture énergétique ainsi que vos avantages liés à la production d’énergie vertes seront calculés grâce à un le le système du «  compteur qui tourne à l’envers  » qui est d’application. Le principe est simple : l. ’énergie que vous produisez en surplus (non consommée) et que vous réinjectez sur le réseau est déduite de celle que vous consommez, et prélevez du réseau. Cela signifie donc que seule la différence nette vous est facturée.Lorsque vous consommez l’énergie du réseau, l’index augmente ; lorsque vous utilisez votre propre production d’énergie solaire (ce qui s’appelle « l’autoconsommation »), le compteur reste tel quel et lorsque vous injectez votre surplus d’énergie électrique dans le réseau public, l’index baisse. Vous payez aussi le tarif prosumer, expliqué dans cet article

Enfin, entre l’onduleur et le compteur d’électricité, on trouve votre tableau électrique. Il est chargé de redistribuer l’électricité produite ou prélevée là où vous en avez besoin : pour l’éclairage de vos différentes pièces, pour vos appareils électros, etc.